Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Berlin fête les 30 ans de la chute du Mur, l'Ambassadeur nous en parle

Par Jean Coudray | Publié le 31/10/2019 à 20:00 | Mis à jour le 06/11/2019 à 12:01
Photo : Nikolais Meyer-Landrut © Ambassade d'Allemagne/F. Brunet
Nikolaus Meyer chute du mur 30 ans

Le 9 novembre, l'Allemagne célèbre le 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, l'occasion pour l'Ambassadeur d’Allemagne en France de nous expliquer les enjeux de cet événement marquant du 20e siècle.

 

Le Mur : une nuit pour le construire, une nuit pour le faire tomber

Erigé dans la nuit du 12 au 13 août 1961 dans le plus grand secret par les autorités soviétiques, le mur de Berlin représentait le face à face entre l'Est et l'Ouest et symbolisait la guerre froide. Il marquait au cœur de la capitale le déchirement à la fois d'une nation toute entière, mais aussi de milliers de familles qui ne pouvaient se rejoindre malgré des tentatives souvent tragiques de s'en affranchir. « Mur de la honte » pour les uns en RFA, « Mur de protection antifasciste » pour les autres, en RDA, cet ensemble de béton, de barbelés et de miradors d'une longueur de 155 km, fit office de frontière intérieure pendant 28 ans. Sa chute surprenante le soir du 9 novembre 1989 fut un événement mondial qui amorça la fin de la guerre froide.

Dès le début du mois d'octobre 1989, des manifestations de grande ampleur on eut lieu dans la partie est de l'Allemagne, notamment à Leipzig le 16 octobre, réunissant 200 000 personnes. C'était le point de départ d'une révolution pacifique contagieuse à l'ensemble du pays en faveur de la réunification de l'Allemagne. S'il a fallu une nuit pour construire le mur, il en a fallu aussi une seule pour qu'il tombe le 9 novembre 1989, à la suite d'un concours de circonstances et d'une pression populaire massive, soutenue par l'Ouest. Il était alors possible pour des familles est-allemandes de réaliser ce qui n'avait été jusqu'alors seulement un rêve pendant 28 ans, que certains payèrent de leur vie.
 

Nous pouvons faire fructifier l'héritage de la révolution pacifique en faisant preuve de courage et d'énergie.


Le mot de l’Ambassadeur d’Allemagne en France

L'Ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne en France, Nikolaus Meyer-Landrut, nous explique pourquoi selon lui cet événement contenait des enjeux au-delà des frontières allemandes :

« À mes yeux, la chute du Mur puis la réunification de l'Allemagne, qui a été une véritable chance, sont indissociablement liées à l'intégration européenne. Les événements d'alors ont profondément changé l'Europe. L'adhésion de pays d'Europe de l'Est à l'Union européenne a placé l'Allemagne au cœur de celle-ci. Notre pays partage ainsi avec ses partenaires européens une responsabilité politique particulière, celle de façonner l'Europe. Dans le même temps, je perçois l'expérience de l'Allemagne de l'Est et des pays d'Europe de l'Est, dont les sociétés ont vécu d'énormes bouleversements, comme une chance pour l'avenir. À une époque où les questions ouvertes semblent plus vastes que jamais, depuis le changement climatique et la transformation numérique jusqu'aux inégalités, mais où les réponses de jadis ne sont plus adaptées, nous pouvons faire fructifier l'héritage de la révolution pacifique en faisant preuve de courage et d'énergie. »


Un anniversaire célébré aux quatre coins du monde

2019 marque le 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin : une occasion unique de célébrer l'unité de l'Allemagne et de se souvenir d'un tournant de l'histoire déclenché par la foule. Entre le 4 et le 10 novembre, environ 200 évènements auront lieu dans la capitale allemande, mais aussi une mobilisation mondiale pour célébrer ce moment historique d'émancipation du peuple allemand.

Lors de cette semaine, plusieurs lieux se transforment pour rendre hommage à la chute du Mur et la promesse de liberté que celle-ci impliquait. Ces sept jours de fête seront l'évènement de cette fin d'année à Berlin, et 7 lieux symboliques on été choisis pour accueillir les célébrations sur ce thème de la révolution pacifique et de la réunification.

Qu'il s'agisse d'Alexanderplatz, le théâtre de manifestations gigantesques à l'époque, du Kürfustendamm, de la Schlossplatz ou de la Gethsemanekirche, il sera difficile de passer à coté des projections vidéos sur les façades de ces endroits. La East side gallery qui regroupe de larges pans du mur conservés accueillera des évènements pendant toute la semaine, tout comme les anciens locaux de la Stasi, aujourd'hui transformés en musée.

Le Kulturprojekte qui organise cet anniversaire a sorti les grands moyens cette année, avec en point d'orgue un concert le 9 novembre à la porte de Brandebourg, mais aussi la projection en réalité augmentée du Mur de Berlin (tous les jours de 10h à 16h) afin de rappeler la réalité de la vie berlinoise à l'époque du mur. Ce lieu incontournable de la capitale sera l'objet d'une exposition en plein air pendant toute la semaine avec l'œuvre « Visions in Motion » qui fait écho aux bannières des manifestants qui revendiquaient leurs droits pendant la révolution pacifique.

Des intellectuels, des auteurs et des artistes participeront à cet événement pour évoquer l'héritage politique et les conséquences de la révolution pacifique et de la réunification allemande à travers des lectures, la projection de nombreux documentaires, des débats, des visites guidées et des concerts. Des figures du milieu journalistique et politique de l'époque mais aussi des poètes évoqueront leur rapport personnel à la chute du Mur, qui fut autant un événement collectif qu'un bouleversement intime pour les Allemands. 

Tous les événements des 30 ans de la chute du Mur à Berlin ici.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Investir en France depuis l’étranger avec Réside Études

Placement préféré des Français, l’immobilier est aujourd’hui l’investissement privilégié par de nombreux non-résidents. En effet, beaucoup de facteurs sont très favorables à l’acquisition d’un bien...

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Que faire à Berlin ?

COMMUNIQUÉ

Vanessa Wagner, une virtuose française à Berlin

Vanessa Wagner sera en concert le 18 novembre à la salle Boris Vian de l´Institut français de Berlin et interprétera son nouvel album solo "Inland" sorti le 26 avril sur InFiné.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles