La construction du nouveau terminal portuaire de Sihanoukville reportée

Par Raphaël FERRY | Publié le 10/09/2021 à 02:00 | Mis à jour le 10/09/2021 à 05:06
Photo : Vue aérienne du port de Sihanoukville Crédit AKP
Vue aérienne du port de Sihanoukville Crédit AKP

La construction de la première phase du terminal portuaire en eau profonde du Port autonome de Sihanoukville (PAS) a été reportée à l'année prochaine et devrait s'achever d'ici 2025.

 

 


Le port autonome de Sianoukville est le principal port en eau profonde du Cambodge. Il couvre une superficie totale d'environ 125 ha. Il bénéficie d'avantages naturels tels que les eaux profondes, un chapelet d'îles pour protéger des vents forts et des raz-de-marée, et se trouve dans un endroit qui ne nécessite pas de dragage permanent des canaux de navigation.

 

Sa construction date de 1956. Il a repris ses activités après 1979 avec de faibles moyens.

Depuis lors, il a été agrandi et développé et a constamment progressé. Il compte désormais 8 postes d'amarrage équipés d'un matériel moderne de manutention des marchandises.

 

Le nouveau terminal doit mesurer 350 m de long avec une profondeur d'eau de 14,50 m. Il pourra accueillir des porte-conteneurs de 13 m de profondeur et des navires de taille moyenne d'une capacité de 5.000 EVP*.

Sa construction avait été initialement prévue pour mi-2021.
 Thay Rithy, directeur général adjoint du Port autonome de Sihanoukville, a déclaré : « La construction est reprogrammée pour la mi-2022. »

 

Le projet de 218 millions de dollars a été développé dans le cadre de l'aide publique au développement du Japon.

 

 

*L'EVP -sigle de Equivalent Vingt Pieds - est une unité de mesure définissant une longueur normalisée de 20 pieds pour les conteneurs. Un conteneur de 1 EVP mesure 6,058 m [20 pieds] de long, 2,438 m [8 pieds] de large et 2,591 m [9,5 pieds] de haut. 

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale