TEST: 2298

HISTOIRE - Il y a 30 ans, la mort du Père Popiełuszko

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 20/10/2014 à 22:00 | Mis à jour le 02/06/2019 à 16:42
Jerzy_Popieluszko

Dimanche dernier, Ewa Kopacz, Premier ministre polonais, est allée fleurir la tombe du Père Popiełuszko, sauvagement assassiné il y a trente ans. Portrait de celui qui fut considéré comme étant le leader spirituel de Solidarność. 

Né le 14 septembre 1947 à Okopy, au nord-est de la Pologne, Jerzy Popiełuszko est ordonné prêtre en 1972. Quelques années plus tard, en 1980, les ouvriers des chantiers navals de Gdansk se mettent en grève et réclament à l'archevêché de Varsovie de nommer un prêtre chargé de célébrer une messe pour eux. Le Père Popiełuszko est désigné. Solidarność est fondé dans la foulée, et le prêtre, ami d'un certain Lech Walesa, devient aumônier de ce syndicat. 

Mais l'URSS ordonne à Jaruzelski, alors chef de l'État de la République populaire de Pologne, de réagir face à la montée en puissance des contestations et, le 13 décembre 1981, l'état de siège est déclaré. Toutes les réunions sont ainsi interdites, sauf les messes. Jerzy Popiełuszko, vicaire de la paroisse de Saint-Stanislas Kostka, en profite pour vivement critiquer le pouvoir communiste dans ses "sermons pour la patrie". Ces derniers dépassent largement le cadre de sa paroisse, de plus en plus de fidèles viennent l'écouter et Jean-Paul II, Pape depuis quelques années, lui envoie un chapelet en guise de soutien.

Un symbole de la lutte contre le pouvoir communiste

Présent sur la liste des 69 "prêtres extrémistes" établie par le gouvernement Jaruzelski en 1983, le Père Popiełuszko devient une cible prioritaire du Służba Bezpieczeństwa (SB), le service de renseignements de la police secrète du pouvoir polonais. Le 19 octobre 1984, l'aumônier de Solidarność est enlevé par trois officiers du SB qui, après l'avoir torturé à mort, le jettent dans un réservoir d'eau de la Vistule. Son corps est retrouvé quelques jours plus tard.

Plus de 500.000 personnes assistent aux funérailles du prêtre, en novembre 1984. Jerzy Popiełuszko, tué pour avoir osé critiquer le régime en place, devient un symbole pour les millions de Polonais qui souhaitent s'émanciper du joug communiste.

La tombe du Père Popiełuszko se trouve à côté de l'église Saint-Stanislas Kostka, à Varsovie, et cette dernière abrite le musée qui retrace l'histoire de la vie et de la mort en martyr du prêtre. Il a été béatifié le 6 juin 2010; sa canonisation éventuelle est à l'étude à Rome.

Musée du Bienheureux Père Jerzy Popieśćuszko (Muzeum B?ogos?awionego Ksi?dza Jerzego Popie?uszki)
ul. Hozjusza 2 - 01-565 Warszawa
tél: +48 (22) 561 00 56
http://www.www.popieluszko.net.pl/francais/muzeum_fr/index_fr.htm

Raphaël Brosse (Le Petit Journal/Varsovie) - Mardi 21 octobre 2014.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale