Jeudi 22 avril 2021

Tuba, le café-bar féministe de Pigneto

Par Aurore Pageaud | Publié le 02/03/2021 à 07:00 | Mis à jour le 02/03/2021 à 10:05
Tuba 12

Tuba Bazar est un café, un bar, une librairie et un sexshop. Tout ça à la fois. C’est un lieu où l’on rit, où l’on débat, où l’on se rencontre et où l’on s’embrasse. Situé au cœur du quartier romain du Pigneto, Tuba est un lieu féministe où l’on se sent bien.

Aperçu en images et en mots de ce lieu plein de vie et de convictions.

 

Tuba Rome Café

 

Tuba Rome Café

 

Le projet de Tuba est de créer un lieu consacré aux femmes et au plaisir. Le plaisir intellectuel, le plaisir gustatif, et le plaisir de sens s’allient. Entre livres, bandes dessinées, évènements, cafés, aperitivi et sextoys, Tuba est un lieu de sociabilité féministe et lesbien unique à Rome.

Tuba est né en 2007, de la volonté de deux femmes, Barbara Piccolo et Barbara Leda Kenny. Elles ont eu envie de promouvoir les livres écrits par des femmes. En effet, elles constatent qu’alors que beaucoup de femmes écrivent, peu d’entre elles sont signées en maison d’édition et qu’il est difficile de trouver des femmes distinguées par des prix littéraires. Tuba offre alors aux écrivaines un espace de promotion et de rencontres.

En 2007, Tuba est d’abord situé dans un petit local en haut de la rue piétonne du Pigneto. En sept ans, le projet grandit et trois autres femmes rejoignent les deux Barbara. Leur ambition s’accroit et Tuba déménage en 2014, un peu plus en contrebas de la rue, pour voir plus grand.  Via del Pigneto, au numéro 39, c’est maintenant six associées qui vous accueillent fièrement. La force de Tuba est d’être collectif, en plus des six associées, trois autres femmes font vivre le lieu.

Placées au milieu de la rue piétonne, la terrasse et la librairie sont accessibles à toutes et tous. L’été, les évènements se passent en terrasse. Cela permet de mettre en lumière des sujets qui ne seraient pas venus directement aux oreilles de tout le monde.

 

 

LES EVENEMENTS

En temps normal, l’agenda culturel de Tuba est très serré. Entre présentations de livre, rencontres-débats, DJ sets, expositions artistiques, live-paintings et stand-ups d’humouristes, on ne s’y ennuie jamais. Depuis que la pandémie s’est déclarée, les évènements se passent majoritairement en live, sur YouTube ou Instagram.

Les deux festivals principaux se nomment InQuiete et Bande de Femmes. InQuiete est un festival d’écriture, présentant des écrivaines contemporaines. Bande de femmes se concentre sur les illustrations. Ce qui plaît à Tuba c’est de mêler les genres, les lieux et les personnes : pendant les festivals, des actrices font des lectures, la bibliothèque Goffredo Mameli située en face participe, de même que les librairies du quartier. Les festivals sont animés par un réseau d’artistes et d’intellectuelles qui font vivre le Pigneto.

Le lien entre Tuba et le quartier du Pigneto est fort et permet aux uns et aux autres de s’entraider. Les librairies, bars, magasins du quartier participent aux festivals et l’image du Pigneto, souvent associé à la micro-criminalité, devient meilleure au fil des années. Selon Sarah di Nella, associée de Tuba, il y a une vraie bonne réception et circulation des idées de Tuba dans le quartier.

 

Tuba Rome Café

 

Tuba Rome Café

 

Tuba Rome Café

 

 

UN LIEU UNIQUE

A l’instar du quartier du marais à Paris, il n’existe pas, à Rome, de quartier gay. Près du Colisée, deux bars ont toutefois affiché le drapeau lgbt et la rue est depuis surnommée la « gay street » par les romains. Tuba se revendique lesbien, tout en étant ouvert à toutes les formes de sexualité et de féminismes.

Comme Tuba, il existe d’autres lieux de discussions et débats féministes à Rome. En effet, la Casa Internazionale delle Donne, présentée dans un article précédent, héberge des associations féministes. Lucha y Siesta est encore une autre Casa delle Donne, dans le quartier de Quadraro. Chaque lieu accueille des problématiques féministes différentes, et se situent dans des quartiers différents de Rome, permettant plus de diversité. Tuba est surtout un lieu de vie quotidien, on peut venir débattre, assister aux évènements ou simplement s’assoir en terrasse et profiter du soleil romain.

En somme, Tuba Bazar est un lieu dans lequel on se sent bien. Agréable et ouvert à tous, il donne de la visibilité aux écrivaines et aux femmes en général. Par les débats, les évènements, les rencontres, Tuba promeut le féminisme à Rome. Le projet est avant tout collectif : merci à ces neufs femmes, Barbara Piccolo, Barbara Leda Kenny, Cristina Petrucci, Viola Lo Moro, Elisa Coccia, Giulia Cesetti, Ginevra Casetta, Veronica Urgese et Sarah di Nella d’avoir répondu à nos questions.

 

Informations pratiques

Tuba Bazar, Via del Pigneto, 39/a, 00176 Roma

Ouvert tous les jours, de 8h à 18h sauf le dimanche, de 10h à 18h

Nous vous recommandons

Aurore Pageaud

Aurore Pageaud

Aurore est étudiante en troisième année à Sciences Po Paris, elle a rejoint Rome et La Sapienza pour y étudier pendant un an.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.