Dimanche 19 septembre 2021

Visite du ministre des Affaires étrangères britannique au Cambodge

Par Raphaël FERRY | Publié le 24/06/2021 à 18:30 | Mis à jour le 25/06/2021 à 10:37
Photo : Crédit Ambassade du Royaume Uni
Le ministre des Affaires étrangères britanniques accueillant par le gouvernement cambodgien
Le ministère britannique des Affaires étrangères a rencontré mercredi son homologue cambodgien et a insisté sur le renforcement des relations économiques avec l'Asie du Sud-Est
 

Le Cambodge assurera l'année prochaine la présidence de l'ASEAN

Le plus haut diplomate britannique a rencontré mercredi son homologue cambodgien et a insisté sur le renforcement des relations économiques avec l'Asie du Sud-Est, dans le cadre du nouvel accent mis par le Royaume-Uni sur cette région.
 
Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a rencontré le ministre cambodgien des Affaires étrangères, Prak Sokhonn, à Phnom Penh. Il s'agit de la première visite d'un ministre britannique des Affaires étrangères au Cambodge depuis la réouverture de l'ambassade britannique il y a 30 ans.
 
 
Raab, avait déclaré avant cette réunion : 
Cette année, cela fait 30 ans que le Royaume-Uni a rouvert son ambassade au Cambodge et je suis frappé par les progrès accomplis par le pays, de ses entreprises florissantes aux normes d'éducation et de soins de santé. J'ai hâte de bâtir sur ces fondations, alors que le Cambodge assumera l'année prochaine le rôle important de président de l'ASEAN.
 
Le Cambodge doit prendre l'année prochaine la présidence annuelle tournante l’ASEAN.
 
Après sa rencontre avec Prak Sokhonn, M. Raab a indiqué sur Twitter que les deux hommes avaient parlé de "nos priorités communes, telles que le commerce, les droits de l'homme et le Myanmar", mais n'a pas donné plus de détails.
 
M. Raab a également rencontré le ministre de l'environnement, Say Sam Al. Le porte-parole du ministère, Neth Pheaktra, a déclaré dans un tweet que les deux hommes avaient parlé de "priorités communes", notamment les droits de l'homme, le commerce, le COVID-19 et le Myanmar. Il n'a pas fourni d'autres détails.
 
Les deux ministres, a indiqué M. Pheaktra, ont également abordé des sujets tels que le trafic transnational d'espèces sauvages, la consommation d'énergies renouvelables, la contribution du Cambodge à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de 2021 - également appelée COP26 - et la préservation de la biodiversité.
 
Il a ajouté que M. Raab avait demandé à M. Samal ce que le Royaume-Uni pouvait faire pour aider les secteurs de l'environnement et de la nature. M. Samal a répondu à M. Raab que le Royaume-Uni pouvait aider le Cambodge à développer les ressources humaines dans le domaine de la protection de l'environnement et de la nature, à forger des partenariats commerciaux et à exporter des produits du Cambodge.
 
Alors que M. Raab rencontrait des responsables, des observateurs des droits de l'homme ont noté que le Cambodge avait récemment arrêté et emprisonné des militants écologistes et ont exhorté le ministre des Affaires étrangères à demander leur libération, ainsi que celle de quelque 70 autres prisonniers politiques.
 
"La visite du ministre des Affaires étrangères, M. Raab, intervient en plein milieu d'une crise des droits humains au Cambodge, et tant ses points de discussion que ses déclarations publiques doivent le refléter ",
a déclaré Phil Robertson, directeur adjoint de Human Rights Watch pour l'Asie.
 
"Le Royaume-Uni devrait également veiller à ce que toutes les préférences commerciales accordées à l'avenir au Cambodge soient fermement fondées sur l'amélioration des droits civils et politiques", a-t-il ajouté.
 
En décembre dernier le Royaume Uni accordait au Cambodge des privilèges commerciaux. C'est-à- dire quatre mois après que l'Union Européenne ait partiellement suspendu des préférences similaires pour des violations des droits de l'homme.
 
Visite oficielle du Ministre de du Royaume uni au Cambodge2 .jpg
Lors de sa visite le ministre des Affaires étrangères du Royaume uni a également visité S21

 

 
En prévision de l'accession du Cambodge à la présidence de l’ASEAN l'année prochaine, le pays a déjà reçu la visite de deux diplomates étrangers de haut rang : M. Raab et la secrétaire d'État adjointe américaine Wendy R. Sherman, le 1er juin.
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir