La Chandeleur à la crêperie Suzette

Par Guillaume Tarde | Publié le 01/02/2022 à 12:00 | Mis à jour le 02/02/2022 à 10:44
Photo : © LPJ_Berlin
Crêpe et bolées de cidre

À l’occasion de la fête de la Chandeleur, la crêperie Suzette, nous a ouvert ses portes. Menus peu ordinaires, cidres et crêpes flambées, découvrez ce morceau de France berlinois.

 

Suzette, une crêperie française à Prenzlauer Berg

À quelques dizaines de mètres de la station d’Eberswalder Straße, la crêperie avance ses premières tables sur le trottoir. « SUZETTE » se découpe en lettres orangées sur le mur blanc de la devanture. Sur les vitres de la salle principale, deux petits drapeaux, un français et un breton, rappellent aux passants qu’il y a derrière ces portes un petit morceau de France.

 

Marinière, tablier et moustache taillée, Vincent nous explique le parcours de son duo avec Jean-Philippe. Fondée en 2013 par des amis, c’est en 2019 que les deux hommes décident de reprendre l’affaire. Leurs amis sont fatigués par la gestion du lieu quand Vincent et Jean-Philippe cherchent justement à se relancer. Après avoir repris un café dans une rue trop calme pour être une réelle bonne affaire, avoir des amis qui raccrochent le tablier est une parfaite occasion de s’embarquer dans une nouvelle aventure.

 

Dans la salle, les clins d'oeil à la France sont nombreux... Menus, affiches, bolées, nos yeux s'attardent sur tous les détails quand une grande flamme accroche le regard. Indispensable à la crêpe Suzette, le Grand Marnier crée, en flambant, une colonne de feu impressionnante, qui donne tout son croquant et son parfum à la préparation. Quelques zestes d'orange confits et une boule de glace à la vanille finissent de donner toute sa gourmandise à l'assiette. La Suzette de chez Suzette est donc à ne pas manquer, surtout pour la Chandeleur. 

 

La Chandeleur ou l’art de cuir des soleils

À l’occasion de la Chandeleur, Vincent et Jean-Philippe nous ont donc invités à découvrir les lieux dans un court reportage disponible à la fin de cet article. Mais qu’est-ce que c’est la Chandeleur ?

 

D’abord une fête païenne et latine, la Chandeleur est devenue par la suite une fête religieuse chrétienne. Le 2 février, soit 40 jours après Noël, correspond à la présentation de Jésus au Temple par la Vierge Marie. Si la Chandeleur est aujourd’hui largement connue comme « la fête des crêpes », il faut remonter en 494 pour en trouver l’explication.

 

Le pape Gélase 1er fut le premier à lier les « chandelles » à cette fête, en organisant des processions aux flambeaux. Il distribuait par ailleurs des galettes aux pèlerins qui arrivaient à Rome mais il ne s’agit que d’une hypothèse concernant la tradition des crêpes. En effet, il est également possible que cette tradition soit un héritage des fêtes Lupercales, célébrées chez les Romains vers le 15 février, au cours desquelles des gâteaux étaient préparés en offrande avec le blé de la récolte précédente pour que la suivante soit bonne. Les crêpes par leur rondeur et leur couleur seraient ainsi une représentation du soleil appelé à offrir ses rayons d’or aux épis de blé.

 

Découvrez donc Suzette et ses deux gérants, aussi solaires que leurs crêpes :

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Portrait Guillaume Tarde

Guillaume Tarde

Guillaume a rejoint l’équipe de la rédaction de Berlin en septembre 2021. Il est diplômé d’un master de marketing et communication. Passionné de voyages et de vélo, il aime tenir des carnets sur ses aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale