Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La vie en Grèce - Top 7 des choses auxquelles je ne m'attendais pas

Par Lucile Rousseau | Publié le 25/07/2019 à 07:00 | Mis à jour le 26/07/2019 à 16:30
grèce découverte

Depuis la France, j’avais une représentation très vague de la société grecque et de la vie quotidienne en Grèce. Après un mois et demi passé à Athènes, j’ai appris à découvrir ce pays, sa culture et ses habitudes. Voici quelques caractéristiques de la vie en Grèce auxquelles je ne m’attendais pas mais que j’ai apprécié découvrir lors de ce séjour.  

 

1) Un rythme de vie décontracté

La première chose qui m’a surprise en arrivant en Grèce est le rythme de vie des Grecs. Bien loin de l’ambiance effrénée de Paris, la capitale grecque prend son temps. Si cela a pu m’agacer dans un premier temps, j’ai vite compris les bénéfices de ce rythme décontracté. Les Grecs prennent le temps de vivre, de profiter des instants, et c’est finalement tellement plus agréable d’adopter ce tempo. 

 

rue grèce

 

2) Un code de la route très personnel

Une autre chose qui m’a instantanément impressionnée en arrivant à Athènes : le trafic routier, qui semble être régi par des règles propres à chacun. À certaines heures de la journée, la place Syntagma prend des airs de Fast and Furious. Il n’est pas rare de croiser des conducteurs de scooters sans casques. Entre deux feux de circulation, les automobilistes n’ont pas peur d’alterner entre accélérations et freinages brusques. En tant que piéton, il faut vite se faire à l’idée que l’on n'est pas prioritaire et se résigner à attendre patiemment le voyant vert au bord d’un passage piéton. 

 

3) La qualité et la variété de la gastronomie grecque 

Cela dépend certainement des régions, mais la France compte tout de même peu de restaurants dédiés à la gastronomie grecque, en comparaison avec les établissements italiens, par exemple. C’est donc avec une image très réduite de la nourriture grecque que je suis arrivée dans ce pays. Pour moi, la cuisine grecque se résumait à l’incontournable feta, à un peu de tzatziki, et à une moussaka assez fade. En vivant en Grèce, j’ai découvert une gastronomie bien plus riche, qui sait marier viandes tendres, poissons frais et légumes de saison. Tout ce que j’ai pu goûté a ravi mes papilles. En particulier, vont terriblement me manquer : la spanakopita (tarte aux épinards-fromage), le gâteau au chocolat Mosaïc, sans oublier les innombrables salades grecques rafraîchissantes.  

 

salade grecque

 

4) La diversité des paysages

En France, lorsque la Grèce est évoquée dans les médias, les mêmes images des sites archéologiques et des maisons cycladiques sont montrées en continu. J’ai découvert que le patrimoine de la Grèce est bien plus riche que cela. Bien sûr il y a la beauté de ses îles (que leurs maisons soient blanches ou colorées), mais la Grèce c’est aussi des paysages montagneux, des falaises, d'innombrables plages, des champs d’oliviers à perte de vue et des petits villages pittoresques. 

 

pêcheur grèce

 

5) Une langue indéchiffrable 

Avant d’arriver, j’ai eu la prétention innocente de penser qu’au bout d’un mois en Grèce j’arriverais à maîtriser les bases de la langue grecque. Cela s’est avéré être bien plus compliqué. Avec son alphabet qui nous est complètement étranger et ses sons propres à la langue, il est très difficile de parvenir à déchiffrer le grec au bout de quelques semaines. Ce n’est pas une tâche impossible, mais cela demande un réel engagement et une patience à toute épreuve. Se retrouver dans un pays où l'on ne comprend absolument rien et dans lequel on ne peut même pas tenter de déduire le sens de quelques mots donne une impression particulière. Heureusement, cela ne freine pas les Grecs pour communiquer. 

 

6) La place de la religion

Avec ma vision française habituée à la laïcité, j’ai été surprise de découvrir que l’Église et l’État n’étaient pas séparés en Grèce. Encore aujourd’hui, la religion orthodoxe est omniprésente dans la vie quotidienne des Grecs. Il y a des églises à tous les coins de rue, et même si je n’ai pas assisté aux festivités de Pâques, j’en ai beaucoup entendu parler. J’ai trouvé cette particularité culturelle particulièrement intéressante, surtout venant d’un pays où la religion orthodoxe est mal connue. 

 

7) La bienveillance des Grecs

Ce qui m’a immédiatement impressionnée est la bienveillance et la gentillesse des locaux. Les Grecs sont attentifs, souvent contents d’échanger, et encore plus d’aider. Ils ne sont pas dans une attitude d’indifférence ou d’évitement. Au contraire, ils cherchent la communication, malgré la barrière linguistique. Les Grecs font preuve d’une véritable culture de l’accueil, grâce à laquelle on se sent immédiatement chez soi. Dans tous les endroits que j’ai pu visiter, mes hôtes se sont montrés extrêmement disponibles et chaleureux, tout comme les commerçants et les restaurateurs. Cet accueil m’a permis de m’adapter très vite à ce nouvel environnement, malgré les surprises des premiers jours. Au bout de seulement un mois et demi, la gentillesse des Grecs m’a véritablement touchée et c'est avec un pincement au coeur que je vais quitter ce beau pays.

 

vue athènes

 

Tα λέμε σύντομα ! À bientôt !

PHOTO PROFIL

Lucile Rousseau

Etudiante en sciences politiques et globe-trotteuse en herbe, je pose mes valises à Athènes pour quelques semaines. Je vous propose de découvrir ou redécouvrir la capitale grecque sous le regard neuf d'une novice en mythologie et horiatiki.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Annie mar 06/08/2019 - 20:03

Venue ici en 2014 pour la 1ère fois au moment de ma retraite, je vis aujourd'hui en Attique 6 mois par an et chaque fois que je quitte le pays c'est un déchirement. Mon cœur l'a adopté totalement. J'aime la Grece

Répondre
Commentaire avatar

Mimi lun 19/08/2019 - 17:00

Bonjour Annie Mon mari aimerais m’offrir Un voyage en Grèce pour fêter nos 30ans de mariage mais nous ne savons où donner de la tête quand nous voyons tous les sites de voyage et quelle direction ou tout du moins quelle île faire pour un 1er voyage en Grèce en amoureux pourriez-vous s’il vous plaît nous guider pour enfin faire le bon choix merci pour vos infos et content pour vous que vous vous y plaisiez mimi

Répondre
Commentaire avatar

renns mar 30/07/2019 - 11:03

c'est pas tout a fait vrai ta description. .. il serait bien de passer au moins 6 mois pour pouvoir juger.. lorsque tu travail, vis ici, paie des impôts et des factures et vis tous les jours la vie Atheniennes tu pourras comprendre..

Répondre
Commentaire avatar

Kalvou sam 27/07/2019 - 16:07

Bonjour Lucile, A vous lire j'étais en Grèce ! C'est tout à fait ça. Moi j'aime la Grèce et les Grecs depuis 48 ans. Mon premier contact était avec l’île de Lesbos. Je me suis crue au bout du monde. Mais instantanément, j'ai eu le coup de foudre. Très bon séjour en Grèce. Cordialement Janine

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Le compteur du Téléthon 2019 est de 74 569 212 €

Le compteur du Téléthon 2019 affiche cette nuit 74 569 212 euros. Un résultat qui va permettre de multiplier les victoires. Mais le combat continue ! Les lignes du 3637 restent ouvertes