Jeudi 18 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MADE IN POLAND - 10 marques 100% polonaises

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/10/2016 à 22:00 | Mis à jour le 05/10/2016 à 09:01

Pour clore la série hebdomadaire du jeudi sur le "made in Poland", découvrez aujourd'hui une série de marques polonaises (non rachetées par une marque étrangère) et leur histoire, tous domaines confondus. Pâtes, jus de fruit, banques...: encore peu visibles en Europe, les marques 100% polonaises occupent souvent la première place dans les rayons de supermarché et dans le c?ur des Polonais. L'histoire de ces « succes-story » remonte pour la plupart d'entre-elles au début du XXe siècle, montrant des hommes et des femmes qui n'ont cessé de s'adapter aux évolutions de leur pays.

Tymbark

Depuis 75 ans, les jus de fruit Tymbark paradent fièrement en tête de gondole des grandes surfaces polonaises. Une étude en fait la meilleure marque en termes de reconnaissance par les consommateurs : 98% des Polonais connaissent Tymbark ! Une notoriété qui s'explique d'abord par son ancienneté. Présente sur le marché depuis 1936, Tymbark n'a cessé d'évoluer pour gagner de nouveaux clients en proposant jus de cactus, cocktails tropicaux et limonades pour les "ados". En 2010, la marque lance une grande campagne de transparence, rendant visible le slogan "I know what I drink" sur chacun de ses produits.

Gatta

La compagnie Ferax possède cette entreprise de textile depuis 1993, date de sa fondation et elle produit aujourd'hui collants, maillots de bain, chaussettes et sous-vêtements féminins dans l'une des plus grandes usines d'Europe. Six fois médaillés d'or du Laur Konsumenta (un panel de consommateurs polonais qui détermine les produits les plus populaires) et présents dans plus de 100 points de ventes, les collants Gatta habillent également des jambes ukrainiennes, russes, croates et australiennes !

 

Mokate

Quid du thé en Pologne ? Voilà une chose qui saute vite aux yeux des expatriés français : des rayonnages qui regorgent de boîtes de thé ! Bien plus présentes que les pâtes ou parfois même le fromage ! Un aspect culturel des pays d'Europe centrale qui explique la bonne santé des marques locales comme Mokate. Cette entreprise implantée en Silésie depuis 1990 fut fondée par Teresa et Kazimierz Mokryszów, et comme son nom l'indique, elle produit également un café (cappuccino) très prisé des Polonais ! Mais cette popularité ne se limite pas à la Pologne puisque les produits Mokate s'exportent aussi bien en Slovaquie, Serbie, Slovénie et République Tchèque que dans des pays asiatiques comme le Japon ou la Thaïlande !


Lubella

L'histoire de la "pasta polonaise" commence au XVIe siècle dans les locaux d'un moulin à farine accrédité par le roi Sigismund 1er. En 1874, la fabrique basée à Lubin passe entre les mains des frères Krausse, qui n'auront de cesse de moderniser l'appareil de production. La guerre n'altère pas l'attachement de cette famille d'origine allemande au peuple polonais, faisant secrètement passer une partie de sa farine pour le pain des prisonniers du camp de Majdanek. La compagnie appartient au groupe Maspex Wadowice, qui occupe d'importantes parts du marché agroalimentaire en Pologne.

Bia?y Jele?

En Pologne comme en France, c'est dans le sud qu'on trouve le meilleur savon ! En 1921, la société Trzebinia lance la production d'un premier savon gris que les foyers utilisaient essentiellement comme détergent. Après la guerre, le petit "Renne Blanc" s'invite dans les salles de bains de millions de polonais grâce à son prix bon marché et la simplicité de sa recette. Par l'effet des nationalisations entreprises sous la République démocratique de Pologne, la marque est absorbée par la POLLENA, société de produits chimiques basée à Poznan. Aujourd'hui, Bia?y Jele? se décline en une série de produits cosmétiques hypoallergéniques et 100% naturels.

Ludwik

D'après TNS Pologne (institut polonais de statistiques), la bouteille blanche et son étiquette verte seraient utilisées quotidiennement par 48% des foyers polonais. A l'origine de ce succès, un slogan audacieux, lancé dans les années 1960 : "Louis, à la casserole !" qui prend le contre-pied des stéréotypes sur la répartition des tâches ménagères, et opère une percée majeure, puisqu'avant 1964, il n'existait pas de liquide vaisselle en Pologne ! La marque fabrique des produits d'entretien, des détergents universels, et du liquide vaisselle.

Bella

Commercialisées en 1976 sous le nom de Bella Donna ("Belle Femme" en italien), les serviettes hygiéniques détenues par le groupe TZMO n'en sont pas moins polonaises ! Dans ce domaine, les marques étrangères demeurent pourtant très prisées des femmes polonaises, mais Bella s'accroche et aujourd'hui, ses produits sont vendus dans plus de quatre-vingts pays en Europe, en Afrique et en Asie.


PKO Bank Polski

La première banque d'Europe centrale est polonaise ! Fondée en 1919 sur décret de Jozef Pilsudski, elle dépendait entièrement du ministère des Postes et des Télégraphes, et ses employés étaient alors des fonctionnaires. Durant la guerre, la PKO doit adopter le système de ticket de rationnement mis en place par le régime nazi dans les pays occupés. En 1987, la banque redevient indépendante et emploie aujourd'hui près de 27.000 employés. Elle dispose également du plus grand réseau de distributeurs ATM, avec 2.800 automates présents dans tout le pays.

PZU

PZU est le corollaire de la PKO dans le domaine de l'assurance. Son histoire est profondément enracinée dans celle de la Pologne, puisqu'elle ouvre ses portes en 1803. Dans les années 1950, le statut de monopole que lui confère le régime communiste en fait la plus grande compagnie d'assurance du pays et l'une de ses principales institutions financières. En 1991, elle est privatisée et possède plus de 35% de son capital, le reste étant réparti entre actionnaires privés. La PZU s'est vue gratifiée d'un « A » par l'agence de notation Standards & Poor's.

PKN Orlen

La Pologne est un marché que se disputent âprement les raffineurs de pétrole, avec une forte présence étrangère. Pourtant, c'est la société polonaise ORLEN - contraction de ORZE? (aigle) et ENERGIA (énergie) - fondée en 1999 qui, selon TNS Pologne, serait le réseau de stations services le plus populaire (étude réalisée en 2011). Début 2015, le réseau Orlen comptait 1.757 stations services à travers le pays.

Source : onet.pl 

Arnaud Chaffange (lepetitjournal.com/Varsovie) ? Jeudi 6 octobre 2016

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook !

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Sur le même sujet