Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2248

Une travailleuse cambodgienne meurt de froid en Corée

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 27/12/2020 à 03:06 | Mis à jour le 28/12/2020 à 11:41
Photo : Insung Yoon
Froid Corée travailleur Cambodgien

Une travailleuse agricole cambodgienne a été retrouvée morte dans une serre en vinyle qu'elle habitait, ce qui a conduit la police à ouvrir une enquête et à faire la lumière sur les conditions de vie épouvantables auxquelles sont confrontés les travailleurs agricoles en Corée.

 

- 20° C et pas de chauffage

Selon une information parue dans the Investor – journal économique Coréen - une Cambodgienne de 30 ans ne respirait plus lorsque ses collègues ont tenté de la réveiller à l'intérieur d'une serre en vinyle dans une ferme de Pocheon, dimanche après-midi, alors que la température est tombée à moins 20 degrés Celsius dans le village, selon la police et les groupes de défense des droits de l'homme.

Au total, cinq personnes, dont la défunte, utilisaient l'espace de la serre en vinyle comme dortoir. Trois chambres, des toilettes et des douches en panneaux sandwich ont été construites à l'intérieur de la serre.

Seule la défunte a passé la nuit précédant sa mort dans le dortoir, où le système de chauffage était hors service. Les quatre autres personnes ont dormi ailleurs, incapables de supporter une température inférieure à zéro.

Pocheon est situé à une cinquantaine de kilomètre au Nord Est de Séoul et la température moyenne des nuits de décembre est de - 4°C

La police enquête sur la légalité et la possible gestion laxiste de la structure à l'intérieur de la serre en vinyle. Les autorités locales et les agences concernées ont également lancé une inspection des conditions du logement où elle est décédée.

 

Cette femme, était entrée en Corée en mars 2016 avec un visa pour travailleurs peu qualifiés. Elle a commencé à travailler à la ferme en octobre 2018. Après avoir travaillé pendant 4 ans et 10 mois - la durée maximale de séjour autorisée pour les détenteurs de visa E-9 - elle devait retourner au pays le 10 janvier. Un billet électronique pour son vol aurait été trouvé à l'intérieur de la maison en vinyle.

 

Des conditions de vie déplorables

Les défenseurs des droits de l'homme ont appelé le gouvernement coréen et les municipalités à prendre des mesures pour améliorer les mauvaises conditions de vie des travailleurs agricoles.

"Les travailleurs migrants souffrent des conditions de vie où ils ne peuvent pas éviter les vagues de chaleur, les fortes pluies et le froid. il y a eu de nombreux cas où des travailleurs migrants sont morts dans des incendies dans leurs dortoirs", a déclaré une association de groupes de défense des droits des travailleurs migrants dans un communiqué.

Selon des données récentes du ministère de l'emploi et du travail coréen, quelque 5 003 des entreprises utilisant de la main-d'œuvre immigrée, soit 31,7 %, ne remplissent pas les conditions minimales requises pour le niveau de vie de leurs employés étrangers.

"Il s'agit d'un accident de travail dont le gouvernement et la municipalité - qui ne réagissent pas correctement aux conditions de vie des travailleurs migrants - et l'employeur, qui ne se soucie même pas de la sécurité des travailleurs, sont responsables", ont déclaré les militants, appelant à une enquête approfondie sur ce qui s'est passé.

 

Ce terrible incident illustre le bien fondé du gouvernement cambodgien à dispenser à partir de la rentrée prochaine des cours sur le trafic d’être humain dont nous parlions il y a quelques jours.

 

Nous vous recommandons
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

P.Jav dim 27/12/2020 - 11:21

BRAVO GOOGLE TRANSLATE, POURRIEZ AU MOINS CITER LA SOURCE , C'EST ILLEGAL

Répondre
Commentaire avatar

cambodge jeu 31/12/2020 - 11:09

Bonjour P.jav, je ne comprends pas votre remarque.  Les sources sont citées. Bien cordialement.

Répondre
Commentaire avatar

Srey pov dim 27/12/2020 - 15:22

Elle est pas morte de froid mais d'une cirrhose !!!!

Répondre