Elections : la liste Français au Cambodge - Plus forts ensemble !

Par Raphaël FERRY | Publié le 19/05/2021 à 00:02 | Mis à jour le 19/05/2021 à 03:26
liste français au cambodge élections consulaires

La campagne de électorale pour les élections consulaires vient de commencer. lepetitjournal.com a posé à tous les candidats les mêm es questions sans qu’ils puissent prendre connaissances des réponses de leurs adversaires. Du 17 au 21 mai nous les publierons au rythme d'une liste par jour, dans l’ordre du tirage au sort effectué au consulat.

Les élections se tiendront le dimanche 30 mai à l’ambassade de France à Phnom Penh.

Aujourd’hui nous découvrons la liste :

Français au Cambodge - Plus forts ensemble !

Les membres de la liste :

1- Florian Bohême : chef d’entreprise. Administrateur Français du monde-adfe

2 - Christine Gauthier : Directrice artistique. Cambodian Women Entrepreneur Asso

3 - Veasna Srey : Entrepreneur. Engagé pour le développement durable

4 – Mona Hard : Directrice marketing. Conseil d'établissement LFRD

5 – Bernard Podevin : Retraité du secteur assurances. Bénévole FDM-adfe

6 – Françoise Gouézou : Dirigeante d’entreprise. Engagée auprès d’ONG locales

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Nous sommes un collectif citoyen indépendant. Depuis janvier 2020, nous avons publié une lettre d’information mensuelle, initié un questionnaire annuel abordant tous les sujets concernant les Français au Cambodge.

Ces liens tissés avec la communauté française marquent notre volonté de rassembler sans parti-pris, et au service de l'intérêt général. Sans élus sortants nous avons agi à notre niveau.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Tous très impliqués dans le tissu associatif, social et économique local, nous privilégions une action sur la durée, et pas uniquement en période électorale. Notre objectif majeur a été de rassembler autour de compétences techniques qui seront mobilisées tout au long du mandat. Nous défendons des valeurs de justice, d’égalité et de solidarité.

 

Quels sont selon vous les plus grands défis auxquels font face les Français du Cambodge ?

La crise sanitaire inédite depuis plus d’un an et ses conséquences économiques ont créé un climat anxiogène pour toutes et tous. Nous avons à déplorer beaucoup de départs et de nombreuses personnes se trouvent en difficulté financière. Cette crise a aussi des effets dévastateurs sur les enfants, comme en témoigne notre dernier questionnaire annuel dans lequel 76,65 % des parents ont répondu que la fermeture des écoles a eu un impact négatif sur la scolarité.

Dans les 5 prochaines années, il faudra reconstruire une communauté française forte, solidaire, où personne ne sera laissé sur le bord du chemin. Nous aurons besoin d'élus présents au quotidien, qui devront avoir une voix forte auprès des pouvoirs publics. Le récent exemple d’instaurer des motifs impérieux pour empêcher de rentrer en France montre qu’aucun droit n’est jamais acquis pour les Français de l’étranger. Nous veillerons notamment à ce que les crédits alloués aux Français hors de France soient pleinement utilisés. Sur 50 millions d'euros d’aides sociales annoncées en 2020 pour le monde entier, seuls 4,7 millions ont été réellement attribués. Est-ce normal ?

 

Quels sont pour vous les missions principales du conseiller consulaire des Français de l'étranger ?

La première des missions est de participer aux conseils consulaires (éducation, affaires sociales, économie/emplois, sécurité). C’est l’équivalent du conseil municipal en France.

Mais, les élus peuvent aussi faire plus. C’est ce que nous proposons en animant un forum annuel des associations, en organisant des réunions thématiques régulières sur les bourses scolaires, la santé, l’emploi, les retraites.

A notre niveau nous avons déjà commencé à le faire par des rencontres publiques en 2020 ou via l’atelier d’inscription à la plateforme KhmerVacc en avril 2021.

Le conseiller des Français de l’étranger doit être une interface efficace entre les citoyens et l’administration. Nous allons créer une ligne d'écoute pour répondre rapidement aux différentes questions posées.

 

Si vous êtes élus, vous serez amenés à voter pour les élections sénatoriales. Savez-vous déjà pour qui vous allez voter, quel parti, quelle tendance ?

Les élections sénatoriales ne sont pas encore convoquées, il est donc prématuré de répondre. La transparence est une priorité de notre mandat, nous annoncerons publiquement pour qui nous voterons. Cela n'a pas été le cas des élus sortants qui ont voté à deux reprises. Nous attendons surtout des sénateurs qu'ils ne versent pas dans le clientélisme, comme cela a pu être le cas dans le passé.

 

Un mot personnel ?

Notre équipe sera mobilisée pendant les 5 prochaines années. Nous poursuivrons nos lettres d'information mensuelles. 

Un compte-rendu de mandat annuel de nos actions sera diffusé à nos concitoyens. Nous organiserons des rencontres régulières et des animations dès que la situation sanitaire sera rétablie.

La défense du service public consulaire est notre priorité numéro 1. Cela passera par le maintien d’un poste de consul honoraire à Siem Reap et la création d’un poste de consul honoraire pour le Sud Cambodge. Un dialogue constructif sera mené avec la nouvelle équipe de l’ambassade suite au départ de l’ambassadrice et du consul actuel à l'été 2021. La proximité qu’ils ont su instaurer avec les Français devra se poursuivre, nous y contribuerons.

Parce que la crise est durable et que l’Etat français s’y est engagé, nous agirons pour obtenir de nouveaux droits pour les Français de l’étranger. Cela sera possible grâce à notre solide réseau d'élus dans le monde entier. Nous demanderons la revalorisation de l’aide SOS COVID à 290 euros par mois, un accès renforcé aux bourses scolaires et la création d’un statut d'entrepreneur français à l’étranger.

Au regard de nos échanges avec nos compatriotes, d’autres sujets méritent l’investissement des futurs élus. Citons la question de la fiscalité (CSG/CRDS) sur laquelle Florian Bohême, notre tête de liste, s’est engagé depuis plusieurs années.

Nous serons attentifs à ce que l’Alliance Française de Siem Reap et les associations françaises puissent avoir les moyens de poursuivre leur mission.

D'autres sujets seront traités au cours de ce mandat. Citons notamment les droits des femmes, l'accès à la catégorie aidée de la CFE ou encore une amélioration du dispositif des certificats de vie pour les retraités.

Ouvert sur le monde tout en gardant cet esprit village qui fait la force de notre communauté, nous travaillerons sans dogmatisme, en toute transparence, au service de la communauté française du Cambodge.

 

Comment vous suivre, vous contacter ?

 

site web : www.francaisaucambodge.org

Notre programme complet : www.francaisaucambodge.org/notreprogramme
mail : contact@francaisaucambodge.org
tel: 096 990 4294 (notamment Whatsapp ou Telegram)
facebook
www.facebook.com/FrancaisauCambodge
Instagram www.instagram.com/francaisaucambodge/

 

liste français au cambodge elections consulaire

 

 

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale