Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2248

Au Cambodge, on ne rigole pas avec le couvre-feu

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 21/04/2021 à 11:42 | Mis à jour le 23/04/2021 à 11:01
Photo : facebook
Allemand faisant la tournée des bar à Kampot lors du confinement
Avec la mise en place de couvre-feu au Cambodge certains contrevenants apparaissent. Quand ils sont attrapés, ils sont jugés  très sévèrement, même de hauts fonctionnaires.
 
 

Quelques cas de non-respect au couvre-feu au Cambodge

 
Le khmer times rapporte qu’un homme de 50 ans a été condamné par le tribunal provincial de Kampong Cham à un an de prison pour avoir organisé une soirée arrosée pendant le couvre-feu et désobéi aux ordres de la police.
 
VOA rapporte qu'au moins cinq personnes ont été inculpées, détenues ou condamnées pour avoir prétendument enfreint la nouvelle loi COVID-19 au cours d'un verrouillage de deux semaines appliqué à Phnom Penh et Takhmau.
 
Les autorités ont arrêté au moins cinq hommes dans des incidents distincts pour avoir violé les mesures de confinement. Trois hommes, dont Ung Chanthouk, un fonctionnaire deux étoiles de la police nationale, ont été arrêtés pour avoir rassemblé des personnes et des boissons, ce qui est contraire aux restrictions actuelles.
 
L'article 4 interdit tout rassemblement susceptible de provoquer la propagation du COVID-19, et l'article 11 sanctionne "l'obstruction intentionnelle ou la dissuasion de l'application d'une mesure".
 
Le Premier ministre Hun Sen a également déchu le fonctionnaire de police de son grade et l'a renvoyé des forces de la police nationale, selon un décret royal publié le 17 avril et vu par VOA Khmer.
 
"Cet homme doit être condamné... Ne le libérez pas. Cet homme doit être condamné... Ne le relâchez pas, [il] doit être condamné »
- a déclaré Hun Sen dans une voix audio publiée samedi.
 
 
Dans deux autres affaires distinctes, un conducteur a été arrêté pour avoir posté une vidéo de lui traversant la ville au volant d'une Lexus, et un autre, a été condamné. Dara Rath Sokun a été  condamné à 12 mois de prison pour avoir coupé le ruban de police afin de pénétrer dans une zone interdite
 

Enfin, dimanche 18 avril, un Allemand de 36 ans a été arrêté à Kampot. Il est accusé d'avoir violé le couvre-feu. Il avait posté sur les réseaux sociaux la tournée des bars (fermés).

Ces quelques exemples montrent qu’il faut prendre les menaces de sanctions très au sérieux et que même des personnages haut placés ne sont pas à l’abri.

On peut par ailleurs remercier certains contrevenants d’avoir publié leurs exploits sur Facebook ce qui facilite grandement le travail des enquêteurs et leur permet de se consacrer davantage sur les malfaiteurs plus intelligents. 

 

Une "éducation dure" pour les personnes qui enfreignent le confinement

Par ailleurs des cannes ont été distribuées à des policiers de Phnom Penh pour les aider à faire respecter le confinement. Le gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng, a déclaré que l'utilisation de verges  ou de cannes par la police pour faire respecter le confinement des citoyens qui refusent de rester chez eux est justifiée et s'apparente à "des parents qui disciplinent leurs enfants".
 
En outre, le colonel San Sok Seiha, porte-parole de la Commission municipale de Phnom Penh, a déclaré que les autorités utiliseraient désormais le "Hot Dharma" ou "éducation dure" pour les personnes des zones rouges qui enfreignent les interdictions de confinement.
 
 

Nous vous recommandons
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Eric CH ven 23/04/2021 - 01:51

Du grand n'importe quoi.... C'est consternant....

Répondre
Commentaire avatar

NICOLAS sam 24/04/2021 - 17:37

Bonsoir , non espect des reglements partout , a coté de chez moi des familles entieres ( environ 15 adultes et enfants ) reunies plusieurs fois dans la semaine , alcool , non port masque , il est 21h45 et ils sont encore tous lá alors qu ils n habitent pas lá , les 3 voitures sont encore lá . . Heureusement qu ils sont calmes , gentils , discrets et corrects avec moi car j aurai été les prévenir gentillement qu il y a un confinement ( Couvre feu ) .Comme j ai fais avec le voisin d en face que j ai été gentillement demandé de baisser un peu le volume, car a l interieur de ma chambre avec la clim allumée , j entendais encore tres bien le boom boom d en face ( jusqu a 22h00 des fois ) au debut quand je commencais a louer la maison . . et les autres voisins qui n ont jamais osé rien dire . Depuis il y a un fond de musique que je n entends plus et dés que je rentre le soir vers 20h00 il baisse le son au minimum ou tout est coupé . C est vrai que les enfanfs qui voient leur parents faire ça feront pareil, , n auront jamais une vraie discipline et ne respecteront rien . Quand je sors de ma maison mitoyenne que je loue a la famille de 5 personnes qui habite lá , quelques enfants et adultes ont peur de moi comme si j etais un pestiféré alors que je suis le seul a porter un masque . Je suis pressé de quitter ce pays ou beaucoup de personnes ne respectent rien , musique a fond , non respect du code de la route , port du masque , ou sont les fameuses amendes de non port du masque etc..et certains sont les premiers a essayer de mexpliquer les mesures sanitaires sur la covid et me disent de faire attention quand je vais faire mes courses au marché ou dans les superettes . Des coups batons , malheureusement il faut en arriver lá , car impossible faire appliquer les amendes ( de 50 a 250 dollars ) soient disant votées par le gouvernement et pas appliquées , peut etre applicables aux etrangers . Encore 2 mois et je n aurai plus a subir leur incivilités au quotidien . En chine lors du confinement , les gens etaient obligés d appliquer a la lettre les mesures de confinements et des regles de la covid . ici il y a tellement de failles , de non respect a la lettre de la loi que je pense que la propagation du virus va etre difficile a stopper . Ca s appelle marcher a la baguette , comme quand j etais gamin ou durant ma carriére militaire .

Répondre

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision