Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Ne manquez pas les rendez-vous de l’Institut français en juillet !

Une salle de cinéma et de théâtre Une salle de cinéma et de théâtre
Kilyan Sockalingum - Unsplash
Écrit par Ines Tancrede
Publié le 5 juillet 2021, mis à jour le 6 juillet 2021

L’effervescence culturelle est le maître mot de ces derniers mois au Royaume-Uni grâce à l’assouplissement des restrictions. Découvrez les temps forts du mois de juillet organisés par l'Institut français.

 

Du 29 juin au 20 juillet

Passionnés de littérature, il ne vous reste que peu de temps pour assister au groupe de lecture des œuvres de l’un des “plus grands romanciers du XXème siècle” selon Graham Greene : Marcel Proust. Venez aussi participer aux interventions de deux experts de Proust pour discuter du sujet de l’intemporalité.

Tic tac, plus que 2 jours !

Soyez au rendez-vous pour célébrer le cinéma arabe au festival “SAFAR” du 3 au 7 juillet en partenariat avec le Shubbak festival. Au programme : des projections sur le thème des rencontres générationnelles avec le film A son, The Blessed et Their Algeria. A vos réservations !

Mardi 6 juillet à 18 heures 30

L’Institut français vous propose un concert exclusif mêlant musique classique, contemporaine et électro. Retrouvez enfin la richesse des répertoires français et britanniques, le tout accompagné du musicien ambient expérimental Nexcya.

Concert

Du 16 au 22 juillet

Vous attendiez tous le nouveau chef-d'œuvre du réalisateur Albert Dupontel, le Ciné Lumière a lu dans vos pensées. Le réalisateur est entouré d’un duo avec Virginie Efira et Nicolas Marié, ce qui nous réserve bien des surprises... Du 16 au 22 juillet sera donc projeté Adieu les cons, qui a déjà été récompensé de six Césars en 2021.

Film Adieu les cons

 

Aux mêmes dates, découvrez ou redécouvrez la comédie noire Le Daim entre violence, dépenses compulsives et chagrin d’amour avec Adèle Haenel, le tout sous la direction de Quentin Dupieux. Vous ne serez sans doute pas indifférent non plus au jeu d’acteur de l’une des personnalités préférées des français : Jean Dujardin.

Film Le Daim

Lundi 12 juillet à 18 heures 30

Admirateurs de la chanteuse et actrice française Juliette Gréco : l’hommage organisé par l'Institut français est pour vous ! Sera projeté l’un de ses films, Orphée, sorti en 1950 et largement inspiré du mythe éponyme. Jean Cocteau lui-même disait vouloir "mêler des mythes et les entrecroiser" avec le monde contemporain. Ce film riche d’effets spéciaux sera précédé de l’intervention d’un historien et théoricien du cinéma de King’s College London. Il présentera la carrière hors-norme de Juliette Gréco, étalée sur sept décennies aux côtés d’auteurs tous plus célèbres les uns que les autres.

film Orphée

Du 9 au 17 juillet

Pour les friands d’histoires d'amour improbables, ne passez pas votre chemin du Ciné Lumière II du 9 au 17 juillet puisque la réalisatrice Zoé Wittock en déconstruit les codes avec son film Jumbo, qui en étonnera plus d’un ! Alors que le cœur de Jeanne ne laisse de place à aucun amour venant d’un homme, son affection se tourne vers une machine phare du parc d'attractions dans lequel elle travaille.

Film Jumbo

Jeudi 15 juillet à 18 heures 20

Passionnés de cinéma, d’histoire et de musique, ne manquez pas le ciné-concert Women Pioneers of silent cinema le jeudi 15 juillet à 18 heures 20. Dans un hommage au cinéma muet, l'Institut français rendra particulièrement hommage à Alice Guy-Blachéau en projetant ses films, précédés d’une présentation par la conservatrice Bryony Dixon à la British Film Institute, accompagnée au piano par John Sweeney.

Women Pioneers of Silent Cinema

 

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024