Selon une étude, deux cuillères d’huile d’olive peuvent vous sauver la vie !

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 15/09/2022 à 16:29 | Mis à jour le 16/09/2022 à 05:55
Photo : Deux cuillères à soupe d'huile d'olive par jour suffisent à prolonger la vie, selon l'UMH d'Elche (@inf_Elche)
Cuilleres huile d’olive, santé, cancer, UMH

Une nouvelle étude réalisée par l'unité d'épidémiologie de la nutrition de l'université Miguel Hernández (UMH) d'Elche montre que la consommation régulière d'huile d'olive est associée à un risque moindre de décès "toutes causes confondues", y compris les maladies cardiovasculaires et le cancer chez les adultes.

 

L’huile d’olive réduit le risque de cancer du sein

Une étude épidémiologique EpiGEICAM sur la relation entre le mode de vie et le risque de cancer du sein, promue par le groupe de recherche sur le cancer du sein GEICAM et réalisée par des chercheurs du CIBERESP, de l'Institut de santé Carlos III et de l'Université autonome de Madrid, avec la collaboration de l'Association espagnole contre le cancer (AECC) avait déjà montré que la consommation d'huile d'olive vierge pour l'assaisonnement, la friture ou la cuisson, ajoutée à la consommation de deux cuillères à soupe crues (dans les salades ou avec les légumes), réduisait le risque de cancer du sein de 28%.

Nouvelle étude réalisée par l'université Miguel Hernández (UMH) d'Elche

Comme l'explique l'université Miguel Hernández (UMH), une recherche a été faite depuis 18 ans, sur plus de 1500 personnes majeures, et dont l'état de santé et les principaux modes de vie, tels que le tabagisme, l'activité physique et l'alimentation habituelle, comme la consommation régulière d'huile d'olive étaient prises en compte.

Effet protecteur de l’huile d’olive

Cette étude de l'UMH, réalisée conjointement avec l'Institut de santé et de recherche biomédicale d'Alicante (Isabial), publiée dans “Frontiers in Nutrition”, observe un effet protecteur de la consommation d'huile d'olive chez les adultes de la Communauté valencienne et recommande de consommer deux cuillerées ou plus par jour de cet aliment "clé" du régime méditerranéen et étudié pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et de prévention de l'hypertension.

Cette consommation régulière chaque jour réduit le risque de mortalité de 31 %, le risque d'une maladie cardiovasculaire de 46 % et d'un cancer jusqu'à 51 %.

 

 

L’huile d’olive peut réduire le risque de décès

Les chercheurs de l'UMH concluent donc que la consommation régulière d'huile d'olive est sans danger et peut réduire de manière significative le risque de décès. Bien sur, ils recommandent d'autres études prospectives de grande envergure pour confirmer cet effet bénéfique de l'huile d'olive dans d'autres populations non méditerranéennes.

 

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition internationale