Parlez-vous hinglish ? Les expressions en anglais que vous n’entendrez qu’en Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 29/09/2022 à 00:30 | Mis à jour le 03/10/2022 à 05:46
les mots hinglish english hindi

Introduit en Inde par les colons britanniques, l’anglais est l’une des 22 langues officielles du pays. Au fil des années, l’Indian English s’est enrichi de mots et expressions venus des langues indiennes, et de néologismes rendus nécessaires par les situations spécifiques à la vie quotidienne et aux traditions indiennes. Le mot-valise « Hinglish », composé à partir de « Hindi » et « English », est parfois utilisé pour désigner cette variété d’anglais. Voici certaines expressions en anglais que vous n’entendrez qu’en Inde.

 

Les néologismes de l’anglais indien

Comme toutes les langues vivantes, l’anglais évolue en fonction des besoins des locuteurs. L’anglais de l’Inde n’y échappe pas et s’est enrichi de nouveaux mots et expressions, dont voici quelques exemples.

 

Prepone : formé sur l’exemple de postpone, qui signifie « reporter » la date d’une réunion ou la sortie d’un film, prepone peut être traduit par « avancer ». Avouez que c’est beaucoup plus rapide que de dire « Let’s reschedule to an earlier date » !

 

Exemple : “The meeting has been preponed.”

 

Cousin sister / cousin brother : l’anglais britannique ne faisant pas la distinction entre cousin et cousine, les Indiens utilisent cousin brother et cousin sister, ce qui peut être déroutant les premières fois. Par opposition, les frères et sœurs peuvent être désignés comme real brother et real sister !

 

Exemple : “- Is Amit your brother?

- Yes, but not my real brother. He’s my cousin brother!”

 

Last-to-last : sert à désigner un jour non pas de la semaine précédente, mais de celle d’avant. 

 

Exemple : 

- I went to the beach.

- When?

- Last-to-last Sunday.

 

Nous aurions bien besoin de cette expression en français. De la même manière, on trouve aussi next-to-next Sunday, pour « dimanche en quinze ».

 

Les mots qui ont trouvé un nouveau sens en Inde

Four-wheeler : comme en anglais britannique ou américain, un two-wheeler est un scooter ou une moto en anglais indien. Cependant, il n’y a qu’en Inde que tout autre véhicule, en particulier une voiture, est appelé four-wheeler. Le mot était utilisé en anglais britannique pour parler d’une calèche, mais, de nos jours, si vous dites four-wheeler ailleurs qu’en Inde, on pensera à un quad.

 

Une calèche devant le palais de Bangalore
Quatre roues vs trois roues à Bangalore

 

 

Revert : signifie « répondre », alors que les Britanniques et les Américains utilisent reply ou respond

 

Exemple : “I texted my friend, but she has not reverted yet.”

 

Society : forme raccourcie de Co-operative Housing Society, le mot désigne ce qui est un peu l’équivalent du syndicat de copropriété d’un immeuble et, par métonymie, l’immeuble lui-même.

 

Exemple : “My society is right in front of the bus stop.” 

 

Pass out : en anglais britannique, pass out veut dire « s’évanouir », mais en Inde on l’utilise pour dire « obtenir son diplôme ». Le sens vient peut-être du langage militaire britannique, dans lequel pass out signifie « avoir terminé ses classes ».

 

Exemple : “I passed out of college in 2015.”

 

Only : en Inde, only est utilisé en emphase, en fin de phrase. Dans ce cas, il ne signifie pas « seulement », mais renforce le sens. Par exemple, si à la question « Où est ma voiture ? » on vous répond « It’s here, only! », cela ne veut pas dire que la voiture n’est qu’à un seul endroit, ce qui est plutôt normal, mais qu’elle est bien là, sous vos yeux, et que vous ne la voyez pas. Le mot traduit parfois aussi la résignation. « India is like that only! »

 

Un panneau indiquant la voiture pour femmes dans le metro de Delhi
Un panneau indiquant la voiture réservée aux femmes dans le métro de Delhi

 

 

Backside : le Cambridge Dictionary est clair, backside a pour définition : « la partie du corps sur laquelle on s’assoit ». Mais en Inde, le mot est utilisé pour désigner l’arrière d’un véhicule, d’un bâtiment ou de tout objet !

 

Les expressions traduites littéralement d’une langue indienne

Good name : pour s’informer du prénom d’une personne, les Indiens demandent parfois « What is your good name? ». L’ajout d’un mot positif est une marque de respect, et c’est une traduction littérale de shubh naam par exemple, en hindi.

 

Remove a picture : c’est assez étrange quand quelqu’un vous dit la première fois « Give me your phone, I’ll remove your picture. » L’expression ne signifie pas « retirer » la photo, mais la prendre, et elle est traduite littéralement du verbe nikalna निकालना, qui est utilisé en hindi dans ce cas-là.

 

My teacher is sitting on my head : Au lieu de dire qu’un professeur est sur leur dos, les Indiens disent « Mon prof est assis sur ma tête ». C’est la traduction littérale d’une métaphore utilisée en hindi. 

 

Do one thing : littéralement, « fais une chose ». On peut entendre cette phrase lorsqu’une personne offre une suggestion ou une solution simple à un problème.

 

Exemple :

“- I have the hiccups.

- Do one thing, hold your breath and drink water.”

 

Des mots d’anglais indien qui étaient utilisés ailleurs avant

Do the needful : signifiant « faire le nécessaire », cette expression peut être lue dans les emails professionnels, par exemple. Elle était aussi utilisée en anglais britannique, mais a été délaissée.

 

Stepney : « roue de secours », spare wheel en anglais. Stepney était le nom d’une entreprise galloise, qui fabriquait au début du 20e siècle des roues de secours pour les véhicules motorisés. Le mot « stepney » est toujours utilisé pour parler d’une roue de secours, en Inde, au Bangladesh, à Malte, et même au Brésil, où on l’appelle « estepe ».

 

L'enseigne de l'entreprise galloise Stepney
L’enseigne de l’entreprise galloise Stepney

 

 

Les mots anglais qui viennent du hindi ou d’une autre langue indienne

Un certain nombre de mots de langues indiennes ont également été importés au Royaume-Uni, tout comme on trouve des mots de hindi en français. C’est le cas de bungalow, pyjama ou shampoo, qui ont gardé un sens proche. D’autres ont une origine plus étonnante.

 

Cushy : signifie « tranquille », « pépère ». Le mot vient du hindi kushi ख़ुशी, lui-même emprunté au persan, qui signifie « bonheur ».

 

Juggernaut : signifie « rouleau compresseur » au sens figuré, un processus ou une entreprise que rien ne peut arrêter. Le mot vient de jagannātha, littéralement « seigneur de l'univers », l’un des noms de Krishna. Les Britanniques ont probablement été témoins des processions du festival Ratha Yatra de Puri, lors desquelles de grands chariots transportent les statues des divinités Jagannath, Balabhadra et Subhadra. Inspirés par ces chariots qui ne s’arrêtent en aucun cas, ils ont gardé le mot.

 

Le festival de Jagannath à Puri dans l'Odisha
Le festival Ratha Yatra de Puri, en Odisha

 

 

Thug : signifie en anglais « voyou ». Les Thugs étaient une confrérie de meurtriers et voleurs, actifs en Inde du 13e au 19e siècle.

 

Des voleurs sur une oeuvre du 19eme siecle
Des Thugs qui s’apprêtent à étrangler un voyageur, première moitié du 19e siècle

 

 

 

Si vous avez connaissance d’autres mots et expressions de l’anglais indien, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale