Samedi 28 novembre 2020

La Currywurst, une spécialité berlinoise entourée de légendes

Par Juliana Bitton | Publié le 22/10/2020 à 10:30 | Mis à jour le 22/10/2020 à 10:30
Photo : © Pixabay
currywurst saucisse Berlin

Saucisse grillée, sauce tomate, curry en poudre. Avec ou sans frites, la currywurst se déguste depuis des décennies. De nombreuses légendes gravitent autour de ce plat typiquement allemand. Si ce n’est pas déjà fait, il vous faut le goûter ! Mais revenons d’abord sur son origine.

Lorsque l’on pense à la France, on visualise la baguette et les croissants. En ce qui concerne l’Allemagne, c’est bien souvent la Currywurst qui nous vient à l’esprit. Il est inconcevable de passer un week-end dans la capitale allemande sans avaler au moins une fois une Currywurst. Ce met dont raffolent les Berlinois qui en consomment 70 millions par an a une histoire ancienne et complexe. C’est même un des plats préférés de l’ancien ambassadeur d’Allemagne en France, Nikolaus Meyer-Landrut, pourtant originaire de Düsseldorf !

 

Une origine ancienne autour de ce plat éternel

C’est la fin de la Seconde Guerre mondiale. La légende raconte que Herta Heuwer, responsable d’un snack-bar dans le quartier de Charlottenbourg à Berlin, troque de l’alcool contre de la sauce Worcestershire et du curry à des soldats alliés. La restauratrice invente alors une nouvelle sauce alliant chili et ketchup qu’elle sert avec des saucisses à des ouvriers reconstruisant la ville détruite par les combats. En 1959, sa sauce devient officiellement une marque déposée sous le nom de « Chillup » pour l’association entre « chili » et « ketchup ». D’autres disent qu’elle avait jeté cette sauce, n’appréciant pas ce mélange. Mais Herta Heuwer a rétabli la vérité : elle n’utilise pas de sauce préparée et a inventé la sauce à partir de concentré de tomate et d’épices.

Currywurst Berlin
© Pixabay

 

Il ne faut pas oublier que la sauce accompagne la saucisse car l’un ne va pas sans l’autre. De nombreuses versions de la Currywurst existent, mais la principale reste celle de la saucisse sans peau du boucher Max Brückner. Installé à Berlin-Ouest après la guerre, ce dernier inventa une saucisse sans boyau connue plus tard sous le nom de « Spandauer ohne Pelle (sans peau) ». L’association de cette saucisse avec la sauce au curry fut alors commercialisée par Herta Heuwer dans son snack-bar, la légende était née.

Cependant, toutes les légendes autour de la fameuse saucisse berlinoise ont souvent été contestées. L’histoire de la Currywurst est devenue un mystère et il est même possible de lire des livres traitant de ce sujet. De plus, on dit qu’un homme ou une femme politique souhaitant gagner en popularité se doit de poser avec sa barquette de Currywurst devant les caméras. Gerhard Schröder aurait été réélu Chancelier en 2002 parce qu’il a affirmé qu’il s’agissait de son plat préféré ! La Currywurst est donc un plat dont l’histoire est contestée, mais qui ne cesse d’unir les Allemands.

 

Nos recommandations

Beaucoup diraient que son histoire importe peu, ce qui compte c’est son goût ! Tout comme il existe de nombreux snack-bars ou « imbiβ » et restaurants, ce plat simple et immortel qu’on peut manger sur le pouce et à toute heure du jour voire de la nuit, se voit décliner à l’envie. Puisque la recette n’est pas très précise, de nombreux restaurateurs en ont donc fait une à leur sauce (littéralement). Dans la majorité des cas, la Currywurst vous sera servie découpée en rondelles, nappée de sauce tomate-curry dans une barquette allongée en carton.
 

currywurst Berlin
© Pixabay

 

Situé dans le quartier de Kreuzberg au 36 Mehringamm, Curry 36 est réputé pour sa délicieuse version de la currywurst. Le célébrissime Tom Hanks en raffolerait au point de vouloir acheter un appartement près du restaurant, selon le Morgenpost. Ouvert tous les jours de 9 h à 5 h du matin, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas y passer !

A Prenzlauer Berg, au 44b Schönhauser Allee, vous apprécierez également la Currywurst de Konnopke's Imbiß. Ouvert du lundi au samedi de 11 h à 18 h, ce snack saura vous faire découvrir le bonheur de la gastronomie allemande.

A Berlin-Marienfelde,Hranitzkystraße, le Jörg's Curry Container est aussi célèbre pour sa currywurst. Cela fait plus de 50 ans que Jörg Linke, le fondateur, dirige ce snack. Il est ouvert de 9 h à 21 h du lundi au samedi (et jusqu'à 20 h le mercredi et le jeudi).


Envie d’une Currywurst ? Alors foncez vite faire plaisir à vos papilles, mais ne sortez pas sans votre masque et respectez les règles de distanciation sociale et les restrictions en vigueur du moment, coronavirus oblige.

 

Nous vous recommandons

Juliana Bitton

Juliana Bitton

Passionnée par le cinéma, la littérature féministe, les voyages et la photographie, Juliana est rédactrice web pour Lepetitjournal.com Allemagne.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

MICRO-TROTTOIR

Un Noël pas comme les autres en Allemagne. Témoignages

L’année 2020 qui s’achève bientôt aura été fortement marquée par la crise sanitaire. Noël approche à grand pas et aura probablement le goût amer de la séparation pour de nombreux expatriés.

Communauté

MICRO-TROTTOIR

Un Noël pas comme les autres en Allemagne. Témoignages

L’année 2020 qui s’achève bientôt aura été fortement marquée par la crise sanitaire. Noël approche à grand pas et aura probablement le goût amer de la séparation pour de nombreux expatriés.

Que faire à Berlin ?

Francfort Appercu
TRADITIONS

L´Avent : premiers pas vers Noël

Dès le premier dimanche de l´Avent - cette année le 29 novembre -, les Allemands lancent les festivités de Noël. Regards croisés entre la France et l'Allemagne sur quelques traditions de l´Avent.

Vivre à Berlin

Francfort Appercu
TRADITIONS

L´Avent : premiers pas vers Noël

Dès le premier dimanche de l´Avent - cette année le 29 novembre -, les Allemands lancent les festivités de Noël. Regards croisés entre la France et l'Allemagne sur quelques traditions de l´Avent.

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.