TEST: 2297

Les plus beaux villages de la province de Castellón

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 27/03/2022 à 22:40 | Mis à jour le 28/03/2022 à 02:33
Photo : Le village de Vilafamés / Francisco Chornet, CC BY-NC-SA 2.0
des maisons blanches sur une colline avec une muraille et un château-fort

Vous avez sans doute déjà entendu parler des environs de Valence ou d’Alicante, deux régions qui attirent chaque année des visiteurs de tous les pays. Mais connaissez-vous la province de Castellón ? La troisième province de la Communauté valencienne est moins célèbre, pourtant, elle abrite également des trésors à découvrir, loin des zones touristiques surpeuplées. La rédaction de lepetitjournal.com/valence a sélectionné pour vous quelques-uns de ces villages qui valent le détour. 
 

Peñíscola

un château qui surplombe la mer
Photo : Carlos Reusser

Peñiscola est sans doute l’endroit le plus connu de la province, notamment pour son histoire (le village fut résidence pontificale au Moyen Âge, et parce qu’il a servi de lieu de tournage à la série Games of Thrones. Ne vous attendez cependant pas à y croiser des soldats en armure ou des dragons, ils ont quitté la ville depuis longtemps ! Celle-ci a été construite au bord de la mer, et ses murailles sont totalement entourées d’eau. C’est d’ailleurs pour cela que les romains l’ont appelé “Pene Iscola”, “quasi ville” en latin.

Peñiscola incarne parfaitement le village du bord de mer méditerranéen avec ses maisons blanches et bleues, ses ruelles serpentantes, une vieille ville pleine de charme et un château construit par les chrétiens après la Reconquista ibérique, aujourd’hui classé Bien d’Intérêt Culturel. Vous l’avez compris, Peñiscola est un incontournable de la province de Castellón !

 

Vilafamés

des maisons blanches sur une colline avec une muraille et un château-fort
Photo : Francisco Chornet, CC BY-NC-SA 2.0

Le village de Vilafamés est construit autour d’un château sur une colline. Ses ruelles sinueuses et ses escaliers en pierre nous font remonter le temps. Mais ce qui fait vraiment la singularité du lieu, c’est la Roca Grossa. Cette pierre de 2.000 tonnes et inclinée à 34 degrés semble prête à rouler sur la route et à dévaster toutes les maisons sur son passage. Pourtant, elle est solide comme un roc ! Une légende locale raconte que si vous touchez la pierre et que vous faites trois vœux, l’un d’eux se réalisera… Alors, qu’attendez-vous pour essayer ? 
 

Morella

Si vous vous sentez l’âme aventurière, chaussez vos baskets et partez à la découverte de Morella, ce village au charme typique de la région qui a été élu Best Tourism Village par l’OMT en 2021. L’ancienne forteresse a vu passer des siècles d’histoire. Les maisons sont bâties autour du château, qui surplombe la ville, et sont entourées d’une muraille imprenable. Cette architecture donne un aspect médiéval à Morella, qui a été le théâtre de nombreux événements. Mais pour les découvrir, il faut se rendre sur place ! 
 

Villahermosa del Río

un village de maisons blanches entre deux collines
Photo : Comunitat Valenciana

Villahermosa del Río est un petit village caché au milieu des montagnes. Des maisons blanches aux toitures en tuile se serrent les unes contre les autres, à différentes hauteurs. Les plus sportifs d’entre vous pourront grimper jusqu’au sommet pour admirer la vue magnifique sur le paysage ; d’autres aimeront à musarder dans les rues sinueuses du centre-ville. Et si vous souhaitez vous rafraîchir après votre promenade, vous trouverez de nombreuses piscines naturelles et cascades autour de la ville, dont la cascade del Río Carbo. L’occasion pour profiter d’un bon bain sous le soleil d’Espagne ! 
 

 

Villafranca del Cid 

des maisons blanches avec des tuiles oranges et une église
Photo : Comunitat Valenciana

Laissez-vous surprendre par le tracé original des rues de Villafranca del Cid. Les maisons blanches alignées au flanc de la montagne et les monuments gothiques, tels que l’hôtel de ville, font de ce village un lieu unique dans la région. Vous pouvez aussi visiter le Museo de la piedra en seco pour découvrir l’art de la taille de pierre et des bâtisseurs. Enfin, n’oubliez pas de faire un détour par l’église Santa María Magdalena, monument représentatif de la Renaissance valencienne qui impressionnera les plus férus d’Histoire. Un endroit à visiter en famille pour profiter du calme de la campagne valencienne.

 

Puebla de Arenoso

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Silvia (@silberpe)

Si vous aimez la nature autant que les villages de charme, alors Puebla de Arenoso est fait pour vous ! Cet endroit perdu dans la campagne espagnole est entouré de montagnes et de lacs. Son château et ses maisons en vieilles pierres semblent tout droit sortis d’un conte de fée. Et si la chaleur est trop étouffante en été, enfilez vos maillots, les rivières et piscines naturelles des environs vous apporteront fraîcheur et détente.  
 

Culla 

Pour visiter Culla, préparez-vous à marcher ! Le village est perché dans les montagnes et son centre-ville historique est traversé de rues sinueuses et d’escaliers. Les portes en bois et les murs en pierre vous transporteront des siècles en arrière. En flânant dans les ruelles, vous pourrez presque entendre les conversations des marchands et le bruit des sabots sur les pavés. Pas de doute, Culla fait partie de ces trésors cachés de la Communauté valencienne ! 
 

Cette liste (non exhaustive) de villages à visiter dans la province de Castellón vous donnera sûrement des idées pour découvrir la beauté de la Communauté valencienne, loin des zones touristiques plus conventionnelles. Si vous aimez sortir des sentiers battus, ces endroits sauront vous séduire !

 

Suivez nous sur
Sur le même sujet
logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale