TEST: 2269

Après 400 ans d’absence, les castors réintroduits à Londres

Par Colin Porhel | Publié le 24/03/2022 à 16:33 | Mis à jour le 24/03/2022 à 16:45
Photo : Jeremy Bezanger - Unsplash
Deux castors sont au bord de l'eau

Afin de lutter contre les inondations, un couple de castors vient d’être installé dans une ferme éducative du grand Londres. Les deux mammifères, âgés de deux ans, vivront sur une surface de six hectares appartenant à la Forty Hall Farm.

 

La démarche, qui a déjà fait ses preuves dans le sud de l’Angleterre et en Écosse, permettra également de préserver les écosystèmes et d’améliorer la qualité de l’eau. « En privilégiant la gestion des inondations de façon naturelle, comme c’est le cas ici, nous pouvons réduire le risque de dégâts causés par des chutes de pluie diluviennes, et ainsi protéger des centaines, voire des milliers de foyers », a déclaré Ian Barnes, chef adjoint du conseil local d’Enfield.

 

Des bébés espérés en 2023

Les pouvoirs publics comptent donner la possibilité aux Londoniens de choisir les prénoms définitifs des deux rongeurs, astucieusement surnommés Justin et Sigourney Beaver pour le moment. Et si tout se déroule normalement, le district d’Enfield pourrait même bientôt accueillir d’autres locataires à fourrure. « Nous continuerons à travailler avec l'équipe pour surveiller leur évolution et leur bien-être et si tout va bien, on pourrait même voir des petits en 2023 », a indiqué la Docteure Roisin Campbell-Palmer. Par souci de tranquillité pour les castors, l’enceinte restera fermée au public. Des caméras dédiées permettront toutefois aux amoureux des bêtes de les observer calmement.

 

 

Colin Porhel - journaliste

Colin Porhel

Etudiant en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à l’Université de Brest Occidentale (UBO).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale