Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 3715

La France et l’Espagne décident de rendre hommage à l’icône de Malaga

Par Bernard Frontero | Publié le 16/03/2021 à 18:10 | Mis à jour le 17/03/2021 à 12:50
Photo : Musée Picasso Malaga
Sommet France Espagne Picasso

Dans le cadre du XXVIe sommet bilatéral entre la France et l'Espagne, qui s'est tenu dans la ville française de Montauban ce lundi, la France et l'Espagne ont signé la création d'une commission mixte chargée de préparer la commémoration en 2023 du 50e anniversaire de la mort de l'artiste espagnol Pablo Picasso, décédé en France.

Le peintre de Malaga est mort le 8 avril 1973  dans la ville de Mougins, sur la Côte d’Azur, après avoir passé la majeure partie de sa vie en France, mais en conservant toujours une relation sentimentale et artistique intense avec l'Espagne.

Malaga Nice Picasso
Photo: Malaga Turismo

Une Commission pour célébrer l’icône de Malaga

Cet commémoration a été préparé par la vice-présidente du gouvernement, ministre de la Présidence, des Relations avec le Parlement et de la Mémoire démocratique, Carmen Calvo, et la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, lors d'une réunion dans le cadre du 26e sommet hispano-français.

Dans ce cadre, les deux gouvernements ont convenu de créer une commission bilatérale pour la préparation d'événements et d'activités liés à la vie et à l'œuvre du peintre de Malaga, en vue des manifestations commémoratives du 50e anniversaire de sa mort qui auront lieu en 2023.

Picasso Malaga France Espagne

Cette commission, décidée dans le cadre du XXVIe sommet bilatéral entre la France et l'Espagne, sera consacrée à la préparation des actes liés à la célébration de la vie et de l'œuvre de l'artiste, auteur entre autres du "Guernica". 

Picasso, l'incarnation franco-espagnole de notre histoire européenne

Le communiqué officiel signé par le chef de l'État français, Emmanuel Macron, et le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, dévoile que Picasso était "l'incarnation franco-espagnole de notre histoire européenne".

Un parcours artistique de la Costa del Sol à la Côte d’Azur

Cette commémoration conjointe, selon des sources officielles espagnoles, inclut la possibilité d'organiser un parcours touristique à travers les villes qui ont marqué sa vie et sa carrière artistique, de Malaga à Paris, en passant par Barcelone, Mougins, Antibes et Nice dans le sud de la France. 

Les villes de Nice et Malaga sont liée puisque l’amitié (parfois aussi la rivalité!) qui unissait Picasso et Matisse fut constante. Les deux chefs de file des mouvements qui bouleversèrent la peinture française, le fauvisme pour Henri Matisse et le cubisme pour Pablo Picasso, fut sans doute l’une des plus fructueuses émulations artistiques du XXe siècle.

Les deux monstres sacrés se sont connus en 1906, Henri Matisse avait 37 ans, Picasso 25, chez la collectionneuse américaine Gertrud Stein, grande découvreuse de l’avant- garde. La méditerranée et en particulier la Côté d'Azur ont toujours été des lieux représentés comme des sources d'inspiration dans bon nombre de leurs œuvres. 

Malaga Picasso France Espagne

Cette extraordinaire amitié, cette émulation des deux titans, donna lieu à Nice, seize ans après la grande exposition à succès "Matisse-Picasso" présentée à Londres, Paris et New York, à une plongée dans la relation singulière des deux peintres avec leurs modèles.

Cet événement fut orchestrée à l’été 2018 par Claudine Grammont au musée Matisse, à Nice ... à quelques pas du Regina où Picasso visita souvent son aîné.

 

bernard frontero

Bernard Frontero

Directeur de l’édition LePetitJournal.com/Andalousie. Ayant collaboré avec la presse francophone au cours de 25 passionnantes et dynamiques années en assurant la direction de centres culturels français à travers le monde
0 Commentaire (s) Réagir