TEST: 2297

L’Art Nouveau à Valence : des couleurs et des formes en liberté

Par Jill-Manon Bordellay | Publié le 12/02/2022 à 19:45 | Mis à jour le 12/02/2022 à 19:55
Photo : La gare Estació del Nord à Valence / MILACHICH, CC BY-NC 2.0
une gare éclairée la nuit

Valence est un musée d’architecture à ciel ouvert ! Et l’Art Nouveau y figure comme de juste. Né à la fin du XIXème siècle, ce mouvement artistique va libérer les couleurs et les formes dans la Communauté valencienne pour devenir un style propre - le modernisme valencià -, situant ainsi la région dans une modernité d’envergure européenne. 
 

Qu’est-ce que l’Art Nouveau ?

L’Art Nouveau existe dans une grande partie de l’Europe, mais c’est en Angleterre qu’il a pris sa source, sous le nom de Arts and Crafts. Les artistes s’inspirent principalement de la nature, et plus particulièrement du monde végétal, sans doute en réaction aux dérives de l’industrialisation et aux styles anciens sclérosants. La créativité de ces artistes se caractérise par un jaillissement de formes rapides, soudaines, ainsi que par la présence de rythmes, de couleurs, d’ornementations inspirées des arbres, des fleurs, des insectes, des animaux. 

Il semblerait que l’Art Nouveau soit le premier style à ne rien devoir au passé, le premier qui soit véritablement propre à ce siècle. Ce mouvement se caractérise par le dessin de courbes et d’arabesques. Sa principale forme d’expression est l’architecture, mais de nombreux autres arts sont impliqués comme la peinture, la sculpture, ou encore les arts décoratifs - ébénisterie, menuiserie, fer forgé, carreaux céramiques -, tous essentiels dans leur fonction de soutien à l’architecture.

L'intérieur d'un marché avec des poutres en fer
El Mercado de Colon / Enrique Domingo, CC BY-NC-ND 2.0

 

L’art Nouveau valencien 

Quant à l’Art Nouveau valencien, il a sa propre personnalité et a même son nom : modernisme valencià. Ce style s’illustre dans de nombreux édifices de la ville.  

Citons la magnifique Estació del Nord (Gare du Nord), construite en 1917, et qui est l'œuvre de l'architecte valencien Demetrio Ribes (1875-1921). Il y aussi le Mercat Central (Marché Central), sans doute l’un des marchés les plus impressionnants d’Europe, qui est lui aussi représentatif de ce style d’Art Nouveau à prédominance valencienne. Son toit inhabituel comprend des dômes originaux et des sections inclinées à différentes hauteurs, tandis que l’intérieur est tissé par une gamme de matériaux tels que le fer, le bois, la céramique et les carreaux polychromes. Le bâtiment reçoit une lumière extraordinaire, venant du toit et des anneaux des fenêtres colorées. L’ensemble s'étend sur plus de 8.000 mètres carrés et a été conçu en 1914 par les architectes catalans Alexandre Soler i March et Francesc Guàrdia i Vial.

Une autre chef d'œuvre architectural du modernisme valencià est le Mercado de Colón. Conçu et réalisé de 1914 à 1916 par l’architecte valencien Francesco Mora Berenguer (1875-1961), ce marché a depuis été déclaré monument national.

un dôme coloré art nouveau
Mercat Central de Valencia / Olivier Bénier

 

Un modernisme architectural qui ne se limite pas à Valence

Selon les termes de l’écrivain Joan Fuster (1922-1992) l’Art Nouveau a vocation à transformer “une culture régionale traditionaliste en une culture nationale moderne”. Bien que ce courant architectural soit ancré dans une région, il éveille par des correspondances esthétiques une aura qui dépasse les frontières.

À ce titre, on ne peut oublier l'œuvre géniale d’Antonio Gaudi, l’un des représentants de ces nouvelles tendances du mouvement Art Nouveau en Catalogne, notamment à Barcelone avec le Palais Güell (1886-1890) orné de ferronneries et de pinacles ouvragés.

Alors, ne parlons plus des châteaux en Espagne. Les merveilles d'architecture rencontrées au détour d’une promenade dans la très belle ville de Valence valent bien tous les châteaux du monde !

Un pilier avec un écusson
Matías Callone, CC BY-NC-SA 2.0

 

Suivez nous sur
Jill-Manon Bordellay

Jill-Manon Bordellay

Docteure en Philosophie, Littérature comparée et Psychologie, collaboratrice à l'Encyclopédie Universalis, elle a écrit plusieurs essais et nouvelles traitant de l'Art et de la relation entre les humains et les animaux.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale