TEST: 2248

L’enregistrement en ligne des entreprises progresse au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 01/09/2021 à 18:30 | Mis à jour le 02/09/2021 à 10:27
Photo : credit AKP
Schema d'enregistrement des entreprises
Le gouvernement royal du Cambodge a lancé le 1er septembre la phase 2 du système d'enregistrement des entreprises sur la plate-forme informatique (OBR) pour améliorer leur processus d'enregistrement  grâce à la réduction des frais et un gain de temps.


La cérémonie de lancement s'est déroulée virtuellement sous la présidence du Dr Aun Pornmoniroth, vice-Premier ministre, ministre de l'Économie et des Finances.

Selon le communiqué de presse du ministère de l'Économie et des Finances, grâce à la collaboration entre les autorités, les utilisateurs peuvent dans le cadre de cette deuxième phase de l'OBR, demander le Prakas pour enregistrer des petites et moyennes entreprises et la licence professionnelle du tourisme (agences de voyages, hôtellerie et restauration), et d’autres licences ou un permis d’exploitation.


Les utilisateurs sont appelés à visiter www.registrationservices.gov.kh ou les sites Internet des ministères/institutions concernés. Ils pourront payer en ligne grâce à l'application mobile CamDigiKey, et obtenir une licence/un certificat/un permis/un Prakas numérique légalement valide.


La phase 1 du système d'enregistrement des entreprises sur la plate-forme informatique a été officiellement lancée le 15 juin 2020.


Cette application a dors et déjà permis au moins deux choses :
- Un accès rapide à une information officielle de qualité. En effet, les fonctionnaires en place dans les différents ministères ne sont pas toujours formés aux demandes spécifiques qui peuvent leur être soumises. Du coup, ils peuvent donner des informations erronées ou ne pas répondre du tout.
- Le deuxième avantage est bien sûr de limiter la corruption.
Mais attention,  les professionnels recommandent au public de ne surtout pas essayer de s’y frotter seul. Une seule information mal remplie peut avoir des conséquences importantes sur l’avenir de l’entreprise. Notamment le régime fiscal.

Pour la prochaine étape, le groupe de travail continuera à travailler avec d'autres ministères/institutions concernés pour étendre davantage la portée de la plate-forme OBR aux phases ultérieures en permettant aux utilisateurs de demander d'autres licences spécialisées dans un proche avenir.
 
Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale