Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Cambodge annonce la suppression de six jours fériés

Par Pierre Motin | Publié le 25/08/2019 à 20:00 | Mis à jour le 25/08/2019 à 20:00
Photo : Une ouvrière du textile cambodgienne. Crédits : Chhor Sokunthea / Banque mondiale / Flickr Creative Commons
jours fériés cambodge suppression

Le premier ministre Hun Sen a signé début août un décret portant le nombre de jours fériés de 28 à 22. L’objectif annoncé est d’attirer les investisseurs, alors que l’Union européenne menace de suspendre l’accord Tout sauf les armes, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur l'économie cambodgiennes.

Le gouvernement cambodgien a publié début août un décret visant à supprimer six jours fériés à partir de 2020 afin d’attirer plus d’investisseurs. Le pays comptera désormais 22 jours fériés contre 28 auparavant.

La fête religieuse de Meak Bochea, la journée de la mémoire (20 mai), la journée internationale des enfants (1er juin), la journée de commémoration des Accords de Paris (23 octobre), la journée internationale des droits de l’homme (10 décembre) ne seront plus fériées. L’anniversaire du roi Sihamoni ne fera en outre l’objet que d’un seul jour férié le 14 mai.

D’après le gouvernement, cette décision a pour objectif d’augmenter la productivité de la main d’oeuvre cambodgienne et d’attirer par conséquent les investisseurs. Alors que l’Union européenne menace de suspendre l’accord préférentiel Tout sauf les armes, qui permet au Cambodge d’exporter ses biens sur le marché européen sans payer de droits de douane, la suppression de plusieurs jours fériés fait partie des mesures qui doivent rendre le royaume attractif pour les investisseurs étrangers.

« La suppression des journées des droits de l’homme et des Accords de Paris de la liste des jours fériés montre que le gouvernement ne veut plus promouvoir la démocratie », a déclaré Soeung Ken Karona, porte-parole de l’ONG de défense des droits de l’homme ADHOC. Le traité des Accords de Paris de 1991, qui a mis fin à plusieurs décennies de conflit, garantit la protection des droits de l’homme et l’existence du démocratie libérale pluripartite au Cambodge.

Si la suppression de six jours fériés signifie pour les salariés cambodgiens un surcroît de travail et l’impossibilité d’être payé deux fois plus en travaillant lors des jours fériés supprimés, le secteur privé a applaudi cette mesure, comme la Garment Manufacturer Association in Cambodia ou la chambre de commerce européenne EuroCham.

« Nous avons besoin de réduire le nombre de jours fériés pour rendre le Cambodge plus attractif pour les investisseurs locaux et internationaux, a indiqué Ek Tha, un porte-parole du conseil des ministres. N'interprétez pas cela autrement. » 

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Nous nous finançons en partie par la publicité mais considérons que  la meilleure garantie pour offrir un contenu de qualité est d’être également financé par vous, fidèles lecteurs.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.

Expat Mag

GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.