Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

250 000 dollars d’amende pour 83 conteneurs de déchets plastiques

Par Pierre Motin | Publié le 01/08/2019 à 20:00 | Mis à jour le 01/08/2019 à 20:00
Photo : Un conteneur de déchets plastiques. Crédits : ministère de l'environnement cambodgien
dechets plastique cambodge importation

Une entreprise cambodgienne qui a importé 1600 tonnes de déchets plastiques depuis le Canada et les Etats-Unis va devoir payer plus de 250 000 dollars d’amende.

L’entreprise Chungyuen Plastic Manufacture, qui a importé 83 conteneurs de déchets plastiques depuis le Canada et les Etats-Unis au Cambodge, doit payer une amende de plus de 250 000 dollars et renvoyer les déchets dans leurs pays d’origine. Le ministère de l’environnement et le département général des douanes ont rendu publique cette décision mardi 30 juillet.

Les tests de laboratoire menés par le département général des douanes et le ministère de l'environnement ont confirmé que les déchets importés ne contenaient aucune substance toxique, a confirmé Neth Pheaktra, secrétaire d'Etat et porte-parole du ministère de l'Environnement lors de la conférence de presse.

1600 tonnes de déchets plastiques ont été découverts mardi 18 juillet dans le port de Sihanoukville. D’après Radio Free Asia, les déchets auraient été progressivement acheminés depuis le Canada et les Etats-Unis depuis octobre 2018 dans 83 conteneurs (70 des Etats-Unis et 13 du Canada). 

D’après un responsable des douanes, les autorités cambodgiennes n’ont pas eu connaissance ni approuvé le transport des déchets.

D’après Kun Nhim, le directeur du département des douane, le dirigeant de Chungyuen Plastic Manufacture est cambodgien et aucun ressortissant chinois ne travaille dans cette entreprise. Il avait d'abord affirmé vendredi 19 juillet à Reuters qu'il s'agissait d'une entreprise chinoise.

Neth Pheaktra, porte-parole du ministère de l’environnement, a indiqué mardi que le Cambodge n’acceptait pas des importations de plastique afin qu’il soit recyclé pour son sol, mais que son ministère encourage les initiatives visant à recycler le plastique au Cambodge, « car le Cambodge fait aussi face à un problème de pollution plastique ».

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles