Mardi 20 avril 2021
Cambodge
Cambodge

Le prochain visage de Sihanoukville

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 17/04/2021 à 03:00 | Mis à jour le 17/04/2021 à 03:00
Ream Sihanouk ville Projet Cambodge

Selon un communiqué de presse de Surbana Jurong Group, un cabinet de conseil international en matière d'urbanisme, d'infrastructures et de services gérés, dont le siège est à Singapour, Canopy Sands Development, membre du Prince Holding Group, l'un des conglomérats les plus importants et les plus dynamiques du Cambodge, a approuvé le plan directeur pour Ream City élaboré par Surbana Jurong Group.

 

Un projet de 16 milliards de dollars pour 130 000 habitants sur 834 hectares.

Ce plan directeur s’étend sur 834 hectares et prévoit des investissements totaux estimés à 16 milliards de dollars américains. Il sera implanté sur des terres situées à 10 minutes de route de l'aéroport international de Sihanoukville. 

D’après le communiqué, Ream City agira comme un catalyseur pour les perspectives de croissance de toute la région de Sihanoukville, troisième ville du Cambodge et port en eau profonde du pays.

Ream City va transformer Sihanoukville en introduisant un écosystème durable de tourisme, d'activités commerciales et résidentielles qui pourrait accueillir jusqu'à 130 000 habitants. Ce plan prévoit la construction d'attractions familiales, de condominiums, de maisons, de lotissements, de centres commerciaux à thème, de centres d'affaires, de stations balnéaires, d'hôtels et d’une marina.

Surbana Jurong a été désignée pour entreprendre les travaux de planification générale, d'urbanisme et de génie côtier pour Ream City.

ream sihanouk ville cambodge

 

Le Cambodge continue d'attirer un flux constant d'investissements étrangers directs.

M. Yeo Choon Chong, directeur général ASEAN de Surbana Jurong, a déclaré : "Le Cambodge continue d'attirer un flux constant d'investissements étrangers directs. Avec nos partenaires, nous voyons un immense potentiel pour stimuler la croissance de ce marché clé grâce à notre participation à des projets d'infrastructures emblématiques".

 

"La proposition donne la priorité à l'intégration de la nature pour améliorer l'environnement bâti. Une partie importante du plan comprend un vaste front de mer qui s'étend sur plus de 6 km. Cela permettra d’y soutenir un large éventail d'activités et de dynamiser la communauté. Le plan prévoit également l'amélioration des infrastructures communautaires afin de soutenir les équipements collectifs tels que les écoles, les parcs et les espaces ouverts, les complexes sportifs, les polycliniques et les équipements de quartier. Une fois entièrement développée, Ream City sera une destination passionnante pour la restauration, le commerce, le travail, les loisirs et y vivre", a-t-il ajouté.

 

"Nous sommes en contact avec Surbana Jurong depuis plus d'un an et nous sommes très heureux du plan directeur qu'ils ont proposé pour Ream City", a déclaré M. Khong Weng Fook, directeur général de Canopy Sands Development. "Surbana Jurong a toujours impressionné ses clients dans le monde entier et est connue pour sa grande expérience dans le domaine du développement urbain, son réservoir de talent profond et mondial, et sa couverture mondiale complète puisqu'elle a élaboré des plans directeurs pour une grande variété de projets dans plus de 30 pays".

Nous sommes impatients de travailler ensemble pour convertir leur proposition de plan d'occupation des sols en réalité et créer une solution durable pour la vie afin d'améliorer la situation de Sihanoukville et des Cambodgiens.

 

Au-delà du tourisme, la province de Sihanoukville se diversifie également sur le plan économique avec une base croissante d'entreprises de divertissement, de production, de logistique, de production d'électricité et d'agriculture. Elle est située au carrefour de grandes initiatives d'infrastructures comme l'initiative « Nouvelles routes de la soie » et l'itinéraire sud des corridors économiques de la sous-région du grand Mékong. L'aéroport est également en cours d'expansion et verra sa capacité augmenter pour accueillir 3,6 millions de passagers par an. 

D'autres projets devraient permettre de traiter une charge potentielle de 10 millions de passagers d'ici 2030.

Prince Holding Group, plus connu sous le nom de Prince Group, est l'un des plus grands conglomérats d'entreprises au Cambodge, dont les activités couvrent de multiples secteurs, notamment la promotion immobilière, la banque, la finance, l'aviation, le tourisme, la logistique, la technologie, l'alimentation et les boissons.

Nous vous recommandons

6 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jeanotlapin dim 18/04/2021 - 05:54

Ca construit a tout va mais personne ne parle de construire des stations d epuration d usine d incineration pour les poubelles de ramassage regulier la mer en a mare de remplir ces fonctions

Répondre
Commentaire avatar

Sok sam 17/04/2021 - 15:42

Tout est dit dans les 2 commentaires postés suite à cette propagande déguisé en pseudo article...pitoyable.

Répondre
Commentaire avatar

Amba sam 17/04/2021 - 04:20

...ça me rappelle la Tunisie en bordure de côte vers Hammamet, Nabeul, il y a plusieurs décennies... Le résultat est visible maintenant... bien que l'Europe ne soit qu'à une heure ou deux de vol DIRECT et pas nécessaire d'avoir un visa. Vu la situation mondiale, va falloir être inventif pour remplir ces hôtels sans âmes, avec vue sur la piscine .

Répondre
Commentaire avatar

Wildcat mar 09/02/2021 - 10:22

Bonjour, Aucune mention du blanchiment d'argent, de la situation sociale à Sihanoukville et des atteintes environnementales ? Ne pensez-vous pas qu'il s'agirait de ne pas juste reproduire des communiqués, les articles du Khmer Times ou les dépêches de l'AKP ? Un peu de professionnalisme, que diable !

Répondre
Commentaire avatar

Marie mer 10/02/2021 - 16:51

Pour avoir vécu toute ma jeunesse au Cambodge je ne suis pas très fière de voir la transformation de cette côte magnifique avec des investissements qui ne profiteront jamais au peuple khmer plus exsangue que jamais.Avec pareil projet on passe complètement a côté de l'âme du Cambodge qui a perdu son identité.La France avait fait mieux en donnant simplement au Cambodge une ouverture sur la mer par l'établissement en eau profonde du port de Kompong Som(Sihanoukville) et la mission américaine d'alors une route pour joindre Phnom-Penh à KompongSom..

Répondre
Voir plus de réactions

Que faire au Cambodge ?

CULTURE

L’Indochine de Marguerite Duras : une géographie intime

L’Indochine, le Cambodge, le Vietnam, Saigon sont des éléments majeurs de l’œuvre de Marguerite Duras. Découvrons quels sont les lieux où elle a puisé l’inspiration du Barrage contre le Pacifique.

Expat Mag

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !