Lundi 28 mai 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Voici les finalistes des Trophées pour la catégorie « Entrepreneur »

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 01/02/2018 à 18:00 | Mis à jour le 04/02/2018 à 17:37
trophées français de l'étranger entrepreneur humanis, expatriation, expatriés

Formidables, les cinq entrepreneurs sélectionnés pour le vote du jury ont tous des parcours impressionnants, mais aussi très atypiques. Le Trophée Humanis Entrepreneur sera décerné le 13 mars prochain au Quai d’Orsay. Découvrez les cinq finalistes plus en détail ci-dessous. 

 

Benjamin DevosBenjamin Devos, 38 ans, Chine

Après des études à l’école hôtelière de Lausanne, Benjamin décroche un stage en 2004 à Pékin. Un an plus tard, le jeune homme de 25 ans décide de monter un projet un peu fou : ouvrir une pâtisserie française dans la capitale chinoise. Comptoirs de France est né. Avec 15 points de vente et 200 employés, Comptoirs de France réalise en 2017 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour une moyenne de 15.000 clients servis par jour. 

En savoir plus sur sa candidature...

 

Pascale GalPascale Gal, 49 ans, Maroc

Docteur en pharmacie, Pascale Gal a bâti sa carrière dans le secteur de la beauté. En 2016, la résidente de Casablanca co-fonde la société LABESSENTIEL. Depuis janvier 2017, Pascale et son associée ont lancé leur propre gamme de produits bios et végans : Les Huilettes. 100% naturels et conçus au Maroc, les  produits sont aujourd’hui distribués en France dans 60 points de vente, dont Colette ou encore  Mademoiselle Bio. 

En savoir plus sur sa candidature...

 

Charles GuinotCharles Guinot, 34 ans, Indonésie

Arrivé en Indonésie en 2011, le jeune entrepreneur lance en 2015 OnlinePajak, une plateforme facilitant la collecte des impôts dans le pays. Une équivalence à notre impotsgouv.fr. Gratuite pour le contribuable et pour le gouvernement, la plateforme séduit l’Indonésie. Les rémunérations de l'entreprise proviennent uniquement des services ‘Premium’ proposés aux contribuables. OnlinePajak, c’est 65 salariés pour une affaire qui touche l’ensemble de la population indonésienne, soit 250 millions de personnes. 

En savoir plus sur sa candidature...

 

Laurence Ouaknine Laurence Ouaknine, 46 ans, Hong Kong   

Elle atterrit à Hong Kong en 2009. Portée par le rêve asiatique, l’ambitieuse Laurence se met en tête de  devenir le leader asiatique en formation de vendeur de luxe. S’en suit la même année la création de son entreprise Au Cœur du Luxe. Seule et avec 9.000 euros en poche, elle croit en son projet. À l’heure actuelle, l’entreprise dispose de cinq filiales à Hong Kong, Shanghai, Singapour, Séoul, et Paris et emploie 27 salariés. Depuis sa création, le groupe a délivré plus de 3.800 formations à travers 16 pays et 4 continents.  

En savoir plus sur sa candidature...

 

Viviane SalinViviane Salin, 39 ans, Singapour 

Viviane a eu une scolarité brillante. Sortie diplômée de HEC en 2002, elle s’installe avec son mari à Singapour en 2006. Après la naissance de ses deux enfants, une idée lui vient à l’esprit : créer une école maternelle française bilingue. La Petite École voit le jour en septembre 2012. Avec l’aide de son conjoint, Viviane fait grandir son projet. En 2017, la Petite École s’implante à Bangkok et à Hô-Chi-Minh-Ville. Les établissements scolaires regroupent aujourd'hui 250 élèves d’environ 40 nationalités différentes.

En savoir plus sur sa candidature...

 

NB: Six autres trophées seront remis dans les catégories suivantes : Social&Humanitaire, Ancien(ne) élève des lycées français du monde, Enseignement, Culture/Art de vivre, Jeune espoir et Prix du Public.

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet