TEST: 3277

À NY, un chef d’orchestre français et une levée de fonds pour les musiciens libanais

Par Rachel Brunet | Publié le 16/11/2021 à 15:26 | Mis à jour le 16/11/2021 à 15:41
Levée de fonds pour les musiciens libanais

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous » écrivait Paul Eluard. Si Jean-Pierre Schmitt, chef d’orchestre français installé à New York depuis quatre décennies, a rencontré par hasard un Libanais avec qui il a sympatisé, c’est sans doute parce qu’il avait rendez-vous avec le peuple libanais, avec Beyrouth, avec ses musiciens. Avec la musique. Comme toujours. Pour eux, il organise un concert à Beyrouth le 8 janvier 2022 et lève des fonds.

 

Classical Saxophone Project

 

 

Une levée de fonds pour soutenir les musiciens libanais

« Nous, au Classical Saxophone Project (CSP), avons été profondément émus par la situation précaire des musiciens au Liban, un pays confronté à une épreuve inimaginable depuis la tragique explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020, » explique le chef d’orchestre, « les Libanais se sentent oubliés par le monde ». Avec son humilité naturelle, Jean-Pierre Schmitt le reconnaît, « personne ne nous attend pour sauver le monde, mais nous avons voulu faire un geste, à notre échelle. »

Le 4 août 2020, deux puissantes explosions secouaient Beyrouth, provoquant un souffle ressenti à des dizaines de kilomètres à la ronde, ainsi que l'effondrement de nombreux bâtiments. 214 personnes perdaient la vie, plus de 6 500 autres étaient blessés. Des quartiers entiers détruits laissant à la rue des milliers de Libanais. Un peu plus d’un an après, la situation n'a guère évolué dans certaines parties de la ville.

De la rencontre fortuite entre Jean-Pierre Schmitt et le jeune Libanais, germe une idée. Toute en musique. « Et si on allait jouer à Beyrouth en hommage aux Libanais et en soutien à leurs musiciens ». Cette idée fait son petit bonhomme de chemin jusqu’au Conservatoire de musique de Beyrouth. Là-bas, à des milliers de kilomètres de New York, Nani Hakim, professeur de musique, touché et séduit par le projet de Jean-Pierre Schmitt, co-fondateur de Classical Saxophone Project, écrit une pièce pour l’occasion « sur le thème d’un chant grégorien » détaille le Chef d’orchestre.

Un concert de Classical Saxophone Project

Le rendez-vous est donné le 8 janvier à l’église Saint-Joseph à Beyrouth. Jean-Pierre Schmitt sera aux commandes et pour l’occasion, il a recruté pas moins de quinze musiciens. « Ce concert gratuit mettra en valeur leur talent musical et leur apportera un soulagement financier bien nécessaire, » rajoute le Français. Le saxophoniste Javier Oviedo, co-fondateur de CSP, interprétera également Grande Fantasie Brillante de Louis Mayeur. Le violoniste libanais Mario Rahi interprétera le Concerto en mi majeur de Jean-Sébastien Bach.

Classical Saxophone Project, comme tous les artistes new-yorkais ont fortement été touchés par la crise, aussi, pour soutenir les musiciens libanais, Jean-Pierre Schmitt et Javier Oviedo organisent une levée de fonds. L’argent récolté permettra d’organiser le concert et de soutenir financièrement les musiciens libanais, dans le cadre de ce projet intitulé « Music For Lebanon ».

« Notre mission est de créer un dialogue culturel à travers l'art, entre circuits locaux et internationaux. En positionnant l'art dans la sphère publique, nous visons à faire en sorte que l'art gagne en visibilité et en accessibilité, afin d'atteindre un large public de divers horizons socio-économiques » explique Rania Tabbara, fondatrice et conservatrice de Art In Motion, partenaire du projet Music for Lebanon.

« L'événement sera filmé professionnellement et diffusé en direct, apportant une prise de conscience mondiale de la résilience et du talent artistique de ces musiciens, même au milieu de la calamité sans précédent qui affecte leur nation. Nous prévoyons d'établir une collaboration à long terme avec les musiciens du Liban » conclue Jean-Pierre Schmitt.

Pour soutenir le projet « Music For Lebanon »

 

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef des éditions New York et Miami du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale