Raw-Gelände : un lieu alternatif aux mille facettes

Par Eva Delmas | Publié le 26/04/2022 à 09:30 | Mis à jour le 27/04/2022 à 09:20
Photo : © LPJ Berlin - Eva Delmas
street art raw

À Friedrichshain, non loin de l’East Side Galerie et de l’Oberbaumbrücke, se trouve un lieu alternatif où la culture et l’art sont mis en avant sous toutes leurs formes. Le Petit Journal vous emmène découvrir le Raw-Gelände.

 

Un lieu unique rempli d’histoire

Après plus de 150 ans d’histoire industrielle, Raw-Gelände est devenu, depuis le début du XXIème siècle, un espace de création artistique, de culture et de rencontre.

À l’origine, en 1867, Raw-Gelände était le "Königlich Preußische Eisenbahnwerkstatt Berlin II" (l’atelier de chemin de fer royal prussien de Berlin). Dès 1882, l’usine s’agrandit afin de permettre l’approvisionnement du Stadtbahn de Berlin en travaux d’entretien. Cette expansion industrielle et ferroviaire s’inscrit dans le premier boom économique que vit l’Allemagne jusqu’au début du XXème siècle.

Au XXème siècle, tout se bouscule avec la destruction de 80% du site en 1944 par un raid aérien. Une fois la guerre achevée, le site est reconstruit en 1967 et rebaptisé "Reichsbahnausbesserungswerk (RAW) Franz Stenzer", en hommage au député communiste du Reichstag et cheminot bavarois assassiné à Dachau en 1933. Après la chute du mur, l’usine ferme ses portes en 1995, hormis deux halls qui reprennent la vocation initiale du lieu : entretenir les trains. Malgré tout, l’usine emploiera seulement 110 personnes, suite à la réunification qui a créé une surabondance de capacités de réparation et de maintenance.

C’est en 1999, que les premiers artistes et acteurs culturels débutent leur installation, suivis peu à peu de l’établissement de nouvelles formes culturelles et gastronomiques.

Désormais, Raw-Gelände est un espace socioculturel autogéré. La plupart des ateliers sont gérés de manière démocratique, avec la création d’assemblées de délégués et de groupes de travail.

 

raw Gelände art
© LPJ Berlin - Eva Delmas

 

Que faire au Raw-Gelände ?

Raw-Gelände est un endroit où les amateurs d’art, les gourmets, les skateurs ou encore les curieux peuvent se retrouver. Tous trouveront quelque chose d’intéressant à découvrir dans ce lieu aussi complet qu’original.

L’espace est occupé par des ateliers et galeries d’art où des cours de céramique ou encore de dessin sont organisés. La musique a aussi une place importante avec plusieurs clubs implantés ainsi que des salles de concert qui accueillent des artistes internationaux. Autre activité culturelle présente, le cirque, où les enfants et les adultes sont invités à apprendre l’acrobatie et l’art du cirque. L’été, de nouvelles activités sont proposées avec le cinéma en plein air ou encore le marché aux puces mis en place chaque dimanche.

 

raw art
© LPJ Berlin - Eva Delmas

 

Enfin, le sport est aussi un domaine à part entière de ce lieu polyvalent. Dans un hangar du site, se trouve Nike Shelter Berlin, une immense salle où les rampes se chevauchent pour proposer un terrain de jeu idéal aux skateurs. Dernier lieu sportif et historique incontournable du site : l’espace escalade. Construit sur un ancien bunker de la Seconde Guerre Mondiale, les professionnels de l’escalade comme les amateurs de grimpette y trouvent leur bonheur.

 

raw skate
© LPJ Berlin - Eva Delmas

 

raw escalade
© LPJ Berlin - Eva Delmas

 

Finalement, ce qui est aussi intéressant dans ce lieu est l’ambiance qu’il émet où l’art et la culture sont visibles dans chaque recoin. Le street-art est visible sur tous les murs des bâtiments formant le Raw-Gelände, du plus moderne au plus délabré. Différents styles s’offrent aux visiteurs, avec des références multiples, des médiums et des couleurs variées qui forment un ensemble hors du commun.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

Sur le même sujet
Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale