TEST: 2248

Magawa, le rat médaillé prend sa retraite au Cambodge

Par Raphaël FERRY | Publié le 07/06/2021 à 09:48 | Mis à jour le 07/06/2021 à 09:59
Magawa rat démineur
Après avoir passé cinq ans à renifler la terre à la recherche de mines et de munitions non explosées au Cambodge, Magawa prend sa retraite.
 

14 hectares déminés au Cambodge

 
L'année dernière, Magawa a remporté le plus grand prix civil décerné par une organisation caritative britannique pour la bravoure animale - un honneur jusqu'ici exclusivement réservé aux chiens.
 
"Bien qu'il soit encore en bonne santé, il a atteint l'âge de la retraite et commence clairement à ralentir", a déclaré APOPO. "Il est temps. »
Magawa est né en Tanzanie en 2014, et en 2016, il a déménagé à Siem Reap,
il a déminé environs 14 hectares de terrain, soit l'équivalent d'une vingtaine de terrains de football, découvrant 71 mines terrestres et 38 munitions non explosées, selon l'APOPO.
 
demineur cambodgien avec un rat

 

 

Une espèce dressée à plusieurs fins

 
Alors que de nombreux rongeurs peuvent être entraînés à détecter des odeurs et à accomplir des tâches répétitives en échange de nourriture, l'APOPO a sélectionné les cricétomes des savanes (qui en fait ne sont pas apparentés aux rats ).
Leur taille leur permet de traverser les champs de mines sans déclencher les explosifs et son excellent odorat lui permet de les sentir. D’ailleurs les cricétomes servent aussi au dépistage de la tuberculose à partir d'expectorations, toujours en se servant de leur sensibilité olfactive et de leur intelligence
 

Vers une retraite heureuse au Cambodge

Alors que son espèce est chassée en Afrique pour sa viande, Magawa vivra une retraite paisible dans sa même cage et suivra la même routine quotidienne, mais ne sortira plus sur les champs de mines.
Il recevra la même nourriture, jouera tous les jours, fera de l'exercice et subira des examens médicaux réguliers : un parfait retraité de plus au Cambodge.
 
APOPO travaille également avec des programmes de déminage en Angola, au Zimbabwe et au Mozambique pour déminer des millions de mines.
 
Magawa, rat démineur avec son soigneur

 

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale