Jeudi 22 octobre 2020

10 choses qui rendent Chennai célèbre

Par Capucine Canonne | Publié le 10/08/2020 à 01:00 | Mis à jour le 10/08/2020 à 01:00
festival chennai india

Capitale du Tamil Nadu, pépite culturelle mais 4ème ville d'Inde en mal de notoriété, Chennai mérite qu'on s'y attarde un peu ! On vous dit pourquoi...

 

1 – Son ancien nom d’influence britannique : Madras

« Bonjour, j’habite à Chennai ». « Où ça ? » « A Chennai, ou Madras » « Ah oui, Madras en Inde ! ». Il est vrai que le nom officiel et Indien « Chennai » a encore du chemin à faire face au nom que les Britanniques avaient choisi depuis plusieurs siècles et qui s’est installé dans les mémoires : Madras. Aujourd’hui grand carrefour commercial, Chennai tient cette force de son histoire. En effet, le XVIème siècle marque l’envie féroce pour les puissances maritimes d’Europe de posséder des comptoirs dans cette région. Ce sont d’abord les Portugais, puis les Hollandais et enfin les Anglais qui s’installent à Chennai, qu’ils nomment Madras, sans doute le nom abrégé du village de pêcheurs Madraspatnam, où la Compagnie britannique des Indes orientales construit un fort en dans les années 1600. C’est finalement en 1996 que Madras (re)trouve le nom de Chennai.

 

madras chennai inde

 

2 – Le festival de Pongal

Pongal, l'une des fêtes les plus populaires en Inde, est une célébration de la récolte. Cette foire de 4 jours donne l’occasion aux fermiers d’offrir leurs prières à Dieu pour un bon rendement et demander des bénédictions pour l’avenir de leurs récoltes. Généralement, les indiens achètent de nouveaux vêtements et préparent des repas spéciaux  (comme le « pongal », plat qui se compose de riz, de lait et de jagré qui est préparé en cuisant lentement les ingrédients sur le feu ) pour leurs amis et leur famille pendant ce festival.  Ne manquez pas non plus le Mattu Pongal, le jour de la vache ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article dédié à Pongal

 

pongal inde chennai inde sud tamil nadu

 

3 – La richesse culturelle : musique et danse

Si un genre de musique est populaire à Chennai, c'est bien la musique carnatique. Partout dans la ville, dans les salles de concert, vous trouverez des spectacles de musique carnatique par de grands artistes. Apparentée à la musique hindoustani célèbre dans le nord de l'Inde, la musique carnatique est la forme classique de la musique qui a vu le jour et s'est épanouie dans le sud. Elle mélange les mélodies apaisantes et mélodieuses avec la voix des chanteurs et elle a un effet calmant sur l'ouïe. C'est une expérience incontournable pour tous ceux qui voyagent à Chennai. La ville est  d’ailleurs également célèbre pour un festival annuel de musique et de danse qui a lieu entre mi-décembre et mi-janvier (voir notre article sur le sujet)

Issue d'une tradition millénaire, le Bharata Natyam est une des 8 danses classiques pratiquées en Inde et l'une des plus connues dans le monde. C’est même plus qu’une danse : Cet un art mêle constamment des mouvements techniques de danse (Nritta) à des démonstrations proches du mime (Nritya). S’ajoutent de très sophistiqués mouvements des yeux mais aussi des positions de mains et de doigts longuement répétés. Et ça tombe bien, le BharataNatyam  est très enseigné à Chennai. Pendant les festivals, vous pouvez assister en direct à des spectacles par des artistes qui mettent en valeur leur art et leur talent.  Un exemple en vidéo ici

 

danse inde india

 

4 – La cuisine de l’Inde du Sud

Qu’on se le dise tout de suite, la découverte de l’Inde passe forcément par l’assiette. Si vous n’aimez ni le riz, ni épices et encore moins le thé, passez votre chemin ! A noter que, particulièrement dans le Sud, le riz et l’épice sont roi et reine. Ils sont maniés, cuisinés et préparés de tant de façons ! Ainsi Chennai, et plus largement le Tamil Nadu, offre d’excellentes spécialités culinaires à découvrir : Parlons par exemple du Thali, plat complet servi sur une feuille de bananier, comprenant une multitude de portions de saveurs tamoules parmi lesquelles des ragoûts, des sautés de légumes plus ou moins épicés, des dals (plats à base de lentilles), des beignets etc… Le riz est au cœur du plat, complété par des galettes.

 

thali gastronomie india tamil nadu chennai

 

 5 – Marina Beach

Marina Beach est la plage la plus populaire de Chennai. Cette plage de 13 km (la plus grande urbaine du monde dit-on) offre aux touristes une promenade de 6km et accueille jusqu’à 50 000 visiteurs pendant le weekend. Il y a aussi Elliot's Beach, aussi connue sous le nom de Besant Nagar beach, qui commence là où la Marina se termine. Cette plage est célèbre pour son atmosphère calme la promenade du matin. L'emblématique mémorial Karl Schmidt (du nom du marin néerlandais qui a perdu la vie en sauvant d'autres personnes de la noyade) se trouve au cœur de d'Elliot Beach. Que ce soit à Marina ou Elliot, attention aux courants de la mer, surveillance accrue recommandée. Pour aller plus loin, voir notre article sur « où prendre l’air à Chennai »

 

plage urbaine chennai inde india

 

6 – Mahabalipuram

Petite ville du Tamil Nadu située à 60km de Chennai, c’est tout d’abord des monuments hindous qui valent le détour, classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco : La descente du Gange (fresque impressionnante taillée dans la pierre), le Temple du Rivage (seul rescapé d’un ensemble de 7 temples), les 5 rathas (ensemble de monuments en pierre dédié aux Dieux) ou encore « la boule de beurre de Krishna » (étonnant rocher en équilibre sur une colline). Mahabalipuram, c’est aussi une petite ville où il fait bon vivre, se reposer, flâner dans les rues et se régaler dans certains restaurants de bord de mer. Ces derniers temps, le lieu surfe beaucoup sur sa nouvelle notoriété dûe au sommet Chine-Inde en octobre 2019. Un passage incontournable si vous passez par Chennai !

 

unesco mahabalipuram temples histoire tamil nadu chennai

 

7 – La Basilique Saint Thomas

Grand édifice blanc immaculé, le lieu est surtout connu être la tombe de Saint Thomas, apôtre du Christ. Ses reliques seraient en effet conservées dans une annexe derrière la Cathédrale ou l’on peut se recueillir. Il s’agirait donc de l’une des 3 édifices mondiaux abritant la tombe d’un apôtre (avec Saint Jacques de Compostelle et Saint Pierre de Rome). Saint Thomas est en effet venu en Inde vers l’année 52 après Jésus-Christ. Il y visite la communauté juive de Cochin et établit des communautés chrétiennes au Kerala. Il est assassiné « en haine de la foi » sur une colline à quelques kilomètres de de Chennai (appelée aujourd’hui « Mont Saint-Thomas »).

 

saint thomas chennai inde india

 

8 – Le medley de religions

A Chennai, le paysage religieux représente l’un des meilleurs exemples d'unité dans la diversité en Inde. A écouter et observer les habitants, tout le monde vit en parfaite harmonie ; la tolérance religieuse et le respect du culte de l’autre font partie des valeurs naturelles de la population de Chennai.  D’ailleurs la ville abrite tous les centres de culte pour une multitude de confessions (églises, mosquées, temples…). Selon le dernier recensement en 2011, la majorité de la population est composée d'hindous (81,3 %), de musulmans (9,4 %), de chrétiens (7,6 %), de jaïns (1,1 %), de sikhs (0,06 %) et de bouddhistes (0,04 %). En savoir plus sur les religions en Inde ici

 

religions inde india chennai
Les religions sont affichées ensemble dans le hall d'attente de la douane à Chennai

 

9 – L’ IIT Madras

L'Institut indien de technologie de Madras (Indian Institute of Technology Madras) est un institut public d'ingénierie situé à Chennai. Créé en 1959, c'est le troisième IIT établi par le gouvernement de l'Inde. L’université réputée d’Inde comprend un campus de 2,5 km², un cinéma moderne, un théâtre ouvert, des salles de concert et accueille 550 professeurs,  8000 étudiants et 1250 personnels administratifs. L’Institut possède aujourd’hui une solide réputation internationale, malgré quelques polémiques.

 

université madras chennai

 

10 – Une puissance économique

4ème ville de l’Inde, Chennai souffre aujourd’hui d’un déficit de visibilité par rapport à d’autres villes comme New Delhi, Mumbaï ou sa voisine, Bangalore.  Pourtant la ville est considérée comme l’une des plus développées et moderne de l’Inde. Elle représente une opportunité pour les géants industriels et les investissements étrangers. A titre d’exemple, sur les 750 implantations françaises en Inde, 80 se situent à Chennai ou aux alentours. De plus, la ville bénéficie d’une excellente réputation médicale. Les hôpitaux privés spécialisés prolifèrent le long des grandes artères et c’est la 1ère destination indienne pour le tourisme médical. Retrouvez ici l’interview de la Consule Générale de Pondichéry et Chennai qui revient sur les atouts économiques de Chennai

 

économie chennai madras india

 

 

Nous vous recommandons

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Directrice de la publication et rédactrice en Chef de l’Edition lepetitjournal.com de Chennai. Jeune maman et expatriée en Inde, elle crée l'édition de Chennai en août 2019 ; un prolongement de ses expériences en radio, TV et presse écrite.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Chennai ?

Bombay Appercu
TOURISME

8 plages certifiées Pavillon Bleu en Inde

Malgré la fermeture des frontières et la crise sanitaire, le gouvernement indien prépare l’avenir touristique du pays : il a obtenu le label tant convoité pour les huit plages candidates.

Vivre à Chennai

RÉTROSPECTIVE

Culture, restos, voyages...comment se détendait-on à Madras en 1969 ?

1969, Madras. Alain est un jeune étudiant parachuté en Inde à la fin de son cursus universitaire. Une expérience qui le marquera à jamais. Plus de 50 plus tard il partage ses souvenirs de Madras.