Mercredi 14 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

5 restaurants (vraiment) japonais à Paris

Par Loanne Jeunet | Publié le 16/08/2018 à 11:30 | Mis à jour le 21/08/2018 à 10:59
Photo : Istock / © STARCEVIC
restaurants japonais paris

A Paris, parmi un large choix de restaurants asiatiques, où le Chinois fait souvent des sushis et des makis, dur de trouver la bonne adresse où l’on sert une cuisine japonaise authentique. Voici 5 établissements où vous pourrez déguster de véritables spécialités nippones. 

« Venez, on va manger jap’ ce soir ». Cette phrase, vos amis vous l’ont dite et redite. Vous acquiescez souvent, même si vous savez que vous ne serez pas satisfait(e) de votre repas… Parce que les sushis, les makis, et autres brochettes boeuf-fromage c’est bien beau, mais ce n’est pas vraiment représentatif du Japon. Surtout quand ce sont des Chinois qui tiennent le restaurant. Heureusement, de vrais Japonais se sont emparés des cuisines dans le 2e arrondissement. Dans ce petit quartier, les odeurs alléchantes qui embaument la rue Sainte-Anne vous propulseront tout  droit vers le pays du Soleil-levant. 

HIGUMA

restaurant vraiment japonais paris

Ne vous découragez pas en voyant l’impressionnante queue de clients devant l’Higuma ; c’est un gage de qualité ! Dans un décor plutôt sobre, vous pourrez commander un délicieux ramen (des nouilles de blé et de la viande dans un bouillon gouteux), mais aussi des gyozas grillés dont la farce est parfaitement aillée, ou encore un curry japonais, plat traditionnel le plus populaire du pays. 

Les + : Le bar collé à la cuisine ouverte, d’où l’on peut voir la préparation des plats et des gyozas dans des cuisines toujours brillantes de propreté.

Compter 12€ pour un menu avec plat principal + soupe miso et petite salade

Y aller de préférence en début ou en fin de service pour éviter la queue 

Adresse : 32 bis Rue Sainte-Anne, 75001 Paris

HAPPA TEI

restaurant vraiment japonais paris
Istock / © MARTINHOSMART

Au Happa Tei, derrière une devanture des plus kawaï, vous dégusterez des takoyakis, cette spécialité japonaise à base de poulpe entouré de pâte, et des okonomiyakis, cette crêpe fourrée à ce que l’on veut, dont les ingrédients de base sont du chou et du porc grillé en lamelles. A emporter, pour les plus pressés, ou sur place dans la petite salle à l’étage, ce minuscule restaurant vaut bien le détour. Derrière le comptoir, deux Japonais affables s’activent en déversant la pâte sur de grandes plaques chauffantes. 

Les + : La gentillesse du personnel, les takoyakis !

Compter 9€ pour 6 gros takoyakis, et 15€ pour un menu okonomiyaki. 

Adresse : 64 rue Saint Anne 75002 Paris

CHEZ MIKI

restaurant vraiment japonais paris
Istock / © WHITEWISH

Accueillis par un « mase mase » tonitruant de la patronne, c’est une belle entrée en matière, dépaysante et agréable ! Ici, dans ce tout petit restaurant d’où émanent de bonnes odeurs d’ail, on sert une cuisine raffinée et inventive, où la carte changeante propose des plats tout à fait étonnants. Et ça marche. A votre départ, on clôturera ce voyage culinaire d’un grand « Arigato gozaimashita ». Vous repartirez contents et repus. 

Les + : L’assortiment de sashimis (24€), le curry japonais au boeuf (17€), le tartare de poisson du moment (20€).  

Compter entre 17 et 25€ pour un plat. 

