Mercredi 2 décembre 2020

Hun Sen rejette les accusations sur la base militaire chinoise.

Par Raphaël FERRY | Publié le 27/10/2020 à 09:10 | Mis à jour le 27/10/2020 à 09:33
Hun sen

Trois personnes liées au Parti National de Sauvetage du Cambodge ont été inculpées hier pour leur participation à une manifestation devant l'ambassade de Chine à Phnom Penh vendredi dernier.

Ces trois hommes avaient été arrêtés lors d'une manifestation marquant l'anniversaire de l'accord de paix de Paris. La police locale avait violemment dispersé la trentaine de manifestants présents.

Les dirigeants du CNRP en exil avaient appelé à manifester contre l’établissement présumé d'une base militaire chinoise sur le sol cambodgien. 

Les articles des médias et les spéculations ont été nombreux sur deux emplacements possibles pour cette base présumée : la base navale existante de Ream dans la province de Preah Sihanouk ou l'utilisation potentielle du complexe hôtelier de Dara Sakor dans la province de Koh Kong.

«Il y a des investisseurs et des experts techniques chinois ici [au Cambodge], mais où est le personnel armé chinois ? », a demandé le Premier ministre ce matin.

Je suis tellement fatigué de certains étrangers et Cambodgiens qui ont émis cette accusation.

Montrez-nous vos preuves que le Cambodge a un accord secret avec la Chine pour avoir l'usage exclusif de la base navale de Ream pendant 30 ans. Où sont au Cambodge les troupes chinoises qui doivent être expulsées?"

, a-t-il ajouté.

Si vous ne montrez pas de preuves, cela signifie que vous mentez.

La constitution cambodgienne interdit la présence de troupes étrangères sur son sol.

Nous vous recommandons

raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

ManuH01 mer 28/10/2020 - 14:15

Ne soyons pas naïfs quant à la posture du PM HUN Sen : il y a plusieurs années que les autorités militaires des 2 pays collaborent et des soldats chinois présents au Cambodge. Exemple rapporté par une amie en voyage : 1 île proche de Sihanoukville en 2016 ; seule, sur la plage, elle installe sa serviette sur le sable près du bungalow, se retourne et à sa stupéfaction, une 10aine de soldats chinois la dévisagent ! Que faisaient donc ceux-ci, en uniformes donc, à cet endroit et en si grand nbre ?

Répondre
Commentaire avatar

ManuH01 mer 28/10/2020 - 14:05

Bonjour, merci pour cet article intéressant. Il ne faut pas être naïf quant à la posture du PM HUN Sen : il y a plusieurs années que les autorités militaires des 2 pays collaborent et que des militaires chinois sont présents au Cambodge. Un exemple saisissant rapporté par une connaissance en voyage dans la province de Kompong Sôm (Sihanoukville), en 2016. Sur une plage paradisiaque où elle a la chance d'être quasiment seule, elle installe sa serviette de bain sur le sable pas loin de son bungalow ; elle se retourne et là, elle a la surprise de voir une dizaine de soldats chinois qui l'observent ! Que faisaient donc ces militaires chinois, en uniforme donc, à cet endroit et en si grand nombre ? L'idée d'une base navale chinoise sur le golfe de Siam date par ailleurs de cette année-là : c'est le Département américain de la défense qui l'a émise dans un rapport officiel.

Répondre

Communauté

DANSE

Anatta & Danceflix , récital de danse au Sofitel

Le Phnom Penh Dance Studio annonce son grand récital d'ouverture "Anatta & Danceflix" le 6 décembre à 16h au Sofitel, en collaboration avec Adana Mam, co-fondatrice de Génération C Cambodge.