Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

L’émouvante histoire derrière le ‘Mind the gap’ de la station Embankment

Mind the gap sation embankment Margaret McCollum défunt mari londresMind the gap sation embankment Margaret McCollum défunt mari londres
Margaret McCollum et son mari
Écrit par Lili Auriat
Publié le 25 avril 2022, mis à jour le 26 avril 2022

Quand son mari est décédé en 2007, Margaret McCollum s’est souvent rendue à la station Embankment pour entendre la voix de son amoureux annoncer aux passagers to « Mind the gap ».

 

La voix de l’acteur Oswald Laurence est utilisée depuis les années 1970 à la station Embankment dans le Tube londonien. A sa mort en 2007, la femme avec qui il était depuis plus de 15 ans, aimait venir l’écouter aussi souvent que possible. « Il n'était jamais très loin dans ma tête et dans mon cœur. Savoir que je pouvais aller écouter sa voix était tout simplement merveilleux. C'était un grand réconfort. (…) (Je voudrais) parfois rater quelques trains justes pour pouvoir l'entendre. » avait-elle confié au Daily Mail. « Si dans mon trajet je peux passer par Embankment, je le fais toujours ».

 

Une mauvaise surprise un matin de 2012

Alors qu’elle se rendait une nouvelle fois dans les souterrains du tube londonien un matin de novembre 2012, Margaret a senti son cœur se serrer en entendant une autre voix que celle de son mari faire l’annonce habituelle. A la place de sa dose de réconfort quotidienne, une annonce numérisée, une voix plus proche de celle d’un robot que d’un humain.

La voix d'Oswald Laurence, après avoir été progressivement supprimée sur la Northern line, avait disparu de la station Embankment, la seule où elle était encore utilisée. « Je me suis renseignée et on m'a dit qu'il y avait un nouveau système numérique et qu'on ne pouvait plus entendre sa voix dessus. » explique Margaret.

 

Le réseau TfL sensible à l'histoire de Margaret

« Bouleversée », « abasourdie », « dévastée », Margaret décide alors d’écrire au réseau TfL pour lui demander de réintégrer la voix de son mari. « Nous avons été très touchés par son histoire » raconte le directeur du métro de Londres, Nigel Holness. Non seulement le personnel a retrouvé l’enregistrement et l’a rediffusé à la station Embankment, mais en plus, Transport for London a envoyé à la veuve un enregistrement sur CD de l’annonce, quelques jours avant Noël 2013.

TfL a confirmé que l'annonce de Mr Lawrence était toujours diffusée à la station Embankment, mais le personnel a témoigné avec un peu de tristesse qu'il n'avait pas vu le Dr Margaret McCollum descendre dans la station depuis quelques années. On imagine qu’elle a toujours son CD à portée de main et qu’elle a fini par préférer entendre jouer la voix de son mari depuis son salon.

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024