Adresse : 5 Rue de Louvois, 75002 Paris

JUJI YA 

restaurant vraiment japonais paris
© Loanne Jeunet

Ce traiteur-épicerie est une référence dans le quartier. Hormis une petite sélection de produits alimentaires asiatiques, le plus intéressant est de prendre leur formule et de la consommer sur place, un peu plus loin derrière sur le comptoir. Juji Ya propose une formule Bento, dans laquelle on peut choisir sa viande : boeuf, poulet ou porc. Ensuite, on opte pour 3 accompagnements : salade de chou, salade de pommes de terre, aubergines, céleri au jambon etc., et une friture. Plaisir garanti au moment de la dégustation, au bar devant les chefs en pleine effervescence. 

Les + : La fraîcheur des aliments

Compter 12€ pour une formule.

Adresse : 46 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris

AKI BOULANGER

restaurant vraiment japonais paris
© Loanne Jeunet 

Encore une enseigne victime de son succès ! Au croisement des rues Sainte-Anne et Thérèse, Aki Boulanger est toujours plein, que ce soit en intérieur ou en terrasse. Mais si vous avez un peu de chance, vous pourrez vous y dégoter une petite place, commander de succulentes pâtisseries franco-japonaises accompagnées d’un thé au lait matcha. Et si vous êtes plus porté(e) sur le salé, vous ne pouvez pas louper leurs bentos complets, nourrissants, fins et bon marché ! 

Les + : Leur melon pan, spécialité boulangère nipponne ressemblant à une brioche mais dont la croûte s’apparente davantage au cookie. Tuerie !

Compter 8€ pour un bento, 3 à 4€ pour une boisson. 

Adresse : 16 Rue Sainte-Anne, 75001 Paris

7 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Eaty mar 21/08/2018 - 10:34

Tout est excellent Chez Miki !

Répondre
Commentaire avatar

Kuma76 mar 21/08/2018 - 10:35

J'ajouterai le Yasube, excellent restau de grillades ! Le saumon grillé à l'ancienne ou au sel est un régal !

Répondre
Commentaire avatar

Sylvie ven 17/08/2018 - 13:11

Un mari japonais, française, évidemment votre article m'intéresse ! Merci des conseils. Juste un point désagréable, évitez d'écrire n'importe quoi en japonais, c'est ridicule. Moshimoshi veut dire ALLO ! Pour l'accueil, on entend "Irrashaimase". Et à la fin d'un repas, on ne dit jamais merci = arigato, on dit "gochisousamadeshita".... quant à écrire un article, autant l'écrire correctement.

Répondre
Commentaire avatar

aidelpj@lepetitjournal.com mar 21/08/2018 - 10:47

Bonjour Sylvie, C'est effectivement une erreur de ma part que je me suis empressée de modifier. Veuillez m'excuser, je n'ai pas de mari japonais qui puisse m'indiquer mes erreurs de compréhension. Quant à "Arigato" à la fin du repas, il ne vous reste plus qu'à aller tester le restaurant pour voir si j'avais bien raison ;). Bien à vous

Répondre
Commentaire avatar

rakuda mar 21/08/2018 - 10:43

Quitte à critiquer, autant le faire à bon escient, sinon on s'expose à être l'arroseur arrosé, ce qui est aussi ridicule... "Un mari japonais, française" : c'est une apposition qui, en français courant, s'applique au sujet de la phrase principale = "votre article", ce qui ne "colle" pas. Je devine donc que ça s'applique au COD "m' ", donc à vous-même ? Dans ce cas, Française, votre nationalité, s'écrit avec une majuscule. Sur votre interprétation de la langue japonaise, je serai plus prudent que vous. On ne dit "gochisousamadeshita" au restaurant que quand on est invité ou à la maison pour remercier celle ou celui qui a préparé le repas. avec bienveillance !

Répondre
Voir plus de réactions

Expat & Politique

FISCALITÉS

Exit Tax, le retour

Un amendement au Projet de Loi de Finance (PLF), portant le délai d’application de l’Exit Tax à cinq ans pour les patrimoines immobiliers supérieurs à 2,57 millions d’euros, sera soumis au vote de l’A

Sur le même sujet