Ouigo inaugure sa ligne grande vitesse Madrid-Valencia

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 06/10/2022 à 22:38 | Mis à jour le 07/10/2022 à 11:53
Photo : De gauche à droite, la directrice générale de Ouigo Espagne Hélène Valenzuela, la presidente de la CNMC Cani Fernández, la presidente de Adif et Adif AV María Luisa Domínguez, et le secrétaire général des infrastructures Francisco Javier Flores
quatre personnes devant un train ouigo Madrid-Valencia

L’opérateur ferroviaire français Ouigo a inauguré ce jeudi 6 octobre sa nouvelle ligne qui relie la gare de Valencia-Joaquín Sorolla à Madrid-Chamartín-Clara Campoamor en 1 heure et 50 minutes. La cérémonie d’ouverture a eu lieu à Valencia en présence d’Hélène Valenzuela, directrice générale de Ouigo Espagne, et des principales autorités - la présidente de l’Administration des Infrastructures ferroviaires Ferroviarias (Adif), María Luisa Domínguez, le secrétaire général du ministère des Transports, de la Mobilité et de l'Agenda urbain, Xavier Flores, la déléguée du gouvernement de la Communauté valencienne, Pilar Bernabé, et la conseillère pour la Politique territoriale, Travaux publics et Mobilité de la Generalitat Valenciana, Rebeca Torró.

 

Le premier train Ouigo est arrivé à midi en gare de Valencia-Joaquín Sorolla, rempli d'employés et d’invités venus assister à l’inauguration de la nouvelle ligne. Mais aussi porteur d’un espoir et d’une promesse : “ouvrir les portes de la grande vitesse au plus grand nombre de voyageurs”, selon les mots de la directrice générale de Ouigo Espagne. Le voilà prêt pour accueillir dès maintenant ses premiers passagers en direction de Madrid. 

 

“Valencians, valencianes tots al tren!" 

Des prix bas mais une qualité élevée 

Avec le quai de la gare en toile de fond, Hélène Valenzuela s’est exprimée en commençant son discours par des remerciements en valencien. “C’est un processus de libéralisation historique. Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page dans l’histoire ferroviaire espagnole”, a continué la directrice générale de la filière espagnole. Par ses prix attractifs, ses services 100 % numériques et ses trains à l’empreinte carbone inférieure à celle d’un avion ou d’une voiture, la compagnie ferroviaire entend emboîter le pas à “la démocratisation de la grande vitesse espagnole”, tout en luttant “pour ne pas faire répercuter l’augmentation du coût de la vie dans le prix des transports”. Suivant cette idée, Hélène Valenzuela a appelé les institutions et l'industrie “à travailler de concert pour établir un système de poids et contrepoids afin d'équilibrer le financement du système ferroviaire espagnol à long terme”. La directrice générale de Ouigo Espagne a conclu son discours par une chaleureuse exhortation : “Valencians, valencianes tots al tren!"

Un train Ouigo dans la gare València Joaquin Sorolla
Un train Ouigo dans la gare València Joaquin Sorolla

 

Une mobilité verte et durable

Autre point majeur : la question environnementale. “Différents profils délaissent les autres moyens de transport pour voyager en train, ce qui est essentiel pour parvenir à une mobilité durable qui contribue à protéger et à régénérer l'environnement. Notre pari est de faire sortir les gens de leur voiture”, a souligné Hélène Valenzuela.

Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page dans l’histoire ferroviaire espagnole.


Valencia, toujours plus connectée 

À travers cette nouvelle ligne, la ville de Valencia espère continuer à développer son accessibilité avec le reste de l'Espagne. “À partir d'aujourd'hui, les liaisons et les options disponibles entre Valencia et Madrid font de nous la ville ayant le plus de connexions avec la capitale”, s’est félicitée la conseillère pour la Politique territoriale, Travaux publics et Mobilité de la Generalitat Valenciana, Rebeca Torró. “Le futur de Valencia s’écrit aussi sur les rails”, a ajouté Pilar Bernabe, déléguée du gouvernement de la Communauté valencienne.

 

5 allers-retours par jour entre Valencia et Madrid 

Ainsi, la ligne Madrid-Valencia est opérationnelle à partir de ce vendredi 7 octobre. Elle dispose de 5 allers-retours quotidiens. Au total, ce sont 35.630 voyageurs qui pourront bénéficier de ce nouveau service chaque semaine, soit 14.252 sièges de plus que ceux envisagés dans l'offre initiale.

Avec cette nouvelle ligne, Ouigo arrive à Valencia en réduisant de moitié le prix moyen des trains à grande vitesse. Les tarifs des billets, déjà disponibles, sont de 9 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants jusqu’à 14 ans et gratuits pour les moins de 3 ans. Chaque passager peut voyager avec un bagage à main, mais peut également choisir l’option d’un bagage supplémentaire, avec la wifi, ainsi que sélectionner un siège XL.

 

Prochaines étapes pour Ouigo en Espagne

L’arrivée à Valence est le premier arrêt de Ouigo dans la Communauté valencienne, qui sera suivi par l’ouverture de la ligne qui reliera Madrid et Alicante, avec un arrêt à Albacete, au premier semestre de 2023. Cet itinéraire, qui disposera de 2 liaisons aller-retour quotidiennes, est actuellement équipé d’un mécanisme de sécurité, le système ERTMS2, différent de celui de Madrid-Barcelone-Madrid et Madrid-Valence-Madrid et qui nécessite une homologation plus complexe dans ses trains expliquant le retard pris par rapport aux premières annonces

OUIGO s’est également fixé pour objectif d’atteindre l’Andalousie le plus rapidement possible pour relier Madrid à Séville et Malaga, avec un arrêt à Cordoue. Pour ce faire, l'opérateur travaille à l’homologation de ses trains au système de sécurité des voies, connu sous le nom de LZB. La compagnie espère obtenir les autorisations le plus rapidement possible, sans pour autant pouvoir donner une date concrète de leur mise en circulation. 

l'avant d'un train Ouigo blanc rose et bleu clair

 

Une offre de près de 100.000 places hebdomadaires

Cette nouvelle offre hebdomadaire s’ajoute aux 64.134 places de la ligne Madrid-Barcelone-Madrid, portant l’offre totale de Ouigo en Espagne à environ 100.000 places par semaine, triplant presque la capacité de 35.630 avec laquelle elle a commencé ses opérations sur la ligne Madrid-Saragosse-Tarragone-Barcelona le 10 mai 2021.

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale