Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dragobete, la fête des amoureux, à la roumaine

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 22/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 22/02/2019 à 10:39
Photo : Photo by Simon Matzinger on Unsplash
dragobete-fete-roumaine-amour-fleurs

Le 24 février, les Roumains célèbrent la Dragobete, fête traditionnelle des amoureux, dix jours après la Saint-Valentin, sa concurrente venue d’Europe de l’Ouest et des États-Unis. La tradition voulait que, ce jour-là, de jeunes hommes et femmes se rencontrent devant l’église, vêtus de leurs plus beaux atours, puis partent dans les bois et les prairies à la recherche de fleurs de printemps. Ensuite, ils s'assoient autour d’un feu sur les collines du village et discutent. À midi, les filles courent au village, chacune suivie du garçon qui est tombé amoureux d’elle. Si le garçon est rapide et réussit à attraper la fille, celle-ci l’embrasse devant tout le monde si l’intérêt est réciproque. C’est d’ailleurs d’ici que provient l'expression «Dragobete embrasse les filles!» (Dragobetele saruta fetele). Le baiser symbolise les fiançailles proches des deux amoureux, Dragobete étant l’occasion de montrer son amour devant la communauté.

 

Il existe un certain nombre de coutumes spécifiques à la Dragobete qui avaient lieu dans les zones rurales, mais qui ne sont plus respectées aujourd’hui. Par exemple, aujourd’hui, on ne sacrifie plus d’animaux pour cette fête car c’est en plein durant la période d'accouplement. Autrefois, les femmes célibataires rassemblaient les derniers restes de neige, appelés «la neige des fées» et l’eau qui résultait de sa fonte était réputée avoir des propriétés miraculeuses, et utilisée tout au long de l’année pour des philtres d’amour et divers traitements de beauté.

 

La tradition veut que les hommes ne fassent pas de mal aux femmes ce jour-là, ni se disputent avec elles, sinon ils n’auront que du malheur toute l'année. Les jeunes croient qu’ils devraient être joyeux pour cette fête et la respecter afin de pouvoir être amoureux toute l'année.

 

Les Roumains ont commencé à fêter la Saint-Valentin au début des années 90. Plus récemment, un nouveau mouvement est apparu en Roumanie - celui de célébrer la fête traditionnelle au lieu de ce qui est considéré comme une célébration commerciale importée de l’Occident. Les bars et les clubs organisent des soirées à thème Dragobete et les médias organisent des campagnes thématiques pour rappeler aux Roumains cette fête traditionnelle aux origines millénaires.

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - Destinations pour découvrir l’artisanat traditionnel

Que ce soit la poterie, la sculpture du bois, le tissage ou encore la peinture des oeufs, l'artisanat traditionnel reste une des richesses qui fait la fierté de la Roumanie et compte encore aujourd'hu