Phnom Penh, Ville Fertile, première saison culturelle de L’Institut Français

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/01/2022 à 18:30 | Mis à jour le 20/01/2022 à 05:25
Photo : Phnom Penh, Ville Fertile, première saison culturelle de L’institut Français
Saison Architecture_web 2

L’Institut français du Cambodge inaugure, à partir du 20 janvier 2022, la première saison culturelle de son programme annuel : un cycle sur l’architecture et le développement durable ! Un mois durant, le public phnompenhois pourra découvrir 3 expositions sur la ville de demain. 

 

Derrière les projets des paysagistes ou des architectes, se pose toujours la question des nouvelles façons d’habiter le monde et d’en adapter les modes de productions. Les différentes expositions de ce cycle ont pour but de poser les bases de nouveaux modèles d’habitat, en tenant compte des problématiques écologiques, économiques, et des changements qui secouent la société actuelle.

 

Les questions sur le Phnom Penh de demain

 

Elargir une ville qui se transforme : l’apport des paysagistes est alors indispensable, afin qu’elle puisse se développer en cohésion avec la nature environnante. Construire une ville qui se modernise : quelle place pour l’arbre ? Tantôt préservés, tantôt intégrés, ils ne cessent de rentrer en résonance avec les intentions des architectes, des urbanistes, et des paysagistes. 

Dès lors, comment développer Phnom Penh ? Faut-il préserver son patrimoine architectural ? 

 

Quelle place donner au paysage ? Planter, tailler, aligner, ouvrir, fermer, clairsemer, diversifier, densifier, labourer, construire… Attendre, ou juste laisser pousser l’herbe ? Prendre soin de son habitat et de son environnement est le maître mot des expositions de cette saison « Phnom Penh, Ville Fertile », véritable parcours au coeur de Phnom Penh. 

 

Au coeur de cette saison culturelle, trois expositions : « Réenchanter le monde : architecture, villes, transitions » de la Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris), « AJAP - Albums des jeunes architectes et paysagistes 2018 » et « Concours d’architecture Prix URBA-IFC : Réaménager durablement une rive du Mékong ». 

 

Ces expositions sont accompagnées d’un cycle de conférences, de tables rondes, d’un cycle cinéma et architecture, ainsi que de visites guidées. 

 

Une saison culturelle sur la ville de demain, du 20 janvier au 19 février 2022. 

 

 

Programme des événements de ce cycle 

 

. Jeudi 20 Janvier à 16h au Musée National du Cambodge Inauguration de l’exposition « Concours d’architecture Prix URBA-IFC : Réaménager durablement une rive du Mékong » 

 

. Jeudi 20 Janvier à 18h30 à l’Institut français du Cambodge Inauguration et cocktail « Réenchanter le monde : architecture, villes, transitions »  une performance musicale par les musiciens de l'Université Royale des Beaux-Arts.*

 

. Mardi 1er février à 18h30 Conférence « Patrimoine post-angkorien : Les enjeux de la protection » avec Sisowath Men Chan Devy, architecte et vice-rectrice de l’Université Royale des Beaux-Arts 

 

. Samedi 5 février à 15h Projection et débat d’idées sur les films « The Man Who Built Cambodia » et « Les siècle de Le Corbusier» en présence de Christopher Rompré, réalisateur. 

 

. Mardi 8 février à 18h30 Conférence « Architecture durable : le label "Bas-carbone", ou low CO2» avec Yvon Chalm, architecte et co-fondateur de l’agence ACYC. 

 

. Mercredi 9 février à 18h30 Projection en plein air du film « Mon Oncle » de Jacques Tati (1958) 

 

. Samedi 12 janvier à 15h Projection du film « Playtime » de Jacques Tati (1967) 

 

. Mercredi 16 février à 18h30 Projection en plein air du film « Diamond Island » de Davy Chou (2016) 

 

. Visite des expositions avec les médiateurs culturels de l’Intitut. Réservations via info@institutfrancais-cambodge.com 

 

*Mise à jour du 19 janvier

L'article publié le 18 janvier annonçait un défilé de mode créatif et innovant de Sylvain Lim, Eric Raisina, Romyda Keth et Thomas Jaffré pour le 20 janvier. Il a remplacé par une performance musicale par les musiciens de l'Université Royale des Beaux-Arts.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale