Inondations : la France vient en aide au Cambodge pour réhabiliter ses installations

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 05/11/2021 à 18:30 | Mis à jour le 05/11/2021 à 03:15
Photo : Inondations d'octobre 2020 au Cambodge crédits AKP
Inondations de Octobre 2020 au Cambodge crédits AKP
La France et le Cambodge ont signé un accord de 20 millions d'euros pour la réhabilitation d’installations endommagées par les inondations d'octobre 2020. 
 
 

Les terribles inondations de 2020 au Cambodge

 
En octobre 2020, le Cambodge a connu de fortes pluies dues à plusieurs tempêtes tropicales, provoquant de graves inondations dans 19 provinces, entraînant 42 décès et l'évacuation de 14 300 ménages. Deux provinces, Battambang et Banteay Meanchey, ont subi des pertes particulièrement lourdes : 26 personnes ont perdu la vie et 85 000 ha (82 % de la surface totale cultivée) de riz et d'autres cultures ont été détruits.
 
Inondations d'octobre 2020 au Cambodge crédits AKP
Inondations d'octobre 2020 au Cambodge crédits AKP 

 

 
En plus des difficultés déjà rencontrées par la population en raison de la crise Covid, ces catastrophes naturelles ont eu un fort impact sur les niveaux de pauvreté dans ces deux provinces.
 

20 millions d’euros débloqués pour réhabiliter 17 périmètres irrigués au Cambodge 

 
Le 3 novembre Aun Pornmoniroth, vice-Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances ; Fabrice Etienne, premier secrétaire de l'ambassade de France au Cambodge, et Mme Ophélie Bourhis, directrice de l'Agence française de Développement (AFD) au Cambodge ont signé deux accords de financement de coopération pour venir en aide au Cambodge.
 
 
M Aun Pornmoniroth, vice-Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances et Mme Ophélie Bourhis, directrice de l'Agence française de Développement 2
M Aun Pornmoniroth, vice-Premier ministre et ministre de l'Economie et des Finances et Mme Ophélie Bourhis, directrice de l'Agence française de Développement. crédit AKP
 
20 millions d'euros seront ajoutés au programme existant de 66,5 millions d'euros pour la gestion des ressources en eau et la transition agro-écologique au Cambodge (WAT4CAM), cofinancé par l'Union européenne (subvention de 11,5 millions d'euros). Les fonds supplémentaires permettront au ministère des Ressources en eau et de la Météorologie (MoWRAM) de réhabiliter 17 périmètres irrigués situés à Battambang et Banteay Meanchey, parmi les plus touchés par les inondations d'octobre 2020.
 

300 000 euros de subvention pour trouver des solutions durables aux problème récurrent des inondations au Cambodge

 
Par ailleurs, une convention de subvention de 300 000 euros a été signée entre l'AFD et le Ministère de l'Economie et des Finances pour la réalisation de l'étude de faisabilité du nouveau projet " Svay Chek River Restoration and Management " dans la province de Banteay Meanchey. Ce nouveau projet de 50 millions d'euros vise à développer des solutions durables au problème récurrent des inondations dans cette province, à assurer une gestion durable des ressources en eau pour l'agriculture et la consommation humaine, et à redynamiser le développement agricole dans ce bassin fluvial.
 
Ce financement répond clairement à la demande prioritaire et contribue au développement et à la restauration de l'économie cambodgienne dans la période post-COVID-19, a dit Aun Pornmoniroth.
 
La République française n'a pas seulement contribué activement à ramener la paix au Cambodge, mais c'est aussi une bonne amie qui soutient toujours le développement du Cambodge tant sur le plan technique que financier 
a-t-il souligné, ajoutant : « Le partenariat renforcera encore davantage les liens d'amitié entre les gouvernements et les peuples des deux pays.»

 

Sources : Ambassade de France, AKP

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale