Raw-Gelände va bientôt avoir un makeover

Par Gabrielle Gatelier | Publié le 25/05/2022 à 11:30 | Mis à jour le 25/05/2022 à 11:30
Photo : © Holzer Kobler Architekten
imgonline-com-ua-CompressToSize-QfehMdBOTmEbV

Après quatre ans de pourparlers, le projet RAW 2040 est en passe de démarrer ses travaux au sein du lieu mythique situé à Friedrichshain.

 

Le lieu alternatif Raw-Gelände est en phase terminale de son futur plan de réaménagement. Démarré en 2018 et après deux workshops et deux compétitions publiques c’est le cabinet d’architectes Holzer Kobler en collaboration avec l’atelier Loidl Landschaftsarchitekten qui a gagné le contrat avec un projet alliant préservation et modernisation du lieu. 

 

Dans le cadre du plan RAW 2040, certains des bâtiments vont être préservés tandis que d’autres vont être démolis afin d’être remplacés et l’une des nouvelles créations sera un gratte-ciel d’une centaine de mètres de hauteur. Celui-ci servira à optimiser la surface utilisable et à faire en sorte que le lieu soit repérable dans le quartier de Friedrichshain afin d'attirer plus de clientèle. Quant aux bâtisses préservées, cela est dû au fait que certaines d’entre elles sont sous protection de par leur importance historique et culturelle. Florian Schmidt (Vert/Alliance 90) confirme également que cet aménagement ne doit pas dénaturer RAW de son charme originel et Florian Falkenhagen, gérant du Cassiopeia Club dit d’ailleurs qu’il pense que “nous pouvons au moins être heureux que nous puissions survivre”.

 

En effet, de nombreux autres endroits n’ont pas connu le même sort que Raw-Gelände. La particularité de celui-ci est qu'en 1994, lorsque le centre de réparation a été fermé, il devait être démoli puis réutilisé par la Deutsche Bahn mais cela n’a jamais eu lieu. En contrepartie, le terrain a été vendu à différentes entités donnant vie au lieu alternatif que l'on connait aujourd'hui. Et bien que trois quarts du terrain soient désormais détenus par le Kurt Group, qui est à l’origine de RAW 2040, c'est grâce à la protection de certains bâtiments et à la présence de particuliers au sein du lieu que celui-ci peut encore survivre.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Capture d’écran 2022-03-13 à 09.24.13

Gabrielle Gatelier

Étudiante en journalisme, elle est curieuse de tout ce qui l'entoure. Cuisiner, lire ou encore voyager sont des choses qui la passionnent. Elle a rejoint la rédaction berlinoise en avril 2022.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale