TEST: 3548

Le mot hindi de la semaine : भारत गणराज्य (Bhārat Ganrājya), la République de l'Inde

Par Elise Tenace | Publié le 25/01/2022 à 01:01 | Mis à jour le 25/01/2022 à 16:20
Photo : @ Dr mohan muthal
Affiche d'un documentaire sur Swachh bharat, l'Inde propre

À l’occasion du Republic Day, qui célèbre l'entrée en vigueur de la Constitution de l’Inde le 26 janvier 1950, et la fin du Dominion, nous nous intéressons aux différents noms utilisés pour désigner le pays. En hindi, la République de l’Inde se dit Bhārat Ganrājya. Pourquoi cette différence avec le mot « Inde » ?

 

Les noms officiels de l’Inde

Dans l’article premier de la Constitution indienne, l’Inde est désignée par deux noms différents : India, that is Bharat, shall be a Union of States (« L’Inde, autrement dit Bharat, sera une Union d’États »). Inde et Bharat sont donc les deux noms officiels de l’Inde. Certains membres de l’Assemblée Constituante auraient cependant préféré voir le nom Bharat mentionné en premier, le considérant plus ancien et traditionnel. 

 

Jawaharlal Nehru signe la Constitution de l'Inde
Jawaharlal Nehru signe la Constitution de l'Inde

 

Dans son ouvrage publié en 1946, « La Découverte de l’Inde », Jawaharlal Nehru utilisait trois vocables pour désigner le pays dont il deviendrait le premier Premier Ministre : « Souvent, lorsque j’allais de rassemblement en rassemblement, je parlais à mon audience de cette Inde qui est la nôtre, de l’Hindustan et de Bharata, l’ancien nom sanskrit, dérivé de celui des fondateurs de notre race. » 

 

L’origine du mot Inde

Le mot « Inde » vient de l’Indus, l’un des sept fleuves sacrés du pays. Il prend sa source au Tibet, puis traverse le nord de l’Inde et le Pakistan en direction du sud-ouest.

Dans l’Antiquité, l’Indus était connu sous le nom de Sindh, ou Sindhu, un mot sanskrit qui signifie « fleuve » ou « rivière », et qui désigne encore aujourd’hui l’une des quatre provinces fédérées du Pakistan. Perdant son S initial au passage, le nom a été utilisé en persan ancien, sous la forme Hind/Hindu, pour désigner la région située à l'est du fleuve. Il a ensuite été transmis au grec et au latin.

Le mot « hindou », qualifiant une personne adepte de l'hindouisme, partage l’origine du mot Inde. Cependant, en sanskrit, la religion hindoue est appelée sanatana dharma, la « loi éternelle ».

 

Bharat, le nom sanskrit de l’Inde

Bharat est le nom sanskrit de l’Inde. Le mot est utilisé en Hindi, ainsi que dans la plupart des 22 langues officielles du pays. Dans les livres sacrés appelés Puranas, ce terme apparaît sous la forme Bhārata varṣam, « le pays de Bharata », et désigne l’ensemble du sous-continent. Le nom Bharatavarsha a d’ailleurs également été envisagé comme nom officiel. 

Le nom Bharat est hérité d’un empereur nommé Bharata, mentionné dans la littérature sanskrite. Selon les diverses sources, il serait soit le fils aîné de Rishabhanatha qui s’est battu avec son frère Bahubali pour conquérir le monde, soit celui de Dushyanta, mentionné dans le poème épique Mahabharata. Le mot Bharata qualifie également le dieu du feu Agni, dans le Rig-Veda, un texte plus ancien encore, et signifie « qui est maintenu, cultivé ». 

 

timbre indien poste aerienne
@ India Post, Government of India

 

On retrouve le vocable dans le Bharata natyam, une danse classique indienne originaire du Tamil Nadu. Auparavant appelée Sadiraattam, elle a été renommée en 1932 à des fins « promotionnelles » et comporte un double sens. Bharata natyam signifie « danse indienne », mais chaque syllabe de Bharata a également une signification : bha- pour bhavna, les émotions qui sont exprimées par la danse, ra- pour raga, le cadre mélodique utilisé dans la musique indienne classique, et ta- pour tala, le rythme.

 

 

Le nom Bharat est utilisé dans plusieurs marques et noms d’entreprises, comme Bharat Biotech, le laboratoire qui a développé le vaccin Covaxin, ou Bharat Petroleum, compagnie pétrolière nationale indienne. Vous pouvez également entendre le nom hindi de l’Inde au début de l’hymne national indien, « Jana Gana Mana », composé par Rabindranath Tagore en 1911 et adopté en 1950.

 

Jana gana mana adhinayaka, jaya hai
Bharata Bhaguya Vidhata
Tu es le souverain des âmes du peuple,
Toi qui diriges le destin de l’Inde !

Voici l’hymne et sa traduction en français :

 

 

 

Mais qu’est-ce que l’Hindustan ?

Le terme Hindustan (हिन्दुस्तान ) a la même origine que le mot Inde, et désignait également des régions du Nord de l’Inde, notamment la plaine Indo-Gangétique. Le terme a été utilisé à partir de l’Empire moghol, qui dominait la région. Le mot Hindustan a désigné une région de plus en plus vaste, à mesure que l’Empire s’étendait. Le suffixe -stan signifie « pays » en persan, comme dans Pakistan, ou Afghanistan.

Pour les locuteurs d’hindoustani (c’est-à-dire soit de hindi, soit d’ourdou), le terme « Hindustani » désigne une personne Indienne. Pour ceux qui parlent une autre langue indienne, il désigne une personne qui vient de la vallée supérieure du Gange. D’ailleurs, on distingue la musique hindoustanie, pratiquée en Inde du Nord, avec la musique carnatique, de l'Inde du Sud.

Dans les slogans et les médias hindis, le mot Hindustan est souvent utilisé pour désigner l’Inde. Par exemple, on le retrouve dans le nom du Hindustan Times, le troisième quotidien du pays. Enfin, le slogan et cri de ralliement « Jai Hind », parfois utilisé comme salutation, est une version abrégée de « Jai Hindustan Ki », et signifie « Victoire à l’Inde », ou « Longue vie à l’Inde ».

 

timbre commémorant le quotidien Hindustan Times
@India Post, Government of India

 

Sur le même sujet
Elise Tenace

Elise Tenace

Diplômée d’anglais et rédactrice-traductrice de métier, Élise a trouvé en Inde de quoi alimenter ses centres d’intérêt : les langues, le yoga, l'art, les sites naturels...
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

frederic_landy@orange.fr mar 25/01/2022 - 05:58

Merci de cette rubrique ! Il est à noter qu'en tamoul, "inde" se dit "India", ce qui est quand même bigrement intéressant, et révélateur sur le caractère assez récent de la notion... :-)

Répondre
À lire sur votre édition locale