Duo de pianistes aux Sofitel de Phnom Penh et de Siem Reap

Par Raphaël FERRY | Publié le 21/02/2022 à 02:00 | Mis à jour le 21/02/2022 à 03:28
Photo : Ludmilla GUILMAUT et Jean-Nöel DUBOIS forment le duo Cziffra
Duo Cziffra 3

Du 7 au 14 mars le Cambodge accueillera le Duo Cziffra, un duo composé de deux pianistes : Ludmilla GUILMAUT et Jean-Nöel DUBOIS qui jouent ensemble depuis 2007. A leur propos, Nice matin écrivait dans ses colonnes en octobre dernier suite à un concert .

 

Le Duo CZIFFRA est sans doute l'une des formations des plus abouties et des plus estimées de la profession. Un ensemble doté d'une extrême souplesse, associée à quelques pointes d'humour toujours distillées à bon escient et des œuvres qui s’enchaînent selon un schéma millimétré, parfaitement adapté à leur répertoire atypique, traversé d'accords plaqués avec fougue et précision, ponctué de silences parfois suivis d'enchainements de solos d'enfer.

 

Ce duo va donner trois concerts au Cambodge le 8 mars ( pour la journée de la femme ) au Sofitel : Sofitel Phnom Penh Phokeethra à 15h et à 18 h et le 11 mars Sofitel Angkor Phokeethra de Siem Reap.

 

Le petit journal est allé à la rencontre de Ludmilla GUILMAULT pour qu’elle nous parle un peu d’elle, de son duo et de son programme en pays Khmer.

 

Bonjour Ludmilla, en feuilletant les revues de presse, j’ai découvert qu’on vous définissait comme une pianiste rebelle aux 9 pianos qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Je suis une éternelle nomade, je parcours le monde sans attache, je me définis comme une pianiste rebelle différente par ma rage de vaincre et par mes interprétations très personnelles.

Je suis une anticonformiste qui a fait ma vie pianistique loin des sentiers traditionnels : une battante au caractère bien trempé.

 

Cependant quand je partage des concerts avec Jean-Nöel Dubois, pianiste ou avec ma sœur jumelle Cécilia Guilmault chanteuse lyrique, alors là ce sont de véritables moments de partage et d’émotions intenses. Puis, au retour des concerts, mes neuf pianos m’attendent ; ils m'entourent, me protègent, ce sont mes protagonistes; chaque piano possède une âme différente et une sonorité bien personnelle. Chaque piano marque une étape de ma vie, ils représentent une présence à mes côtés.

 

Il parait que vous avez commencé la musique dans le ventre de votre mère…..

 

J'ai commencé la musique dans le ventre de ma mère !

 

Ma mère est une grande musicienne et chef d'orchestre ; elle a travaillé avec des grands maîtres, Pierre Dervaux et Igor Markevitch. Elle a contribué à la continuité de mon apprentissage pianistique et m'a transmis le goût de l'effort et de la persévérance, par exemple répéter des centaines de fois une mesure.

 

Parlez-nous un peu du Duo que vous formez avec Jean Noel DUBOIS, on parle de Duo explosif, pourquoi ?

 

Notre Duo Guilmault-Dubois se forme en 2007 lors d'une rencontre impromptue dans un salon de pianos anciens. J ‘ai joué une œuvre de Brahms, une danse hongroise et c’est l'osmose totale musicalement et nous décidons de jouer ensemble et de former le Duo Guilmault-Dubois. Surnommé "le Duo Explosif" en raison de notre fougue et notre virtuosité pianistique. Dans une grande complémentarité, notre Duo se déchaîne pour partager avec le public notre passion pianistique.

 

Duo Guilmault-Dubois

 

Vous avez déjà joué dans plus que 50 pays et devant les publics les plus divers, d’où vous vient ce goût des voyages ?

 

Je donne beaucoup de concerts à l'étranger car il est essentiel de s'imprégner des cultures étrangères pour mûrir nos œuvres. La vie d'artiste est essentiellement faite de rencontres, je suis une pianiste qui reste rarement plus de quelques jours au même endroit (La Covid a été dramatique pour moi et m’a appris à ne plus bouger mais la résistance et la passion m’ont fait tenir pour garder espoir de reprendre les concerts à l’étranger). 

J'ai une flamme en moi qui est en permanence allumée et me pousse à partir, j´ai fait plus de cinquante pays. L´Europe est d´une grande richesse mais j'aime particulièrement jouer en Asie car le public y admire l'artiste qui possède une émotion intense et passionnelle, je garde un excellent souvenir de ma tournée à Taiwan en 2019. En Asie, tout le monde veut être pianiste et travailler un instrument est, pour les enfants, une richesse indescriptible. Vous savez le mot carrière, je ne l'emploie pas, la musique et les concerts, c'est avant tout savoir transmettre nos notes de musique, apporter la musique classique dans le milieu rural et dans les campagnes où les personnes défavorisées qui n’ont pas accès à ce langage.

 

Au Cambodge vous allez donner trois concerts, quel va être votre répertoire ?

 

Pour les 3 concerts , le répertoire sera le même mais avec des surprises pianistiques.

Notre concert spectacle s’appelle « Ame Slave à la fantaisie Satierik » , des pièces au piano solo et 4 mains avec les compositeurs Brahms, Chopin, Séverac, Satie, Liszt et des surprises !!

 

 Descriptif:
 Les danses hongroises témoignent de l’intéret de Brahms pour le folklore au même titre que Chopin avec ses mazurkas, ses polonaises et Liszt avec ses rhapsodies Hongroises qui ont mélangé les genres en exploitant les possibilités formelles de la musique savante sur des thèmes issue du folklore. Le programme se terminera avec Satie pour partager avec le public, l'oeuvre la plus fantaisiste à 4 mains, LA BELLE EXCENTRIQUE pour revivre la belle Epoque 1920.
 Ce concert spectacle permet de recréer l'association entre le folkore et le répertoire classique.

 

Duo Guilmault-Dubois

 

Vous allez également animer un atelier et une masterclasse à l’Alliance Française de Siem Reap pouvez-vous nous en dire plus ?

 

Dans mes tournées de concerts, je donne des masterclasses et des ateliers. Ils s'articulent autour de deux objectifs.

Favoriser et encourager l'éducation musicale en créant des opportunités de rencontres entre les enfants à partir de 3-5 ans, des enfants de 6-11 ans, des adolescents, étudiants adultes débutants ou avancés sous forme d'ateliers ou de masterclasses.

 

Avec la découverte de la fabrication instrumentale du piano, les élèves auront la chance de travailler l’improvisation avec Jean-Nöel Dubois et composer, sur des rythmes locaux, en travaillant sur les modes, à la création d'une oeuvre travaillée durant la master classe.

J’incite tous les passionnés de la musique à venir écouter ces cours et s’inscrire pour jouer une pièce au piano. Un atelier dans le monde hospitalier est prévu.

 

Quels sont vos projets pour 2022-2023 ?

 

Maintenant avec la Covid, ces projets restent toujours fragiles, c’est difficile de se positionner dans l’avenir !

Mais l’espoir fait vivre !
Il y en de nombreux : une tournée avec orchestre et des récitals de Franz Liszt (une trentaine de dates) et aux Etats-Unis avec le concerto d'Elie Coff (en hommage au grand pédagogue Korzak). Cette tournée commencera à Las Vegas le 15 juillet 2022 pour une dizaine de dates. Des récitals en solo et au piano à 4 mains avec Jean-Nöel Dubois, En Nouvelle-Zélande ( En Aôut 2022) , Singapour, Taiwan , et une tournée en Amérique du Sud, en Colombie, Paraguay, Pérou, Chili…. 

 

Je vais sortir un album en février 2022 de pièces à 4 mains et en piano solo. ‘’ Exotisme, sonorités pittoresques ‘’ composés de compositeurs français et espagnols : Séverac, Debussy, Satie, Ravel , Falla.

 

Lumilla, Jean Noel Lepetitjournal vous souhaite la bienvenue au Cambodge. Il nous tarde d'aller vous écouter.

raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale