Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 25/04/2019 à 22:30 | Mis à jour le 25/04/2019 à 22:55
Fallera por un dia

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros pour quelques heures. Voici mon témoignage de cette incroyable expérience. 

Je connais bien le monde fallero valenciano. Accréditée depuis deux ans pour les Fallas, j’ai rencontré bon nombre de Falleras, assisté à leurs exaltations ou les ai suivies pendant l’Ofrenda. Comme beaucoup, leurs magnifiques robes m’ont toujours fascinées. Quant à leurs coiffures, elles restaient pour moi un mystère ...

Quand j’ai découvert que Fallera por un día proposait de se glisser dans la peau d’une fallera pour quelques heures, j’ai décidé de relever le défi. Après tout, je n’allais pas prodiguer des conseils pour bien vivre son expérience à Valencia en 2019 sans me les appliquer à moi-même : savoir être une touriste dans sa propre ville ! Et puis après tout, si Lepetitjournal.com dispose d’une rubrique « J’ai testé pour vous », c’est bien pour qu’elle serve à quelque chose. 

L'entrée de Fallera por un dia

 

J’échange avec Barbara de Fallera por un día via Facebook. Rendez-vous est finalement pris un samedi matin à midi, au numéro 6 de la calle Jofrens, juste derrière la Plaza Redonda. C’est impatiente et excitée à l’idée de vivre cette expérience que je me présente ce jour-là. Je rencontre Sara qui va me coiffer et m’habiller comme une Fallera et qui est à l’initiative de ce projet. Pendant qu’elle brosse et laque mes cheveux, elle m’explique son parcours. Si ses parents sont andalous, Sara est née à Valencia et est une fallera "de toute la vie" comme on dit ici. Les Fallas et le monde fallero ont toujours fait partie d’elle. Si elle appartenait auparavant à la prestigieuse Falla Na Jordana qui se situait juste en face de son restaurant A Mos Redó, l’arrivée de ses enfants lui a fait préférer un casal faller plus adapté à sa vie familiale, celui de Santa Cruz. 

Je laisse mes cheveux dans les mains expertes de Sara
Je laisse mes cheveux dans les mains expertes de Sara

 

Elle me raconte également la naissance de Fallera por un día qu’elle a créé avec une amie américaine : « Depuis de nombreuses années, mon amie d’enfance venait passer les vacances de Pâques à Valencia. A chaque fois, je l’habillais et la coiffais en Fallera avec mes propres vêtements ou celui de ma famille. Puis, j’ai fait pareil avec son mari et ses enfants. L’année dernière, ce fut notre tour de les rejoindre aux Etats-Unis pour la Semana Santa et elle nous a fait la surprise de nous vêtir comme de véritables cow-boys. Au détour d’un verre de gin tonic, j’ai lancé l’idée que nous avons finalement développé. Fallera por un día était né et nous avons ouvert quelques mois plus tard, en septembre 2018. »

De ses mains habiles, elle entortille mes cheveux et les plaques à l’aide de pinces et d’une quantité impressionnante de laque. L’heure de poser les postiches est arrivée. Une coiffure de Fallera se compose d’un chignon tressé (la partie arrière centrale) et de deux "rodetes", ces petits chignons latéraux qui font penser à la coiffure de la Princesse Leia dans Star Wars. Sara m’explique que normalement, le chignon tressé se positionne bas dans la nuque, ce qui provoque généralement quelques douleurs aux Falleras. Mais pour cette expérience, elle le place un peu plus haut pour plus de commodité. La transformation est en cours et dans le miroir, je me vois peu à peu devenir une vraie Fallera. Sara enfonce les "agujas", les grandes broches de part et d’autre du chignon central. Elle s’inquiète de me faire mal mais je lui avoue ne pas être sensible des cheveux. Le chignon est prêt. J’ai beaucoup de mal à me reconnaître. 

Mise en place du chignon avec les agujas
Mise en place du chignon avec les agujas

 

Je lui demande si la légende qui raconte que les Falleras se laissent pousser les cheveux le plus long possible quand elles sont petites pour les couper par la suite et avoir un chignon réalisé avec leur chevelure est vraie. Elle acquiesce et part chercher un coffret avec ses mèches. « En général, les Falleras laissent pousser leurs cheveux jusqu’à leur première communion. Ainsi, elles auront un chignon de Fallera qui se rapprochera le plus possible de leur couleur naturelle. Moi je l’ai fait deux fois étant plus jeune, ce qui fait que j’ai plusieurs mèches permettant de faire ce chignon » précise-t-elle. Elle ajoute les peignes et les pinces en argent pour la touche finale. La coiffure est prête. Il aura fallu un peu plus d’une demi-heure pour la réaliser. 

La coiffure une fois terminée
La coiffure finale avec les peignes en argent

 

Arrive alors le moment de choisir la robe que je souhaite revêtir. Plusieurs couleurs sont disponibles dans différentes tailles. Mes yeux parcourent tous ces tissus magnifiques et je me remémore ma visite de la société de confection de tissus Garin, celle-là même qui avait réalisé l'étoffe pour la robe de la Fallera Mayor infantil de l’année dernière. Je m’arrête sur une robe à l’espoli marron qui me rappelle celui qu’avait choisi Rocío Gil, Fallera Mayor de Valencia pour son exaltation et qui avait fait polémique. Pourtant, je trouve cette couleur sublime. Oui, c’est certain, c'est cette robe que je souhaite porter ! Sara me narre son histoire : « Cette robe, je l’ai cousue moi-même pour ma sœur qui était la Fallera Mayor de notre casal faller il y a quelques années. J’ai mis plusieurs semaines à la faire afin qu’elle soit prête pour la Crema. » Mais avant d’enfiler la robe, il faudra passer par l’étape du jupon que Sara positionne correctement. Je plonge ensuite littéralement dans la jupe de mes rêves, les deux bras en avant comme à la piscine, pour protéger ma coiffure. Puis, je mets le "corpino", le corset que l’on ajuste. Enfin, un tablier de dentelle et les bijoux viennent terminer l’ensemble.

L'ajustement de la robe par Rosa
Rosa ajuste la robe et la positionne correctement

 

Je me regarde dans le miroir et suis époustouflée : je suis une Fallera !  


Et le meilleur reste à venir. La suite, découvrez-la dans la seconde partie de cet article.


Fallera por un dia

Fallera por un dia

Adresse : calle Jofrens, 6, 46001 Valencia - Site internet - Facebook - Instagram - Twitter 

Nous vous recommandons

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Barcelone Appercu
JUSTICE

De protestations en émeutes, la Catalogne s'embrase

La violence surgit dans le mouvement de protestation contre la sentence du Tribunal Suprême espagnol, et transforme les manifestations en batailles de rues, alors que les rassemblements se multiplient