Vendredi 25 mai 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Opéra : Un air de flûte enchantée souffle sur le Cambodge

Par Leïla PELLETIER | Publié le 25/01/2018 à 21:00 | Mis à jour le 25/01/2018 à 21:00
Photo : De gauche à droite : Jonh Ferguson, Cho Hae Ryong, Nguyen Thi Thanh Nga, Nguyen Thi Thanh Huyen, Vo Thuy Ngoc Tuyen, Tran Duy Linh, Martin Ng and Robert Turnbull - A Cambodian Magic Flute / Mansion, Phnom Penh © Leïla Pelletier
a-cambodian-magic-flute

Le 10 mars prochain, le théâtre Chaktomuk de Phnom Penh présentera A Cambodian Magic Flute, un opéra adapté du chef-d’œuvre de Mozart La Flûte Enchantée

Un an auparavant, LePetitJournal.com Cambodge rencontrait le journaliste et pianiste anglais Robert Turnbull, à l’origine de ce projet. A ses côtés, Martin Ng, chanteur d’opéra singapourien et interprète du rôle de Papageno, un des personnages principaux, dans le spectacle. 

A Cambodian Magic Flute est le premier opéra classique en représentation au Cambodge. Stefano Vizioli a travaillé à la mise-en-scène avec la troupe de danse contemporaine Amrita Performing Arts tandis qu’Aaron Carpene, le directeur musical, a mis au point de nouveaux arrangements musicaux. 

Cette adaptation de La Flûte Enchantée apporte un renouveau à l’opéra occidental en permettant à des artistes du monde entier de se l’approprier. « La trame est assez proche de ce que l’on peut trouver dans la culture cambodgienne il y a de nombreux parallèles avec le conte hindou Ramayana. C’est une histoire universelle d’amour et d’espoir », éclaire Robert Turnbull. 

L’orchestre se compose de musiciens vietnamiens, malaisiens, cambodgiens et accompagne des solistes originaires de six différents pays d’Asie. Les cultures se rencontrent, se côtoient, se mêlent pour créer un spectacle unique et mettre en lumière les arts traditionnels cambodgiens comme la danse classique « robam borann » et le théâtre d’ombres, « sbaek thom ». 

En 2019, une représentation exceptionnelle aura lieu au temple de Chau Say Tevoda, près d’Angkor Wat. « Nous voulons que les temples soient plus qu’une toile de fond et qu’ils fassent partie intégrante du spectacle », explique Robert Turnbull. La chanteuse coréenne Cho Hae Ryong partage son excitation d’avoir l’opportunité de chanter dans un décor si somptueux : « ce sera un moment unique et historique pour nous et pour le public. »

Il est déjà possible d’avoir un avant-goût du spectacle, dès ce soir, avec la soirée Mozart at The Mansion en présence de six des chanteurs, Martin Ng, Cho Hae Ryong, Nguyen Thi Thanh Huyen, Nguyen Thi Thanh Nga, Vo Thuy Ngoc Tuyen, Tran Duy Linh accompagnés du célèbre pianiste américain John Ferguson pour présenter quelques extraits de A Cambodian Magic Flute

Pour réserver votre billet, cliquez ici.

2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Celine lun 05/03/2018 - 05:01

Bonjour, savez-vous comment nous pouvons réserver des places pour La Flûte Enchantée ?! Merci d'avance de votre réponse !

Répondre
Commentaire avatar

cambodge lun 05/03/2018 - 05:05

Bonjour Celine, Vous pouvez consulter l'Agenda Expat Guide du Petitjournal.com Cambodge pour davantage d'informations.

Répondre