Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2248

La Chine et l’ONU investissent dans la gestion des déchets médicaux au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 08/06/2021 à 02:00 | Mis à jour le 08/06/2021 à 07:33
Photo : Torsten Sammet
torsten-sammet-dechets dans une puubelle
Avec le soutien financier et technique du gouvernement chinois par le biais du Fonds d'aide à la coopération Sud-Sud (SSCAF), en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le ministère de la Santé (MoH) la lancé un nouveau projet visant à aider le Cambodge à gérer efficacement les déchets médicaux pendant la pandémie de COVID-19 et au-delà.
 
Alors que le Cambodge fait face à sa plus grande épidémie de COVID-19 à ce jour, des défis existent pour le traitement approprié et sûr des déchets médicaux infectieux. 
 

Une expertise chinoise 

 
Pour répondre à ces besoins, le projet financé par le SSCAF travaillera avec les trois installations initialement désignées pour le traitement du COVID-19 à Phnom Penh. 
Les principales composantes du projet comprennent un ensemble complet d'équipements pour la collecte, le tri et le traitement des déchets médicaux, des équipements de protection individuelle, un renforcement des capacités et une formation permettant aux travailleurs de la santé et aux prestataires de services de gérer correctement et en toute sécurité les déchets solides infectieux et les eaux usées.
 
Le ministère de la santé travaillera en étroite collaboration avec le PNUD, l'Organisation mondiale de la santé et des experts chinois en gestion des déchets médicaux et les trois établissements recevant des patients covid: l'hôpital de l'amitié khméro-soviétique, le centre de santé Chak Angrer et l'hôpital pédiatrique national, ainsi qu'avec le ministère de la santé.
 
Ce projet s’appelle : « Apprendre de l'expérience de la Chine pour améliorer la capacité de réponse au COVID-19 dans la région Asie-Pacifique sur la gestion des déchets médicaux",
 
Aujourd'hui, nous avons l'honneur de vous annoncer que le gouvernement de la République populaire de Chine a fourni 12 ensembles d'équipements de gestion des déchets médicaux, par l'intermédiaire du PNUD Cambodge, afin de renforcer les capacités de gestion des déchets médicaux au Cambodge.
Le projet lancé aujourd'hui avec la remise officielle de ces équipements est une contribution à la prévention de la propagation du COVID-19", a déclaré Mam Bunheng, ministre de la Santé.
 
Minister of health and colleagues _ on Zoom

 

 
"Ce projet est l'exemple même de la contribution de la Chine à la coopération internationale au développement pendant la pandémie de COVID-19.
 
En étroite collaboration avec le PNUD et le ministère cambodgien de la Santé, nous travaillons ensemble pour pallier la pénurie de gestion des déchets dans l'après COVID-19", a déclaré S.E. Wang Wentian, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine au Royaume du Cambodge. 
 
 

Vers une bonne gestion des déchets infectieux au Cambodge

 
Le projet impliquera aussi les communautés urbaines pour s'assurer que les déchets infectieux sont correctement gérés afin de prévenir et de minimiser les risques pour la santé publique et l'environnement.
 
Ce projet arrive à un moment critique pour le Cambodge.
 
S'assurer que les centres urbains du pays peuvent gérer efficacement et en toute sécurité le traitement des déchets médicaux pendant la pandémie est un élément clé des efforts continus pour contrôler la propagation du virus et son impact sur le Cambodge et sa population", a déclaré Nick Beresford, représentant résident du PNUD au Cambodge.
 
Source PNUD
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne