Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FALLAS 2018 - L'Ofrenda : un moment solennel au cœur de la satire

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 17/03/2018 à 02:33 | Mis à jour le 17/03/2018 à 23:20
Photo : ©LPJV
L'Ofrenda est le seul acte lié à la religion dans les Fallas de Valencia

Fêtes païennes par excellence avec ses ninots satiriques et ses verbenas endiablées, les Fallas revêtent pourtant un caractère plus religieux lors des deux journées de l’Ofrenda les 17 et 18 mars de chaque année. Lepetitjournal Valence vous explique l’origine de cette tradition.

Un acte officiel très attendu par toutes les falleras de la ville

L'ofrenda 2016
(Photo©LPJValence)

 

L’Ofrenda ou Ofrena en valencien, qui se traduit en français par le terme offrande, est une procession que réalisent les falleras accompagnées par les falleros et la banda du casal faller à laquelle ils appartiennent. Vêtus de leurs vêtements traditionnels, ils remontent les rues du centre de Valence jusqu’à la plaza de la Virgen, où chacune leur tour, elles vont déposer un bouquet de fleurs qui composera le manteau de la Mare de Deu dels Desemparats (Mère de dieu des Désemparés). 60.000 boutons de fleurs seront ainsi nécessaires pour recouvrir l’ensemble de la structure en bois.

Un bouquet de fleurs d'une fallera qui composera le manteau de la Vierge
Un bouquet de fleurs d'une fallera qui composera le manteau de la Vierge (Photo©LPJV)

 

Cette cérémonie prend un caractère mystique puisqu’on dit que les Falleras vont expérimenter ce que l’on appelle en valencien la Llumenà (l’illumination). A demi-mot, c’est le miracle que chacune des femmes va vivre au moment du don de leur bouquet : elles revivent, l’espace d’un instant, le moment le plus important de leur vie.

L’émotion est palpable et effectivement, en vous approchant le long des barrières à proximité de la Basilique, vous pourrez voir des Falleras pleurer à mesure que leurs pas les mènent vers la plaza de la Virgen.

L'armature en bois de la Mare de Deu sera recouverte de fleurs le 18 mars au soir, à la fin de deux jours consécutifs de procession
L'armature en bois de la Mare de Deu sera recouverte de fleurs le 18 mars au soir, à la fin de deux jours consécutifs de procession (Photo©LPJV)

 

Un signe de gratitude envers la patronne de Valence

Les falleras arrivent sur la Plaza de la Virgen de Valencia
Les falleras arrivent sur la Plaza de la Virgen de Valencia (Photo©LPJV)

 

La Mare de Deu est la "Patrona" de Valencia depuis 1667. Elle fût célébrée pour la première fois pendant les Fallas après la guerre civile espagnole en 1939.C’est en 1941 qu’ont lieu les premières remises de fleurs au mois de mai. A l’époque, les falleras se réunissaient lors d’une messe solennelle. Habillées en « paysannes », elles remettaient un bouquet de fleurs et recevaient en échange des petits pains bénis.

En 1945, la Ofrenda devient un acte officiel des Fallas. A l’époque, seule la Fallera Mayor, la Junta Central et la cours d’honneur déposaient des fleurs à l’intérieur de la Basilique. A partir de 1949, le nombre de participants devient trop important pour la Basilique et les fleurs sont déposées à l’extérieur. C’est en 1987 que l’artiste José Azpeitia créé une armature en bois représentant le buste de la Mare de Deu et l’enfant Jésus d’une hauteur de 15 mètres de haut sur laquelle sera reproduit le manteau de la Vierge grâce aux bouquets. L’année suivante, l’Ofrenda fût ouvert à toutes les commissions.

Des milliers de fleurs vont composer le manteau de la Mare de Deu
Des milliers de fleurs vont composer le manteau de la Mare de Deu (Photo©LPJV)

 

Toutes les Falleras, des plus jeunes aux plus âgées, participent à l'Ofrenda
Toutes les Falleras, des plus jeunes aux plus âgées, participent à l'Ofrenda (Photo©LPJV)

 

Retrouvez le parcours de la procession dans notre lien ci-dessous : 

Nous vous recommandons

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir