Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

REUNIFICATION - 25 ans d'unité allemande, retour sur cette date historique

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 30/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 01/10/2015 à 19:03

Ce samedi, l'Allemagne célébrera le 25ème anniversaire de la réunification entre la République Fédérale allemande et la République démocratique allemande. Plusieurs raisons expliquent que la fête nationale allemande, Tag der Deutschen Einheit (jour de l'unité allemande) ait été fixée au 3 octobre 1990 et non au 9 novembre 1989, date de la chute du mur de Berlin.

La date historique, qui a le plus marqué les esprits, est, bien évidemment, celle du 9 novembre 1989, date à laquelle le mur de Berlin est tombé. Elle aurait très bien pu devenir celle de la fête nationale mais il en a été décidé autrement. En cause, son association avec d'autres moments de l'Histoire plus tragiques, qui se sont déroulés ce même jour, comme la Nuit de Cristal en 1938, qui a amorcé les persécutions des nazis contre le juifs ou la chute de l'Empire austro-hongrois en 1918. Afin d'éviter tout amalgame, les instances de décision allemandes ont donc préféré désigner le 3 octobre comme fête nationale allemande, marquant la réunification politique des deux parties de l'Allemagne qui, jusqu'en 1990, n'était réunie que dans les têtes et les coeurs.  

 

 

La fête nationale de l'Allemagne réunifiée
Après la chute du mur, les deux Allemagne se sont accordées sur cette date du 3 octobre comme jour de fête nationale car celui-ci marque la fin du processus de réunification entre l'Est et l'Ouest qui a duré presque un an. Les termes de la réunification ont été ratifiés lors du traité d'unification le 30 août 1990. Le parlement de la RDA (Volkskammer) prit alors la décision d'adhérer à cette déclaration le 3 octobre 1990, qui devint jour férié et de fête nationale dans l'Allemagne réunifiée. C'est le seul jour férié national, les autres étant propres aux Länder. Aujourd'hui, la fête de l'unité allemande dure du 3 au 5 octobre et cette année, ce sera la ville de Francfort qui accueillera les festivités officielles mais ne laissera pas Berlin en reste proposant un programme plus léger mais tout aussi festif.

 

Traités de l'unification allemande


Qu'en était-il des fêtes nationales avant la réunification?
Avant 1990, les allemands de l'Est célébraient deux fêtes nationales, celle du 7 octobre célébrant la République Démocratique d'Allemagne  et celle du 8 mai, correspondant à la libération de l'Allemagne du joug nazi.
Le 17 juin 1953 était, quant à elle, la date historique de référence des allemands de l'Ouest. Cette date, souvent ignorée du grand public, correspond au jour où un soulèvement populaire a eu lieu en RDA, suivi d'émeutes sanglantes.
Le 16 juin 1953, 10 000 manifestants, principalement issus de la classe ouvrière, ont protesté contre la décision du gouvernement d'élever les normes de production de 10% sans augmentation de salaires avant la fin du mois de juin 1953. Le lendemain, la manifestation s'est étendue et les manifestants ont revendiqué la démission du gouvernement en place, ainsi que l'organisation d'élections libres. La Stasi, le Ministère de la sécurité de l'Etat, ordonne la répression des manifestants qui se fera dans le sang. Au total, les historiens chiffrent à 15.000 le nombre de personnes arrêtées les jours suivant le 15 juin 1953, peines le plus souvent purgées dans les goulags soviétiques.

Pour aller plus sur ce sujet de la réunification, le www.lepetitjournal.com/Berlin publie également une infographie sur les différences persistantes entre les anciens et nouveaux Länder à lire ici :

A.G. (www.lepetitjournal.com/berlin) jeudi 1er octobre 2015

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, sera célébré ce 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne. Retour sur son origine et son histoire.

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Que faire à Berlin ?

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, sera célébré ce 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne. Retour sur son origine et son histoire.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet