Kaiserwetter, l'expression allemande bien étrange pour parler du beau temps

Par Ludovic Tölg | Publié le 02/02/2022 à 14:00 | Mis à jour le 02/02/2022 à 14:00
Photo : © Gerald Schombs - Unsplash
Berlin skyline sous le soleil, ciel bleu

En cette période hivernale, le soleil se fait plutôt rare, mais quand vient le beau temps, les Allemands font preuve d’originalité pour en parler.

 

Une expression qui date de l'époque impériale

Kaiserwetter. Littéralement, le "temps de l’empereur". En Allemagne et en Autriche, cette expression du langage courant sert à décrire un temps ensoleillé. Mais quel rapport avec l’empereur ?

 

Il faut remonter au XIXe siècle pour observer les premiers emplois de ce mot. Le Deutschen Wörterbuch et le Duden, deux dictionnaires allemands de référence, expliquent que le terme "Kaiserwetter" était utilisé pour décrire le temps qu’il faisait le 18 août. C’est à cette date que l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche (1830-1916)  fêtait son anniversaire, sous un soleil radieux et un ciel bleu.

 

Guillaume II
© Thomas Heinrich Voigt - CC - Wikipedia

 

Le Deutsches Sprechworten-Lexikon, autre ouvrage linguistique majeur, considère quant à lui que l’expression s’est répandue en raison du beau temps qu’il faisait au moment des apparitions publiques de l’empereur allemand Guillaume II (1859-1941). Soucieux de son image, le monarque voulait se montrer par temps ensoleillé pour obtenir des photographies de meilleure qualité.

 

L'usage contemporain 

Sous le régime nazi, le terme est repris par Adolf Hitler. Nostalgique de l’époque impériale et certain d'être le guide montrant la lumière à son peuple, le temps ensoleillé devait être associé à son nom. L’expression connaît alors d'autres variantes comme "Hitlerwetter", "le temps d’Hitler" et "Führerwetter", "le temps du chef".

 

Aujourd'hui, "Kaiserwetter" est utilisé dans le langage courant, surtout les jours de plein soleil et de ciel d'un bleu immaculé. Néanmoins, les Berlinois ont leur petite particularité ! Ils parlent plutôt de " Königswetter ", le "temps du roi".

 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Ludovic Tölg

Ludovic Tölg

Etudiant de Strasbourg et en Erasmus à Berlin, Ludovic a rejoint la rédaction de Berlin en février 2022. Il joue du violon et est passionné de sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale