Le Brandebourg souffre d’un manque d’eau

Par Eva Delmas | Publié le 28/03/2022 à 10:20 | Mis à jour le 28/03/2022 à 11:01
Photo : © Steve Harvey - Unsplash
Sécheresse Agriculture Eau

Après un mois de mars exceptionnellement ensoleillé, le manque de pluie et la sécheresse se font sentir dans le Brandebourg. Cela pose problème aux agriculteurs qui craignent pour leurs cultures et pour les nombreux espaces verts de la région.

 

Un problème de sécheresse pour les agriculteurs et les espaces verts

Le printemps vient seulement de commencer que les sols sont aussi arides qu’en été. Ce mois de mars 2022 risque d’être le plus sec depuis le début des relevés météorologiques. Voilà plusieurs semaines que le Brandebourg remarque une absence de pluie avec seulement 1,3 litres de pluie tombée par mètre carré ce mois-ci contre 31,8 l’année dernière pour la station météo de Tempelhof. Les prés et les parcs souffrent donc du manque d’eau, ce qui provoque une menace pour les cultures. Les agriculteurs déplorent des champs poussiéreux et espèrent un retour de la pluie au mois d’avril pour que les plantes puissent enfin se développer. En attendant, certains espaces verts sont alimentés en eau par le biais de camions citernes. Pour ce qui est des espaces publics où des arbres sont plantés, les habitants de Lichtenberg sont invités à les arroser.

 

Une problématique globale liée à l’eau dans le brandebourg

L’Allemagne est l’un des pays où les pertes d’eau souterraine sont les plus élevées. Le Brandebourg n’échappe pas à ce problème, avec une baisse de niveau d’un mètre dans les eaux souterraines au cours des 30 dernières années. Aussi, la région connaît les précipitations les plus faibles d’Allemagne, ce qui complexifie ce rapport à l’eau. Suite à ce constat, le ministre de l’Environnement du Brandebourg, Axel Vogel, souhaite prendre des mesures en revitalisant les forêts ou encore en promouvant la gestion de barrages dans l’agriculture.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale