"Les gardiens d’Angkor", ceux qui vivent au milieu des temples

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 22/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 22/05/2022 à 02:18
Final The Gaurdian of Angkor khmer 2

Pendant des siècles, des gens ont vécu à Angkor, organisant des cérémonies religieuses et gardant les temples autant qu'ils le pouvaient. Puis, depuis une centaine d'années, ils ont été rejoints par une petite armée d'experts venus restaurer ces monuments aujourd'hui mondialement connus, le site étant inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.  

 

Le 23 mai, l'Autorité nationale Apsara et Thmey Thmey Media lanceront le livre Les gardiens d'Angkor. Publié d'abord en khmer, puis en anglais, le livre rend hommage aux Cambodgiens ordinaires qui vivent et travaillent dans le parc archéologique , ainsi qu'aux experts cambodgiens qui gèrent aujourd'hui et continuent de restaurer les monuments.

 

Les personnes présentées dans le livre couvrent un éventail très large.  Cela va d'un moine responsable d'une pagode qui se trouve à Angkor depuis environ 800 ans, à un "docteur" es pierres qui prend soin monuments, en passant par un villageois forgeron qui fabriquait des épées et des couteaux et à et son petit-fils qui a pris la relève ou encore l'un des rares fabricants de « tro » cet instrument à deux cordes qui se souvient de l'Angkor des années 1960, lorsque les gens se rendaient dans les temples pour échapper à la chaleur.

Il y a aussi l'architecte, le chef de projet et le tailleur de pierre principal cambodgiens qui ont participé au premier projet de restauration entièrement pris en charge par une équipe cambodgienne, celui du temple de Kandal Srah Srang.

 

"Le livre met en évidence la contribution et l'importance des Gardiens d'Angkor : chacun s'implique et contribue à la protection, à la restauration, à la recherche et à la conservation du site historique d'Angkor, qu'il s'agisse des temples, de la culture ou des traditions", a déclaré Phoeurng Sackona, Ministre de la Culture et des Arts Plastiques.

 

Comme l'a expliqué Hang Peou, Directeur Général de l'Autorité APSARA, ce livre permettra aux Cambodgiens et aux étrangers de prendre conscience qu'il s'agit d'un site où des personnes vivent à l'ombre des temples depuis des générations. Une petite armée de personnes y travaille pour s'assurer qu'il reste debout pendant des siècles. 

Le livre souligne les histoires significatives de personnes qui consacrent leur vie à prendre soin d'Angkor et de ses temples.

 

Sao Phal Niseiy, rédacteur en chef de , co-auteur du livre, a déclaré qu'il espérait que le livre ne ferait pas seulement prendre conscience des efforts de conservation en cours à Angkor, mais inciterait également les gens à apprécier les personnes impliquées dans la protection et la préservation de ce patrimoine culturel, ce qu'elles font avec passion et une véritable affection pour chaque élément de ce site.

 

L'objectif principal du livre n'est pas seulement de raconter l'histoire de ces personnes et experts locaux qui ont préservé les temples millénaires ainsi que la culture et les pratiques de la région d'Angkor, mais aussi d'aider les lecteurs en général à prendre conscience que ces personnes sont en fait les gardiens d'Angkor."

Et qu'ils méritent d'être davantage appréciés, respectés et soutenus, tant financièrement que moralement.

 

Le livre de 215 pages, qui contient 15 chapitres, sera d'abord publié en khmer. La version anglaise sortira à une date ultérieure. Hélas, pour l’instant aucune parution en français n’est prévue.

 

The Gaurdians of Angkor

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale