Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pierre Saisset : "Les Espagnols sont très technophiles"

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 20/01/2020 à 19:10 | Mis à jour le 09/02/2020 à 09:45
pierre saisset eulerian

Directeur Général d’Eulerian pour l’Europe du Sud, Pierre Saisset est un freaky des technologies. Sa double casquette internationale et digitale lui a permis de devenir Conseiller du Commerce Extérieur de la France et d’accompagner ainsi les entreprises dans leurs premiers pas en Espagne.

 


Les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) sont une figure peu connue. Présents non seulement en France mais aussi dans plus de 150 pays, ils mettent bénévolement leur expérience au service du développement de la France, et ce, depuis plus de 120 ans. Actuellement, on compte 4.500 CCE dans le monde, dont 60 en Espagne. Ce sont tous des dirigeants, cadres d’entreprises ou professions indépendantes, experts de l’international, qui reçoivent une mission d’appui aux entreprises, de conseil aux pouvoirs publics, de formation des jeunes à l’international et de promotion de l’attractivité de la France.

Mais n’est pas Conseiller du Commerce Extérieur de la France qui veut. Nommés par le Premier Ministre, les CCE sont choisis parmi les professionnels reconnus dans leur domaine et ayant une forte projection internationale. Pierre Saisset, associé & directeur général Europe du Sud de l’entreprise Eulerian Technologies et Conseiller du Commerce Extérieur de la France en Espagne depuis quelques années, raconte son expérience. "Les CCE étaient en train de créer plusieurs groupes thématiques –se souvient Pierre Saisset- dont l’un digital, puisque les entreprises ont des enjeux très importants dans ce domaine. Ils cherchaient une femme, jeune et avec de l’expérience dans le monde digital. Je ne suis pas une femme! et ne suis pas si jeune que ça non plus ! Mais j’ai un profil 100% digital, et c’est la raison pour laquelle plusieurs personnes m’ont proposé et j’ai été pris".

Outre leurs qualités professionnelles, les CCE doivent faire preuve de générosité et d’empathie puisque leur aide est bénévole. Et Pierre Saisset correspondait parfaitement à ce critère, puisqu’il collabore à une association d’aide à la recherche d’emploi. "Cela fait une douzaine d’années que je participe au CARE –explique Pierre Saisset-, qui est un cercle d’aide à la recherche d’emploi promu par l'UFE, pour les cadres qui ont perdu leur travail en Espagne. Au plus gros de la crise, entre 2008 et 2010, nous avions en permanence une cinquantaine de candidats en difficulté à chaque session mensuelle, certains en grand difficulté. La règle est que ce soient des cadres français de plus de 30 ans, mais en général ce sont des cadres de plus de 45 ans qui se retrouvent au chômage, et qui ne peuvent pas repartir en France. On est là pour donner un coup de main, en particulier en termes de réseau".

 

J´ai toujours été un fondu de la technologie

On pourrait dire que Pierre Saisset est un expatrié de pure souche ! Fils d’expatriés, il a vécu plus de trente ans à l’étranger et a acquis une expérience professionnelle variée dans de grands groupes internationaux. Mais sa véritable passion, en plus de la musique, est sans conteste l’informatique. "J´ai toujours été un fondu de la technologie –explique-t-il-. A l’EDHEC, je faisais partie du centre informatique et je démontais et remontais des ordinateurs. J’adorais ça. J’ai tout naturellement commencé ma carrière dans le traitement de données".

 

Le florissant et très digital secteur du tourisme espagnol

Eulerian Technologies est une jeune entreprise française d’à peine vingt ans. "C’est le Petit Poucet dans le monde du data marketing -affirme Pierre Saisset-, qui est le concurrent de très gros groupes américains dans le marché de la collecte et du traitement de données pour le marketing, les modèles d'attribution et les outils d'activation par segments de ces données". Grâce à son savoir-faire, Eulerian a su se frayer un chemin dans le monde très compétitif de la technologie de data marketing, en restant agnostique, sans dépendance aux groupes de Media, et ils comptent parmi leurs clients le plus gros e-commerçant d’Europe, oui SNCF. En Espagne, leurs plus importants clients appartiennent au florissant et très digital secteur du tourisme et ils sont aussi de plus en plus présents dans le domaine bancaire.


"J'ai eu l'opportunité de rejoindre Eulerian Technologies en tant que Directeur général pour l'Europe du Sud -se souvient Pierre Saisset-. Madrid est une ville très accueillante où je m’y suis senti immédiatement comme chez moi. Depuis 2013, je suis aussi responsable d'ouvrir la voie à l'expansion internationale du groupe. Le marché espagnol, qui représente déjà plus de 15 % du chiffre d’affaires du groupe, est en constante croissance, 70 % l’an passé. Il faut dire que les Espagnols sont très technophiles, bien plus que les Italiens par exemple". 

En tant que CCE, Pierre Saisset fait du coaching personnalisé, c’est-à-dire qu’il accompagne les entreprises dans leur projet de développement en Espagne. Ce "mentorat individuel" est chaque fois différent. "La connaissance du marché – explique Pierre Saisset- est un atout précieux pour les entreprises qui veulent s’installer. Il peut s’agir de donner les contacts de l’environnement concurrentiel, d’orienter vers les bons interlocuteurs ou d’aider au business plan. Chaque parrainage est unique".
 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

TRIBUNE

Demain sera une époque formidable

Depuis des années, de nombreux entrepreneurs adaptent, voire métamorphosent l’économie traditionnelle en associant aux objectifs purement financiers des buts socio-environnementaux. 

Sur le même sujet