TEST: 3715

Le Castillo de Sancti Petri, sur les pas du dieu Melkart

Par Houda Belabd | Publié le 01/10/2020 à 17:17 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : laprovinciadecadiz.com
Castillo Sancti Petri Andalousie

Le Castillo de Sancti Petri est un ancien fort militaire qui longe la ville andalouse de San Fernando (Cadix). Aujourd’hui, il fait partie des monuments les plus emblématiques de toute la péninsule ibérique.

Le Sancti Petri a été bâti pendant le XIIIe siècle dans un style maure et ce, à l’embouchure du canyon de la Islote de Sancti Petri (l’îlote de Sancti Petri, ndlr) à qui il doit son nom et dans laquelle il se situe.

Sancti Petri Cadiz Andalousie

Jadis, et plus exactement au premier siècle, cette île minuscule était prise d’assaut par les Phéniciens, ces paganistes polythéistes qui y vénéraient leur dieu Melkart. Cependant, dès l'arrivée des Romains, ils dédièrent l'îlot à Hercule. Du point de vue archéologique, la torre homenaje (tour d’hommage, ndlr) de cet ancien fort à but défensif lors de l’ère arabo-musulmane fait partie des constructions les plus séculaires (source : UNESCO). L’intérieur et les murs, quant à eux, ont été bâtis quelque temps avant la reconquista española.

La French Touch

En 1823, pendant l’expédition d’Espagne qui avait pour but de rétablir le roi Ferdinand VII d’Espagne sur son trône, le fort du Sancti Petri a été pris d’assaut par les troupes françaises. C’était pour mettre fin au triennat libéral et encourager le rétablissement de l’absolutisme.

Sancti Petri Andalousie
Photo de Stain_Marylight 

Au bord de l’écroulement

Au XXè siècle, le Sancti Petri était à deux doigts de s’écrouler mais a été sauvé de justesse par les autorités des municipalités de Chiclana de la Frontera et de San Fernando. Celles-ci ont investi dans un programme colossal de réaménagement.

Le Sancti Petri a été déclaré en tant que site culturel dans la catégorie monument et ce, par le décret datant du 22 avril 1949 mais aussi par la loi 16/1985. Quelques années plus tard, en 1993 plus précisément, la Junta d’Andalousie lui a octroyé une reconnaissance spéciale parmi les innombrables châteaux de la communauté autonome d'Andalousie.

Jusqu’au 31 mai, profitez du “Bonus touristique Andalou “ pour visiter l’Andalousie!

 

Sur le même sujet
Houda belabd

Houda Belabd

Après avoir poursuivi ses études supérieures en journalisme et communication à Rabat et affûté sa plume dans diverses rédactions françaises et européennes, Houda Belabd souhaite se spécialiser dans la préservation culturelle du patrimoine des châteaux
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale