TEST: 3715

Nouvelles expositions au Musée Russe de Malaga, naissance d’une nouvelle forme d’art

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 31/10/2021 à 20:03 | Mis à jour le 31/10/2021 à 23:12
Photo : Boris Grigoriev, portrait de Vsévolod Meyerhold, 1916
BORÍS GRIGORIEV, Retrato del director Vsévolod Meyerhold, 1916, Museo ruso Malaga

Les nouvelles expositions temporaires de la collection du musée russe sont consacrées à l'avant-garde russe, au poète et artiste Maïakovski et un hommage au célèbre écrivain Dostoïevski à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, artistes qui ont rompu avec les canons établis et qui ont donné naissance, à l’aube du 20ème siècle, à une nouvelle façon de concevoir l’art.

Les trois expositions comprennent un total de 150 œuvres d'art.

L’Avant-Garde russe, nouvelle façon de concevoir l’Art

Avant-garde dans l'art russe rassemble une sélection d'œuvres d'art et de créateurs de l'une des plus importantes périodes artistiques de l'histoire. Car il ne s'agit pas seulement d'exposer les œuvres d'artistes célèbres. Cela va au-delà : il s'agit des multiples visions et interprétations que les artistes russes ont produites durant cette période.

MUSEO RUSO MALAGA

Il s'agit d'un voyage à travers la variété stylistique et la création plastique innovante, qui ont rompu avec les canons établis et donné naissance, à l'aube du XXe siècle, à une nouvelle façon de concevoir l'art.

Museo Ruso Malaga
Kazimir Malevitch, suprématisme, 1915-1916

Au total, l'exposition se compose de 90 œuvres d'art, dont des toiles et des sculptures, provenant pour la plupart du Musée d'État russe de Saint-Pétersbourg.

Maiakovsky, artiste et poète

Le Musée russe se penche sur la figure de Vladimir Maiakovsky. Il se définissait comme un poète, mais en réalité son activité créatrice dépassait les limites de la littérature et entrait dans le plan artistique et interprétatif, faisant partie du groupe des acteurs du premier tiers du XXe siècle et un membre éminent du futurisme, ainsi qu'un émissaire de la révolution russe. Il allait jusqu'à dire de lui-même qu'il était un "poète convoqué et recruté par la révolution". Cette sélection d'œuvres, provenant pour la plupart du Musée russe de Saint-Pétersbourg, comprend 40 œuvres d'art.

Museo Ruso Malaga

Après avoir passé des périodes en prison pour son activité politique, il s'inscrit en 1910 à l'école d'art, de sculpture et d'architecture de Moscou. Pendant cette période, il a parcouru la Russie avec le mouvement futuriste, où il était poète, artiste et acteur. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale et les événements historiques qui ont suivi l'ont amené à devenir le poète de la révolution, et ses vers sont un classique de la poésie russe.

Sa contribution artistique la plus importante se trouve dans ses créations pour l'Agence télégraphique russe, avec Les fenêtres de ROSTA. Ses affiches transcendaient le ton politique et devenaient publicitaires, car Maïakovski pensait que sans développement économique et sans commerce, le développement de l'État n'était pas possible. Dans sa vie, il a coïncidé avec des poètes et des artistes de la stature de Picasso, qui disait de lui qu'il était "toujours en avance sur la foule".

Cependant, ses idées sur la liberté et l'art ne coïncident pas avec la dérive de l'État soviétique, et en 1930, Maïakovski se suicide. Son énorme héritage artistique et sa personnalité sont une source d'inspiration aujourd'hui, et son souvenir est perpétué par les nombreuses rues, places, parcs et lieux publics qui portent son nom et honorent sa mémoire.

Dostoievski pour son bicentenaire

À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Fiodor Dostoïevski (1821-1881), la Collection du Musée russe présente une exposition "capsule", qui offre, dans un espace nouveau et limité, une vision intime de l'écrivain, qui était un grand amateur d'art et entretenait des relations amicales avec de nombreux artistes.

Museo Ruso Malaga

Son image a été reproduite par des peintres et des graphistes et de nombreuses photographies de l'écrivain prises de son vivant sont conservées. L'exposition de la collection du Musée russe rassemble des portraits de Dostoïevski, ainsi que le masque funéraire réalisé par un sculpteur inconnu. Ces œuvres montrent comment la majorité de ces artistes ont injecté dans leurs créations le drame que Dostoïevski a reflété dans ses œuvres littéraires. En outre, une série d'œuvres a été sélectionnée, dans laquelle on peut voir des dessins de son visage, les pièces dans lesquelles il créait ses romans et ses histoires, ainsi que des illustrations de ses œuvres.

Vasily Klyukin et son Triomphe du Soleil

 Vasily Klyukin, Triomphe du Soleil

La sculpture de l'artiste Vasily Klyukin, Triomphe du Soleil, installée dans l'entrée sud de la collection du Musée russe, est un podium en graphite, laiton et acier sur une passerelle. L'effet de la lumière sur l'acier et le laiton donne un sens à l'œuvre, qui est réalisée, sans lumière naturelle et à l'aide de projecteurs, de nuit. 

Ces expositions sont visibles au Musée Russe de Málaga jusqu’au 17 avril 2022.

Vous pouvez décharger son Livret sur le site du Musée Russe 

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale