Vendredi 16 avril 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

5 restaurants (vraiment) japonais à Paris

Par Loanne Jeunet | Publié le 16/08/2018 à 11:30 | Mis à jour le 14/10/2020 à 17:58
Photo : Istock / © STARCEVIC
restaurants japonais paris

A Paris, parmi un large choix de restaurants asiatiques, où le Chinois fait souvent des sushis et des makis, dur de trouver la bonne adresse où l’on sert une cuisine japonaise authentique. Voici 5 établissements où vous pourrez déguster de véritables spécialités nippones. 

« Venez, on va manger jap’ ce soir ». Cette phrase, vos amis vous l’ont dite et redite. Vous acquiescez souvent, même si vous savez que vous ne serez pas satisfait(e) de votre repas… Parce que les sushis, les makis, et autres brochettes boeuf-fromage c’est bien beau, mais ce n’est pas vraiment représentatif du Japon. Surtout quand ce sont des Chinois qui tiennent le restaurant. Heureusement, de vrais Japonais se sont emparés des cuisines dans le 2e arrondissement. Dans ce petit quartier, les odeurs alléchantes qui embaument la rue Sainte-Anne vous propulseront tout  droit vers le pays du Soleil-levant. 

HIGUMA

restaurant vraiment japonais paris

Ne vous découragez pas en voyant l’impressionnante queue de clients devant l’Higuma ; c’est un gage de qualité ! Dans un décor plutôt sobre, vous pourrez commander un délicieux ramen (des nouilles de blé et de la viande dans un bouillon gouteux), mais aussi des gyozas grillés dont la farce est parfaitement aillée, ou encore un curry japonais, plat traditionnel le plus populaire du pays. 

Les + : Le bar collé à la cuisine ouverte, d’où l’on peut voir la préparation des plats et des gyozas dans des cuisines toujours brillantes de propreté.

Compter 12€ pour un menu avec plat principal + soupe miso et petite salade

Y aller de préférence en début ou en fin de service pour éviter la queue 

Adresse : 32 bis Rue Sainte-Anne, 75001 Paris

HAPPA TEI

restaurant vraiment japonais paris
Istock / © MARTINHOSMART

Au Happa Tei, derrière une devanture des plus kawaï, vous dégusterez des takoyakis, cette spécialité japonaise à base de poulpe entouré de pâte, et des okonomiyakis, cette crêpe fourrée à ce que l’on veut, dont les ingrédients de base sont du chou et du porc grillé en lamelles. A emporter, pour les plus pressés, ou sur place dans la petite salle à l’étage, ce minuscule restaurant vaut bien le détour. Derrière le comptoir, deux Japonais affables s’activent en déversant la pâte sur de grandes plaques chauffantes. 

Les + : La gentillesse du personnel, les takoyakis !

Compter 9€ pour 6 gros takoyakis, et 15€ pour un menu okonomiyaki. 

Adresse : 64 rue Saint Anne 75002 Paris

CHEZ MIKI

restaurant vraiment japonais paris
Istock / © WHITEWISH

Accueillis par un « mase mase » tonitruant de la patronne, c’est une belle entrée en matière, dépaysante et agréable ! Ici, dans ce tout petit restaurant d’où émanent de bonnes odeurs d’ail, on sert une cuisine raffinée et inventive, où la carte changeante propose des plats tout à fait étonnants. Et ça marche. A votre départ, on clôturera ce voyage culinaire d’un grand « Arigato gozaimashita ». Vous repartirez contents et repus. 

Les + : L’assortiment de sashimis (24€), le curry japonais au boeuf (17€), le tartare de poisson du moment (20€).  

Compter entre 17 et 25€ pour un plat. 

Adresse : 5 Rue de Louvois, 75002 Paris

JUJI YA 

restaurant vraiment japonais paris
© Loanne Jeunet

Ce traiteur-épicerie est une référence dans le quartier. Hormis une petite sélection de produits alimentaires asiatiques, le plus intéressant est de prendre leur formule et de la consommer sur place, un peu plus loin derrière sur le comptoir. Juji Ya propose une formule Bento, dans laquelle on peut choisir sa viande : boeuf, poulet ou porc. Ensuite, on opte pour 3 accompagnements : salade de chou, salade de pommes de terre, aubergines, céleri au jambon etc., et une friture. Plaisir garanti au moment de la dégustation, au bar devant les chefs en pleine effervescence. 

Les + : La fraîcheur des aliments

Compter 12€ pour une formule.

Adresse : 46 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris

AKI BOULANGER

restaurant vraiment japonais paris
© Loanne Jeunet 

Encore une enseigne victime de son succès ! Au croisement des rues Sainte-Anne et Thérèse, Aki Boulanger est toujours plein, que ce soit en intérieur ou en terrasse. Mais si vous avez un peu de chance, vous pourrez vous y dégoter une petite place, commander de succulentes pâtisseries franco-japonaises accompagnées d’un thé au lait matcha. Et si vous êtes plus porté(e) sur le salé, vous ne pouvez pas louper leurs bentos complets, nourrissants, fins et bon marché ! 

Les + : Leur melon pan, spécialité boulangère nipponne ressemblant à une brioche mais dont la croûte s’apparente davantage au cookie. Tuerie !

Compter 8€ pour un bento, 3 à 4€ pour une boisson. 

Adresse : 16 Rue Sainte-Anne, 75001 Paris

loanne jeunet

Loanne Jeunet

Journaliste passionnée, responsable de l'édition Ho Chi Minh Ville ; rencontrer, partager et raconter. :)
11 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Adam lun 14/12/2020 - 19:14

Bonjour, est ce que quelqu'un sait si la viande est hallal dans l'un des resto ? je demande ça à tout hasard ^^

Répondre
Commentaire avatar

Joel ven 13/09/2019 - 14:37

J'ajoute le aoizakaya.com que j'avais visité avant mon voyage aux USA. Un vrai restaurant gastronomique Japonais comme il en existe peu à Paris avec un vrai chef et un vrai service en salle. Le seul problème s'il en est est l'accès en voiture. Il faut trouver une place de parking à proximité ou le mieux est de venir en uber.

Répondre
Commentaire avatar

melpheos jeu 19/09/2019 - 10:08

Houlala, alors là nonononon... Terriblement cher pour une qualité moyenne... Alors oui, c'est un vrai restaurant japonais mais pour un chirashi à 30€, je m'attendais à du poisson de qualité, de la daurade etc... au lieu de cela, un riz pas terrible, du poisson assez basique (thon non gras et même saumon), pas de daurade ou même des kuruma ebi... Aucun intérêt pour ce prix... Le chirashi à 15€ du traiteur Okame est bien au dessus

Répondre
Commentaire avatar

JAK dim 12/07/2020 - 08:15

Si je comprends bien, votre insatisfaction est plus liée à la quantité ? Car pas d'arguments objectifs sur la qualité. En nous on recherche un vrai restaurant japonais avec la vraie gastronomie japonaise pour déguster un repas authentique. Le prix peu importe.

Répondre
Commentaire avatar

Eaty mar 21/08/2018 - 10:34

Tout est excellent Chez Miki !

Répondre
Voir plus de réactions

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Rome Appercu
20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

Découvrez les gagnants de notre concours de dessin

Nous remercions tous les participants de notre tout premier concours de dessin, dont le thème était "Dessine ton quartier préféré", organisé à l'occasion des 20 ans du Petit Journal. 

Trophées 2021

Trophée des Français de Singapour

Participez aux Trophées des Français de Singapour 2021 !

Les Trophées des Français de Singapour, organisés par lepetitjournal.com souhaitent mettre en lumière des parcours étonnants et des engagements réussis dans la Cité-Etat, dans un contexte particulier

Expat Business

Beyrouth Appercu

Au Liban, la dévaluation de la livre ne semble pas prête de s'arrêter

Alors que les raisons de cette dévaluation restent floues, la grave crise politique, financière et monétaire continue de porter atteinte à la confiance que les libanais portent envers leur monnaie

Ma Vie d'Expat

Singapour Appercu
#MAVIEDEXPAT

Delphine Leon – d’apres nous D&B, des projets clés-en-main

Delphine Leon est arrivée à Singapour en 1998, avec un Diplômée de l’Ecole Camondo comme Architecte d’intérieur et design de produits d’environnement. Elle a pris l’avion avec un sac à dos, un billet

Expat Etudiant

EDUCATION

Adieu l’ENA, bonjour l’Institut du service public

Emmanuel Macron l’a annoncé : l’ENA tire sa révérence, et fera place à l’Institut du service public. Comme promis pendant la crise des Gilets Jaunes, le Président s’attaque à la haute administration.

Le Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?

Sur le même sujet