Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les produits électro-ménagers cultes de la Pologne communiste

Par Anna Różańska | Publié le 25/02/2020 à 12:34 | Mis à jour le 26/02/2020 à 00:44
electroménager Pologne communiste

Dans cet article, nous vous présenterons quelques exemples de produits électroménagers cultes de la Pologne communiste. En général, les produits à cette époque-là avaient certes beaucoup de points forts mais vous l’aurez deviné… aussi beaucoup de points faibles. S’ils étaient solides et fiables, ils étaient également souvent bruyants, lourds et ils consommaient beaucoup d’électricité.

 

Pour vivre l'ambiance de cette époque-là, vous pouvez faire un petit voyage dans le temps en visitant le „Muzeum Życia PRL” (Musée de la vie sous le communisme) qui est situé en plein cœur de Varsovie, ul. Piękna 28/34. Le musée propose des expositions où l’on trouve différents appareils électro-ménagers mais aussi les produits alimentaires de l’époque. Il y a également une petite salle de cinéma où vous pourrez visionner des films sur le quotidien sous le communisme et un café où vous pourrez savourer notamment des sodas, du thé « Plujka », du café « Zalewajka » et des glaces mythiques de la période.

 

électroménager communiste

 

électroménager communiste

 

électroménager communiste

 

électroménager communiste

 

électroménager communiste

 

électroménager Pologne communiste

 

électroménager Pologne communiste

 

électroménager Pologne communiste

 

L’ aspirateur culte „Predom”

Produit par la compagnie Zelmer, il était dans presque chaque foyer polonais. Il était bruyant mais solide et durable. On lui donnait le petit nom de „teckel” à cause de sa forme. Grâce à lui on pouvait même gonfler des matelas. Il était considéré comme incassable. Ah, il était loin le temps de l’obsolescence programmée…

Aspirateur Predom

 

Le sèche-cheveux „Farel”

Produit par la compagnie „Farel” avec un bouton pour choisir si l’on souhaitait de l’air chaud ou de l’air froid. Il était disponible en différentes couleurs dont certaines seraient impensables aujourd’hui. Son moteur était sans balais et c’était un produit à l’espérance de vie très longue. C’était un sèche-cheveux puissant et robuste. La compagnie Farel existe toujours aujourd’hui.

sèche-cheveux Farel

 

Frania

Quel Polonais de plus de 40 ans ne connait pas la célèbre machine à laver „Frania” à rotor électrique, fabriquée par la compagnie polonaise SHL ? Le premier modèle est apparu à la fin des années 1950. On mettait les vêtements dans la partie supérieure de la machine, le moteur électrique se trouvait en bas. Frania a été améliorée au fil du temps, un système de chauffage d'eau y a été intégré, tout comme l'essoreuse et la pompe à vidange. Frania est encore produite aujourd’hui, principalement pour les propriétaires de yachts ou de camping. Les nouveaux modèles ne semblent plus avoir grand-chose à voir avec les anciens. Vous trouverez ci-dessous une photo d’un ancien modèle et d’un des modèles les plus récents. C’est ce qu’on appelle une reconversion réussie !

frania

 

frania

 

« Le prodige électrique »

« Le prodige électrique », un nom bien typique de la sémantique communiste pour désigner un four portable. Il pouvait sembler un peu bizarre au premier abord (voire au deuxième) mais il était très pratique et indispensable dans la cuisine à l’époque. Grâce à lui, on pouvait préparer le poulet rôti du dimanche ou de délicieux gâteaux et il a facilité la vie de bien des Polonais.

prodige électrique

 

Vous trouverez ci-dessous d’autres produits cultes qui étaient utilisés par les Polonais pendant le communisme.

 

La radio UNITRA Kasprzak

Radio UNITRA Kasprzak

 

Le gramophone „Melodia”

Gramophone Melodia

 

Le  chauffage „Farel”

Chauffage Farel

 

Enfin, si vous allez au musée de la vie sous le communisme, n’oubliez pas de vous prendre en photo dans un des nombreux espaces reconstitués d’époque où vous pourrez ainsi comparer vos espaces de vie actuels avec ceux d’avant et même vous imaginer un instant membre du parti en prenant place à un bureau spécialement créé pour l’occasion.

Le musée, situé à ul. Piękna 28/34 à Varsovie est ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le vendredi où il est ouvert de 12h à 20h. Le prix à tarif réduit (ulgowy) est de 12 PLN et le tarif normal est de 18 PLN.

 

Nous vous recommandons

anna

Anna Różańska

Diplômée en Philologie Romane. Mes passions : les documentaires sociaux, la psychologie, les voyages et la photographie
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CHRONIQUE

Crise du Coronavirus : Nous vivons l’Histoire

Nés en 1980, 1990 ou 2000, avions-nous eu déjà jusqu’à présent l’impression de vivre une période historique, un moment qui changera à jamais l’histoire de l’humanité comme nous le vivons aujourd’hui ?